« Imaginez un monde dans lequel la somme des savoirs humains serait librement accessible. » Voilà le moteur  des contributeurs de Wikipédia depuis 2001. Un projet qui fait écho à la pensée philosophique depuis longtemps, voire dès le Ve siècle avant notre ère : la connaissance ne pourrait être atteinte que par la multiplicité des points de vue. L’encyclopédie participative n’est qu’une planète parmi tout un système. La fondation Wikimédia, créée en 2003 par Jimmy Wales et Larry Sanger, soutient tous types de projets communs tels que Wikimédia Commons (images), Wikisource (ouvrages scannés), Wiktionnaire (dictionnaire), Wikiquotes (citations), etc. Wikipédia est devenu le 5e site le plus consulté au monde. Benoît Evellin, Rennais et secrétaire général de Wikimédia France, file la métaphore astronomique : « il y a autant d’affichages de pages chaque jour que d’étoiles dans la Voie lactée ». Mais qui est donc derrière Wikipédia ?

Une communauté mondiale mais aussi locale…

Certains vont à des clubs de lecture, d’autres à des séances de natation, mais pour Léa Lacroix, Benoît Evellin et Nicolas Vigneron, les jeudis c’est… activité Wikipédia ! À Rennes, ils sont une dizaine de contributeurs à se réunir chaque semaine. Cette encyclopédie les a rassemblés autour d’un but commun : partager leurs connaissances. Si Nicolas Vigneron se passionne pour la Bretagne, Léa Lacroix préfère guider les nouveaux contributeurs dans l’expérience Wikipédia. Le rôle des bénévoles, c’est aussi de promouvoir la fondation Wikimédia et ses projets – notamment l’encyclopédie pour nos trois Rennais. Ils organisent des interventions publiques et des séances pratiques pour ceux qui souhaiteraient rejoindre l’équipe ou simplement en savoir plus sur ce phénomène.

Petit rappel : Wikipédia…

Le projet, créé en 2001, est fondé sur 5 principes. C’est une encyclopédie qui prône la neutralité du point de vue. Elle est publiée sous une licence libre, c’est-à-dire que chacun peut proposer une contribution (de l’article encyclopédique à la correction orthographique). Wikipédia est régie par les règles des rapports sociaux : savoir-vivre et cordialité. Enfin, il n’y a pas d’autres règles fixes, ce qui incite à la prise d’initiative et à la créativité.

Wikipédia est soutenue par la Wikimédia Foundation (2003), une organisation à but non lucratif. La fondation emploie une centaine de personnes financées par des donateurs pour assurer la maintenance des sites. Le reste des contributeurs est bénévole. Ces volontaires mettent en place une campagne de dons une fois par an. Ils récoltent en moyenne 30 euros par don.

Pour résumer : vous voulez créer un article, en compléter ou bien corriger une faute. Il vous suffit de vous rendre sur le site ou l’article en question, cliquer sur « modifier » et apporter votre pierre à l’édifice. Côté technique, c’est un jeu d’enfant. En ce qui concerne le fond et la forme, c’est un peu plus complexe.

 « Si tout le monde peut contribuer, ça ne doit pas être sérieux », affirment les sceptiques.

Wikipédia « emploie » un robot informatique qui repère les modifications non sérieuses (exclamations, capitales…) et les supprime immédiatement. C’est aussi 5,000 bénévoles permanents contre 1,000 à 5,000 tentatives de détérioration par jour. Ce qui veut dire que les « tags » ne restent jamais plus d’une minute en ligne. La simplicité d’accès rend l’encyclopédie moins attrayante pour les pirates…

Il faut cependant être très vigilant par rapport aux articles sujets à controverse (théoriques, politiques, etc.) Si n’importe qui peut écrire sur Wikipédia, tout le monde ne peut pas se défaire complètement de ses convictions propres. Les « correcteurs » n’ont pas la science infuse et tous les experts ne sont pas contributeurs. Il existe une page Discussion par article, permettant aux auteurs de commenter et débattre des informations contenues dans l’article dans les moindres détails. La bonne volonté de chacun semble indéniable ; cela n’est toutefois pas une garantie de l’objectivité et de l’exhaustivité de chaque article.

Les articles les mieux référencés sont signalés par une étoile – attribuée par la communauté – en haut à droite de la page. Ne nous y méprenons pas : ce n’est pas parce qu’un tel est expert dans un domaine que son article sera bien noté. Il faut notamment justifier d’un maximum de sources sur le sujet traité. Et devinez qui détient l’article le plus complet sur le Château de Versailles. La Serbie, bien sûr !

 

Retrouvez l’équipe rennaise de contributeurs au café le Dahlia noir, quai Emile Zola, tous les jeudi à 18h30.

Les ateliers Wikipédia à la Cantine Numérique (http://www.lacantine-rennes.net/prog/) : tous les 3e vendredis du mois :

–       17/01 : Autour de la géographie (http://www.lacantine-rennes.net/events/atelier-wikipedia-autour-de-la-geographie/)

–       21/02 : Autour de Rennes (http://www.lacantine-rennes.net/events/atelier-wikipedia-autour-de-rennes/)

*

Wikipedia Rennes, rencontre avec des contributeurs passionnés

Un commentaire

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom