unidivers
Chargement Évènements

Exposition des marionnettes d' »Un chapeau de paille d’Italie » de Massimo Schuster Musée de l’Ardenne Charleville-Mézières

Exposition des marionnettes d'"Un chapeau de paille d'Italie" de Massimo Schuster Musée de l'Ardenne Charleville-Mézières

Exposition des marionnettes d' »Un chapeau de paille d’Italie » de Massimo Schuster Musée de l’Ardenne Charleville-Mézières, samedi 18 mai 2024.

Exposition des marionnettes d' »Un chapeau de paille d’Italie » de Massimo Schuster En 2022, Massimo Schuster fait don au musée de cet exceptionnel ensemble de marionnettes et de décors créé pour « Un chapeau de paille d’Italie ». Fadinard, Hélène, Nonancourt, Anaïs…ont été dessinés… Samedi 18 mai, 19h00 Musée de l’Ardenne Entrée libre

Dates et horaires de début et de fin (année – mois – jour – heure) :
Début : 2024-05-18T19:00:00+02:00 – 2024-05-18T23:59:00+02:00
Fin : 2024-05-18T19:00:00+02:00 – 2024-05-18T23:59:00+02:00

En 2022, Massimo Schuster fait don au musée de cet exceptionnel ensemble de marionnettes et de décors créé pour « Un chapeau de paille d’Italie ». Fadinard, Hélène, Nonancourt, Anaïs…ont été dessinés par Hervé et Richard Di Rosa, représentants de la Nouvelle Figuration. Exposées pour la première fois, vous pourrez découvrir certaines pièces ainsi que les magnifiques dessins des personnages qui les accompagnent. Mais ces marionnettes de bois peint ont souffert de nombreux chocs et nécessitent d’être restaurées. Aidez le musée de l’Ardenne à restaurer ce patrimoine et participez à la souscription publique lancée avec la Fondation du patrimoine : adoptez une marionnette !

Musée de l’Ardenne 31 place Ducale, 08000 Charleville-Mézières, France Charleville-Mézières 08000 Ardennes Grand Est 0324324460 Ouvert au public en octobre 1994, le musée de l’Ardenne, musée d’archéologie d’art et d’histoire a repris le nom du musée tourné vers les arts et traditions populaires inauguré en 1959 en présence de George-Henri Rivière, au rez-de-chaussée et au premier étage du Vieux Moulin, aujourd’hui totalement dévolu au musée Arthur Rimbaud. Le nouveau Musée de l’Ardenne installé pour partie dans un des pavillons de la Place Ducale présente largement le patrimoine de la ville sous l’angle historique notamment grâce à deux plans-reliefs présentant Mézières en 1614 et Charleville en 1637 (date de la mort de Charles de Gonzague auquel le portrait réalisé par Du Monstier fait écho). Sont réunis de nombreux documents iconographiques anciens comme le plan idéal de Mérian, présentant le programme architectural du « prince architecte », la plaque de fondation du Palais Ducal, l’ancienne apothicairerie de l’Hôtel de Dieu de Saint Louis, les différents témoignages attestant de la vitalité artisanale et proto-industrielle de Charleville et de Mézières à l’époque moderne (imprimerie, orfèvrerie…) avec un accent tout particulier sur la présentation des armes de la Manufacture de Charleville, armes fabriquées entre 1688 et 1836.
Pour les périodes plus anciennes, le musée de l’Ardenne expose une grande partie des découvertes archéologiques opérées sur le territoire de l’agglomération carolomacérienne avec des pièces phares telles que la monumentale fresque gallo-romaine de Montcy-Saint-Pierre qui bénéficie d’une mise en valeur originale au travers d’une restitution virtuelle (spectacle de 12mn) – à ce jour une réalisation unique en Europe. Parmi les objets les plus prestigieux il faut citer la remarquable cruche en verre soufflé du Bas-Empire contenant sa réplique en miniature, ainsi que l’ensemble du mobilier des tombes de chefs datant de l’époque mérovingienne mises au jour dans le quartier Manchester. Outres ses collections carolomacériennes, le musée de l’Ardenne présente plus largement le patrimoine archéologique, artistique, industriel ainsi que les arts et traditions populaires du département des Ardennes – sans oublier la collection consacrée aux Beaux-Arts.

©Musée de l’Ardenne

© ville de Charleville-Mézières