Au salon de l’automobile de Genève, les deux constructeurs PSA et Volkswagen ont présenté deux visions de l’avenir de l’automobile avec le prototype HybridAir pour le Français et le XL1 commercialisé prochainement pour l’Allemand. N’était-ce pas le plus démonstratif des deux qui étaient le plus novateurs ?…

VW annonce atteindre la mythique barrière du 1 litre au 100 km avec du diesel. Le véhicule XL1 est une spectaculaire voiture 4 places avec une carrosserie aérodynamique à la finesse jusque là réservée aux prototypes… ou à la première Honda Insight (le premier véhicule hybride produit) ou encore à la GM EV1 (la première voiture électrique du groupe américain). Plus basse qu’une Ferrari, elle ne fait aucune concession au confort de l’occupant qui devra descendre dans la voiture. Le soubassement est caréné, les pneus sont moitié moins large que d’ordinaire, les rétroviseurs sont des caméras et la motorisation est un bicylindre diesel additionné d’un petit moteur électrique (en faisant le deuxième hybride diesel après…. l’hybrid4 de PSA). Le tout emmènera les passagers à 160 km/h et fera un 0-100km/h en un peu plus de 12s soit les performances d’une compact d’entrée de gamme. Mais avec du carbone partout et un poids de 800 kg, le tout coûtera… 80 000 euros !

vw-xl1

PSA présente avec l’hybrid air et ses démonstrateurs sur base C3 et 2008, un système d’hybridation essence/air comprimé. Constitué par une bouteille d’air comprimé et une double motorisation gérée par une boite rappelant le fonctionnement de la Prius de Toyota, le système hybrid-Air se veut abordable (moins de 15 000 euros), économique (69g CO2/km et jusqu’à 45% d’économie en ville et une consommation annoncée pour l’instant à 2,9l/100 en cycle normalisé) et surtout en rupture pour reprendre le terme du constructeur. Il part d’un constat déjà vu avec les meilleurs hybrides électriques : ans certaines phases de conduites, le moteur essence surconsomme inutilement. Il vaut mieux alors le remplacer par son alter ego électrique…ou à air comprimé. Dans ces phases durant quelques secondes, la bombonne d’air comprimé se vide et produit de l’énergie répartie sur le seul train avant. Il n’y a pas à rajouter d’air comprimé et la voiture fonctionnera comme une automatique essence classique. Mais PSA ne prévoit de sortir ce système qu’en 2016-2017 le temps de fiabiliser le tout et de le mettre en conformité avec les réglementations en vigueur.

hybridair

Cette annonce prématurée de PSA peut surprendre, mais montre aussi que le groupe reste un vivier technologique important avec le plus gros dépôt de brevet en France (5 fois plus que Renault). Pourtant, les chiffres de consommation annoncés n’ont rien de si extraordinaire face, par exemple aux 3,6 L de la dernière Honda Civic Diesel (22 000 euros…). Ce sont bien les derniers litres qui sont durs à gagner. Il reste également des incertitudes, mais aussi des possibilités de développement pour cette fameuse boite de vitesse gérant la partie hydraulique. Face à cela, l’annonce de VW s’avère technologiquement conservatrice et surtout bien trop chère. En France, nous sommes champions de la distance parcourue avec un litre de carburant avec le Lycée de la Joliverie à Nantes, qui truste depuis longtemps les récompenses. Il est raisonnable de penser que nous saurions faire un tel véhicule en France.  Il s’agit plus d’un véhicule d’image que d’un véhicule permettant de faire baisser le CO2 émis annuellement par les ventes constructeurs. Les constructeurs allemands sont d’ailleurs susceptibles de payer de lourdes amendes en ne respectant pas les objectifs fixés dans ce domaine, tandis que PSA reste leader du domaine avec Fiat et Toyota en Europe. Toyota reste justement le plus proche du projet PSA avec son hybride électrique essence, un peu plus légère, consommant autour de 4l/100km et vendu à 18 000 euros sans les crédits d’impôt.

Entre la démocratisation de la technologie et l’«élitisation », deux choix s’opposent tandis que les constructeurs préparent égale=et des projets en électrique et en hydrogène.

Un commentaire

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom