Yaouank s’invite au Champs Libres : jeunesse d’une vénérable tradition

dans la rubrique Patrimoine, Rennes Bretagne.

yaouank 2016 rennes

Publié le 07 Nov 2016

Yaouank c’est jeune en langue bretonne. Yaouank c’est aussi le nom d’un festival bien dynamique qui, à Rennes, depuis des années électrise et vivifie les très anciennes traditions et pratiques musicales de Bretagne, le chant, la musique, mais aussi les danses evel just ! Dans le cadre du premier des Premiers Dimanches des Champs Libres, le 6 novembre 2016, Yaouank s’est invité avec succès !

Kanomp ha roulomp atav ar yaouankiz, ar yaouankiz
Kanomp ha roulomp atav ar yaouankiz bad het » tao »

Chantons et profitons toujours de la jeunesse, de la jeunesse chantons et profitons toujours, car la jeunesse elle ne dure pas toujours
(paroles d’un chant traditionnel, rond pagan)

yaouank 2016 rennesLes très anciennes traditions n’ont pas que la dent dure et le cuir tanné ! Certaines, depuis des années, voire des lustres ont au cœur et à cœur de se renouveler perpétuellement sans se trahir avec les belles énergies d’une jeunesse enthousiaste et moins versatile que volubile. La Bretagne, malgré certains rapports encore difficiles avec ses identités variées, ses langues, ses statuts équivoques est de ces régions qui, depuis des années, a su avec plus ou moins de bonheur selon les générations cultiver les champs de sa culture. En Bretagne : l’heure de la régénération c’est tout le temps !

Quoi de plus logique donc que d’offrir un dimanche au Champs Libres au festival Yaouank ? Ce dimanche 6 novembre 2016, Yaouank a donc celtiquement et joyeusement battu en brèche les frimas du miz du (i.e. le mois noir, novembre en breton) dans l’enceinte accueillante des Champs Libres. Autrefois ce sont des aires de terres battues que foulaient les danseurs enthousiastes. Chants, musiques et danses rythmaient les travaux, les jours harassants et les nuits trop courtes… Aujourd’hui, en famille, entre amis, l’urbanité se doit de réunir autrement, mais les archaïsmes unificateurs ne se démentent pas et pour peu qu’on sache un peu les réinventer, comme chez Yaouank, c’est partie et pari gagnant !

Yaouank Champs LibresLa foule ne désemplit pas devant les Champs Libres. Heureusement, un bagad vient divertir sur le parvis les visiteurs en attente de leur Premier Dimanche de novembre. À l’intérieur, comment n’être pas surpris de voir, parmi les usagers de la bibliothèque et les « dimanchiers », des hommes et des femmes habillés en costume traditionnel ? Vaste programme en attendant le festival Yaouank qui se terminera le 19 novembre 2016 par un grand fest-noz au Parc Expo ! Découverte des jeux bretons, bal pour les enfants, fest-deiz à tout-va, initiation linguistique au breton (et au gallo), rétrospective Yaouank par Docs en Stock… et de la musique, surtout ! Entre musique traditionnelle et actuelle, le spectateur passait du bagad à la trompette de Youn Kamm. Ils ont des chapeaux ronds ? Ils ont surtout, dans la peau, le son. Vive les Bretons !

Programme des Premiers Dimanches des Champs Libres à Rennes

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Yaouank 2016 – 19 novembre au Park expo

SKEUDENN BRO ROAZHON
8 straed Hoche – 35000 Roazhon
Téléphone : 02 99 30 06 87
TITOUROÙ TIKEDOÙ – INFOS TICKETS
18€
hors frais de location
Gratuit moins de 18 ans : Uniquement sur le site du MusikHALL et avant 21h dans la limite des places disponibles (Une pièce d’identité sera systématiquement demandée à l’entrée du site du festival).
Carte Sortir 7,5€ : Préventes uniquement à Skeudenn (8 rue Hoche – 3500 -RENNES)

Vente de billets sur place à Skeudenn, Ty Anna Tavarn, l’Encre de Bretagne, sans frais de commission.

Programme ici

Yaouank s’invite au Champs Libres : jeunesse d’une vénérable tradition was last modified: novembre 7th, 2016 by Thierry Jolif