À Rennes, tout le monde vous le dira : le stationnement devient de plus en plus cher, voire très cher. Lors du dernier conseil municipal, lundi 5 mars, les élus ont décidé d’augmenter encore les tarifs au grand dam des automobilistes. Pour vous aider, Unidivers propose des petites astuces pour payer moins cher.

Les élus rennais ne rigolent plus du tout avec les automobilistes… Pour favoriser l’usage des transports en commun, ils ont augmenté le coût de stationnement de plus de 16 % (sources : Le journal Le Sept jours).

Dans l’hyper-centre, en zone rouge, la première heure de stationnement individuel passe de 1,71 à 2 euros. C’est un peu moins cher toutefois dans la zone verte, située aux abords du centre, de 1 à 1,09 euro.

Dans la zone rouge, le stationnement collectif couvrant la Vilaine connaît une augmentation de tarif considérable de 1,60 à 2 euros. C’est évidemment très cher… Mais beaucoup plus scandaleux reste le changement tarifaire du stationnement Gare sud où beaucoup de Rennais avaient leurs habitudes pour des raisons économiques. L’heure supplémentaire passe de 1 à 1,50 euro.

Le parc des stationnement à la place des transports en commun : c’est parfois moins cher…

Le contexte est d’autant plus compliqué qu’il n’existe pas de places gratuites dans le coeur de la capitale bretonne. « En trois-quatre ans, note Nicolas, ils ont rendu payants tous les secteurs du centre et de ses abords. C’est quasi impossible de trouver un emplacement gratuit, même à deux pas de la rue Saint-Hélier ou encore de la place de Bretagne. » Du coup, il faut se stationner non loin d’une bouche de métro (en dehors de celles du centre-ville) ou encore d’un arrêt de bus des faubourgs rennais. Pour ce dernier jeu-là, les possibilités sont multiples. Inutile de toutes les citer… Pour notre part, on vous conseille du côté des stations Jacques Quartier et Fréville.

Mais que faire si l’on veut vraiment rejoindre le centre-ville en automobile ? Aussi étonnant que cela puisse paraître, il serait préférable de stationner dans les stationnements souterrains ou non des zones vertes (Mail, quartier de la rue de Paris, gares ou encore Arsenal). À condition toutefois de marcher un petit peu… Car si vous êtes deux, trois ou quatre adultes à prendre le métro ou le bus dans une même famille sans abonnement Korigoo, les tickets aller-retour peuvent revenir à 5,20 euros pour deux, à 7,80 pour trois et à 10,40 euros pour quatre. En comparaison, le stationnement au parc Gare sud revient à 1,50 euro l’heure. Si vous êtres trois, il vous suffit juste de rester moins de quatre heures dans le centre-ville…

Encore plus fort, vous pouvez vous garer au parc de stationnement Vilaine durant trois heures pour 6 euros (si place il y a…). Ce qui là encore pour trois personnes est moins coûteux que les transports en commun… Démonstration est donc faite que l’usage des bus et métros ne légitime pas toujours l’augmentation tarifaire. Mais chut, il ne faut pas le dire, la mairie pourrait encore changer ses tarifs….

Jean-Christophe Collet

[stextbox id= »info »] Quatre parcs relais surveillés sont en fonctionnement aux stations Kennedy, Villejean, Université, Henri Fréville et La Poterie. Un cinquième parc-relais existe à la station Triangle mais il n’est pas surveillé. Ces aires de stationnement offrent environ 1 650 places, toutes situées à proximité de la rocade de Rennes. L’utilisation d’un parc-relais est gratuite pour les possesseurs d’un titre de transport valide. Il n’est pas autorisé d’y laisser son véhicule la nuit, au-delà des heures de fonctionnement du métro, sous peine d’amende. Très pratiques, ces parcs relais seraient en revanche souvent bondés…À 12h11, le mardi 13 mars, Fréville et La Poterie étaient complets. Il restait uniquement quelques places dans les deux autres….[/stextbox]
[stextbox id= »info »]Contre la disparition des emplacements dans le centre-ville (ex : places en moins dans quelques semaines rue de la Monnaie), il faut se replier au plus vite vers les parcs souterrains. Bizarrement, ils sont rarement pris d’assaut. Proscrire toutefois ceux de l’hyper centre horriblement chers et choisir ceux qui jouxtent les rues fréquentées. À notre avis, le parc Kléber reste le plus proche et le moins cher…[/stextbox]
[stextbox id= »info »]On ne comprend pas toujours la position de la Mairie qui s’entête à classer dans la zone rouge le parc de l’esplanade du Général de Gaulle. Situé à deux pas du cinéma Le Gaumont et des Champs libres, il devrait peut-être au nom de la culture être d’un moindre coût (1800 places de stationnement libres en permanence). « On pourrait très bien envisager le dimanche un tarif exceptionnel, voire une gratuité du stationnement, » note un habitué des lieux. « Ce d’autant qu’il est parfois quasi-impossible de trouver de la place aux abords de ces hauts-lieux culturels, le jour dominical. »[/stextbox]

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom