Dans une petite ville au bord de l’océan, dix-sept adolescentes d’un même lycée prennent ensemble une décision inattendue et incompréhensible aux yeux des garçons et des adultes : elles décident de tomber enceintes en même temps. Ce film est inspiré d’un fait divers survenu en 2008.

 Pour leur premier film, les sœurs Colin ont puisé dans le réel pour produire ce film à l’atmosphère étrange. Les ingrédients : éveil à la sexualité, dérive sociale, immaturité psychologique, carence de l’encadrement parental, situations ubuesques et propos revendicateurs.

Première qualité de 17 filles : malgré des personnages borderline et une atmosphère somme toute désolante, les réalisatrices ne portent jamais de jugement. Au contraire absence de jugements et ingrédients bien coordonnés conduisent le spectateur vers une observation sans souci de compréhension. Ni jugement, ni traitement intellectuel – un simple regard porté sur un illogisme délirant.

Les actrices sont habitées par une fièvre maternelle à la fois réaliste et surdimensionnée. Entre angoisse et frissons, le spectateur est transporté dans un monde des plus curieux.

Un film d’une grâce punk qui rend un inattendu hommage à la période de l’adolescence. Si la fin n’est pas heureuse, l’ensemble est convaincant et captivant.

Réalisé par Muriel Coulin, Delphine Coulin
Avec Louise Grinberg, Juliette Darche, Roxane Duran
14 décembre 2011
1h 27

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom