mer 25 mai 2022

VITRÉ. LE DON JIGI FEST FÊTE SON RETOUR 

Le Don Jigi Fest est de retour à Vitré du 15 au 17 avril 2022. Festival de musiques actuelles organisé par les jeunes de la ville, il est devenu, au fil de ses dix éditions, un rendez-vous incontournable en Ille-et-Vilaine. Et cette année, pour la première fois, le DJF s’étale sur trois jours, pour encore plus de découvertes et de bons moments de musique.

Le Don Jigi Fest vous donne rendez-vous à Vitré le week-end du 15 au 17 avril 2022. Lancé en 2010 par des associations lycéennes, dans le but de mobiliser la jeunesse dans l’animation culturelle de la petite ville d’Ille-et-Vilaine, le festival qui fête cette année sa 10e édition prend une dimension de plus en plus professionnelle, même s’il est toujours organisé par une équipe composée uniquement de bénévoles. Il prône des valeurs d’inclusion, d’écologie et de valorisation du territoire et de ses artistes. Axé rap et reggae dans ses premières années, il accueille désormais un large éventail de musiques actuelles, de la pop la plus douce à la techno la plus énervée.

Après une 9e édition annulée en 2020 et une longue pause sanitaire en 2021, le DJF reprend le chemin du parc des expositions de Vitré. Et pour son retour, le festival passe à trois soirs, en plus d’activités en journée. De quoi se faire plaisir dans la programmation qui brosse large et vise juste. Si on sent un goût de plus en plus marqué pour les musiques électroniques, le festival ne renie pas ses origines et garde une place pour le reggae avec le duo parisien Jahneration, représentant de la nouvelle scène française. Le samedi verra aussi le retour à Vitré de l’iconique groupe Danakil, invité de la toute première édition du Don Jigi Fest.

La culture hip hop sera aussi bien représentée par la nouvelle étoile du rap français PLK, la jeune rappeuse lyonnaise Poupie, les Belges Green Montana et Caballero et Jeanjass, et l’ovni parisien Sopico, toujours accompagné de sa guitare. Sans oublier The Groove Sessions Live, rassemblement de producteurs et musiciens issus de la scène beats et réunis par les indémodables Chinese Man.

La majeure partie de la programmation décline les musiques électroniques sous diverses formes. Elle sera plutôt EDM (Electronic Dance Music, le style popularisé, entre autres, par David Guetta) avec le Belge Lost Frequencies, et les Français Kungs et Ofenbach, auteurs de tubes qui ont fait le tour du monde et cumulent des millions de vues sur YouTube. Elle empruntera au groove de la house avec la nouvelle sensation parisienne Oden & Fatzo, le Nantais Alowd, le duo rennais Earl, réunion des DJs résidents de l’Organisme Texture Yann Polewka et Evenn, et la référence French Touch Breakbot & Irfane. Une autre grande référence française ne sera nul autre qu’Étienne de Crécy. Producteur incontournable de la scène parisienne des années 1990, c’est aussi un brillant DJ, aussi à l’aise avec la house que la techno.

La techno, parlons-en. Peu connues du grand public, on retrouvera pourtant au Don Jigi Fest certaines pointures du genre. À commencer par le Berlinois Tommy Four Seven, producteur prolifique et DJ bien installé dans la scène internationale depuis une quinzaine d’années. Un parcours assez similaire à celui du Français François X, particulièrement actif sur la scène parisienne de la dernière décennie. Issues d’une nouvelle génération, on retrouvera aussi la DJ et productrice américaine Onyvaa, qui écume les festivals et clubs d’Europe depuis 2017, la Marseillaise Mila Dietrich, très en vue sur la scène française, et Élise Massoni, Française vivant à Berlin, DJ techno et nouvellement productrice tendant vers l’IDM et l’expérimental. Et puis, côté locaux, on retrouvera Anas, Rennais du collectif Osmoz désormais installé à Paris.

Il en faut pour tous les goûts, et les esthétiques pop rock seront défendues par le groupe français Skip The Use et par les locaux Agla & The Crows, lauréats du tremplin.

Mais ce n’est pas tout ! Le Don Jigi Fest proposera aussi des animations en journée, avec deux pièces de théâtre représentées samedi et dimanche, une exposition, des ateliers participatifs et un DJ set pour se mettre en jambe avant les concerts. Avec ces trois soirs et deux jours de festival, le Don Jigi Fest fêtera donc en beauté sa dixième édition.

