Unidivers
20 septembre 2017 00:39-20 septembre 2017 00:39

Alexis Fournol, Président de la Conférence Olivaint > « La culture du clientélisme l’emporte sur celle de la proposition »

Alexis Fournol, Président de la Conférence Olivaint > « La culture du clientélisme l’emporte sur celle de la proposition »

Quand on est jeune, la politique c’est un tryptique : les idées, l’action et la passion. Or, nous assistons à une paupérisation du débat politique, qui fait donc moins rêver. La culture du clientélisme l’emporte sur celle de la proposition, la politique politicienne sur la belle politique. Ce ne sont plus les partis qui font émerger les idées nouvelles mais les cercles de réflexion parallèles, même si les partis les reprennent parfois. La dynamique de l’action politique peut en revanche toujours faire rêver, car c’est le domaine de la concrétisation des idées. Mais pour faire rêver, cette action doit être sous-tendue par la passion et l’enthousiasme qui, eux, ne sont jamais contraints. » (Extraits d’un entretien avec Laurent de Boissieu paru dans La Croix le 10 mai 2011)
S’il est juste d’épingler le règne du clientélisme local et national, Unidivers regrette également l’enflement de l’entrée en politique de jeune politiciens qui songent davantage à leur carrière personnelle qu’à servir les autres.
Alexis Fournol est président de la Conférence Olivaint, autrement dit de la plus ancienne association étudiante de France, fondée à l’automne 1874. Se voulant un centre de réflexion politique indépendant de tout parti, sa « branche Jeunes » fournit à ses membres une éducation à la vie publique, avant que les plus prometteurs d’entre eux n’accèdent à la « branche Anciens », qui comprend ministres, chefs d’entreprises, journalistes et autres personnalités reconnues. Comme son nom l’indique, l’activité principale de la Conférence Olivaint tient dans la réalisation de conférences hebdomadaires avec des hommes politiques et, depuis 2003, des personnalités de la vie civile.
mercredi 20 septembre 2017 Alexis Fournol, Président de la Conférence Olivaint > « La culture du clientélisme l’emporte sur celle de la proposition »