Mythos du 4 au 7 avril > Un vrai conte de fées musical et théâtral

Ecrit par Jean-Christophe Collet. Publié dans Culture et loisirs

Mots-clés : , , , , , , ,

cali, daniel Darc, julien doré, murat, mythos, rennes, journal, magazine, concert, festival

Lors des Trans, un journaliste « bobo » de Libé me confia entre deux bières : « Rennes est un pays de traîne-savates alcoolisés qui ne connaissent rien à la culture. » Ce soir-là, j’avalai bien vite mon demi et ravalai mon orgueil… Indéniablement, j’avais manqué de répartie. Peut-être aurais-je dû tout simplement l’inviter au festival Mythos qui renouvelle encore une fois sa programmation du 4 au 9 avril prochain.

Dans la capitale bretonne, deux manifestations culturelles méritent des papiers dans la presse nationale : Les Trans (quoiqu’en dise notre journaliste bougon de Libération) et… Mythos. Unidivers a déjà évoqué de long en large le rendez-vous musical de l’hiver rennais dans ses colonnes numériques. Il éprouve assurément du plaisir à chroniquer le second : le festival du printemps rennais .

Du 4 au 9 avril prochain, avis à la population rennaise : les lieux culturels ouvrent leurs portes pour accueillir la fine fleur de la programmation étudiée de nos « Mythosmanias ». Loin de Paris où la culture n’est que jet…lag, Mythos propose en toute simplicité la vraie chanson française, le conte et le théâtre du renouveau. Mais chut, il ne faut pas le dire : nos amis parisiens pourraient nous piquer l’idée et nous envier Daniel Darc, Miossec, Julien Doré et l’homme de théâtre Fabrice Murgia.

« Mythos est comme un timbre-poste culturel. Il nous colle à la peau dès le printemps revenu »

Tous les ans, le festival Mythos est un comme un timbre-poste culturel. Il nous colle à la peau dès le printemps revenu. Sous le soleil frileux du mois d’avril, son fil rouge est devenu celui de la vraie culture qui loge dans nos vieux théâtres et nos vieilles salles. Mythos reste l’âme d’un monde underground qui puise sa force dans la création hors des sentiers battus et du misérabilisme ambiant.

Unidivers aime ce mélange des genres artistiques. Entre contes, théâtres et chansons, l’art renaît sous le cabaret botanique, à l’Antipode ou encore à l’Opéra. En file indienne, tickets à la main, les festivaliers s’y pressent joyeusement pour voir l’excellence. Bien sûr, on y va également pour se montrer. « Tu y étais, » dira la jolie blonde fardée au lendemain du concert de Daniel Darc, samedi soir. Mais on y va aussi pour un bain de culture pour découvrir le parfum talentueux de nos comédiens et chanteurs.

Mythos veut donner le meilleur aux Rennais afin qu’ils sortent de l’hiver cafardeux. Coup de chance, le festival a encore concocté une programmation à faire pâlir d’envie tous les événements culturels. Mais n’en jetons plus… Fait certain, trois de journalistes d’Unidivers s’y presseront du 4 au 9 avril pour servir les internautes.

Jean-Christophe Collet

L’accueil billetterie du festival est ouvert du mardi au samedi de 12h à 18h, au théâtre de La Parcheminerie, 23 rue de la Parcheminerie, à Rennes. Durant le festival, la billetterie est ouverte du 3 au 9 avril, de 11 h à 20 heures, au Thabor.

[/stextbox]

%d blogueurs aiment cette page :