Toutes les informations et la billeterie

Jean Gueguen
Jean Gueguenhttps://www.unidivers.fr
J'aime ma littérature télévisée, ma musique électronique, et ma culture festive !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
couvert
17.6 ° C
18 °
15.9 °
68 %
4.6kmh
100 %
mer
18 °
jeu
22 °
ven
20 °
sam
21 °
dim
20 °

Le Don Jigi Fest est de retour à Vitré du 15 au 17 avril 2022. Festival de musiques actuelles organisé par les jeunes de la ville, il est devenu, au fil de ses dix éditions, un rendez-vous incontournable en Ille-et-Vilaine. Et cette année, pour la première fois, le DJF s’étale sur trois jours, pour encore plus de découvertes et de bons moments de musique.

Le Don Jigi Fest vous donne rendez-vous à Vitré le week-end du 15 au 17 avril 2022. Lancé en 2010 par des associations lycéennes, dans le but de mobiliser la jeunesse dans l’animation culturelle de la petite ville d’Ille-et-Vilaine, le festival qui fête cette année sa 10e édition prend une dimension de plus en plus professionnelle, même s’il est toujours organisé par une équipe composée uniquement de bénévoles. Il prône des valeurs d’inclusion, d’écologie et de valorisation du territoire et de ses artistes. Axé rap et reggae dans ses premières années, il accueille désormais un large éventail de musiques actuelles, de la pop la plus douce à la techno la plus énervée.

Après une 9e édition annulée en 2020 et une longue pause sanitaire en 2021, le DJF reprend le chemin du parc des expositions de Vitré. Et pour son retour, le festival passe à trois soirs, en plus d’activités en journée. De quoi se faire plaisir dans la programmation qui brosse large et vise juste. Si on sent un goût de plus en plus marqué pour les musiques électroniques, le festival ne renie pas ses origines et garde une place pour le reggae avec le duo parisien Jahneration, représentant de la nouvelle scène française. Le samedi verra aussi le retour à Vitré de l’iconique groupe Danakil, invité de la toute première édition du Don Jigi Fest.

https://youtu.be/BANt260DlqI

La culture hip hop sera aussi bien représentée par la nouvelle étoile du rap français PLK, la jeune rappeuse lyonnaise Poupie, les Belges Green Montana et Caballero et Jeanjass, et l’ovni parisien Sopico, toujours accompagné de sa guitare. Sans oublier The Groove Sessions Live, rassemblement de producteurs et musiciens issus de la scène beats et réunis par les indémodables Chinese Man.

La majeure partie de la programmation décline les musiques électroniques sous diverses formes. Elle sera plutôt EDM (Electronic Dance Music, le style popularisé, entre autres, par David Guetta) avec le Belge Lost Frequencies, et les Français Kungs et Ofenbach, auteurs de tubes qui ont fait le tour du monde et cumulent des millions de vues sur YouTube. Elle empruntera au groove de la house avec la nouvelle sensation parisienne Oden & Fatzo, le Nantais Alowd, le duo rennais Earl, réunion des DJs résidents de l’Organisme Texture Yann Polewka et Evenn, et la référence French Touch Breakbot & Irfane. Une autre grande référence française ne sera nul autre qu’Étienne de Crécy. Producteur incontournable de la scène parisienne des années 1990, c’est aussi un brillant DJ, aussi à l’aise avec la house que la techno.

https://youtu.be/q4tJeV0_qOE

La techno, parlons-en. Peu connues du grand public, on retrouvera pourtant au Don Jigi Fest certaines pointures du genre. À commencer par le Berlinois Tommy Four Seven, producteur prolifique et DJ bien installé dans la scène internationale depuis une quinzaine d’années. Un parcours assez similaire à celui du Français François X, particulièrement actif sur la scène parisienne de la dernière décennie. Issues d’une nouvelle génération, on retrouvera aussi la DJ et productrice américaine Onyvaa, qui écume les festivals et clubs d’Europe depuis 2017, la Marseillaise Mila Dietrich, très en vue sur la scène française, et Élise Massoni, Française vivant à Berlin, DJ techno et nouvellement productrice tendant vers l’IDM et l’expérimental. Et puis, côté locaux, on retrouvera Anas, Rennais du collectif Osmoz désormais installé à Paris.

Il en faut pour tous les goûts, et les esthétiques pop rock seront défendues par le groupe français Skip The Use et par les locaux Agla & The Crows, lauréats du tremplin.

https://youtu.be/ZZ1KSNMOG0I

Mais ce n’est pas tout ! Le Don Jigi Fest proposera aussi des animations en journée, avec deux pièces de théâtre représentées samedi et dimanche, une exposition, des ateliers participatifs et un DJ set pour se mettre en jambe avant les concerts. Avec ces trois soirs et deux jours de festival, le Don Jigi Fest fêtera donc en beauté sa dixième édition.

Toutes les informations et la billeterie