mer 7 décembre 2022

VENTE DE PIZZAS EN FRANCE : UN MARCHÉ QUI RÉSISTE À LA CRISE

La pizza a la cote en France, et la crise n’a pas freiné les ventes. Au contraire. Explications des raisons qui font du commerce de la pizza un plat populaire dans l’Hexagone malgré la crise.

Vente de pizza en France : un marché qui résiste à la crise

Avec près de 10 kg consommés par habitant et par an, soit environ 26 pizzas chaque seconde, la France partage avec les États-Unis le podium du plus gros consommateur de pizza au monde. L’engouement des Français pour ce mets originaire d’Italie est tel que même la crise n’a pas freiné les ventes.

Le marché français de la pizza se porte bien, et cela inspire des idées de business à plus d’un. Focus sur les raisons qui rendent ce commerce profitable malgré la crise de la Covid.

PIZZA EMPORTER
Photo Unsplash : Barna Bartis

Un marché compatible avec les restrictions sanitaires

Si le secteur de la restauration à table subit les répercussions des restrictions sanitaires, la situation est un peu différente pour celui de la pizzéria. En effet, la restauration rapide comme les pizzérias s’adapte bien aux conditions sanitaires imposées face à la pandémie. Avec la vente à emporter et la livraison, les pizzas se vendent presque de la même manière qu’auparavant. D’ailleurs, ce sont ces codes de la restauration rapide qui ont été adaptés à la restauration traditionnelle pour que les établissements qui les adoptent puissent continuer leur activité, avec le déploiement massif de la vente à emporter, les acteurs de la restauration traditionnelle ont pu résister, plus ou moins bien, aux confinements.

Tout est pourtant loin d’être évident en matière de logistique pour les restaurants traditionnels et gastronomiques, certains plats étant particulièrement difficiles à adapter à la livraison à domicile. En revanche, dans le cas des pizzérias, tout est beaucoup plus simple : il suffit d’acheter des boîtes à pizzas bien isolantes et robustes dont le prix de revient reste modique, ainsi qu’un véhicule de livraison (même s’il est devenu courant de déléguer ce service à des entreprises tierces, ce qui simplifie encore plus la logistique). Le délai réduit entre commande et livraison des pizzas, ainsi que des offres qui s’adaptent aux attentes des consommateurs, font du commerce de la pizza un secteur très dynamique qui ne fait que gagner des parts de marché.

CARTON PIZZA
Photo Unsplash : Lukas Bee

La franchise et l’auto-entreprenariat qui soutiennent la croissance du secteur

Le marché de la pizza intéresse beaucoup les entrepreneurs indépendants qui représentent près de 90% des enseignes en France. Les pizzerias franchisées quant à elles ne représentent que près de 10% des établissements dans l’Hexagone. Pourtant, ce sont ces dernières qui dominent le marché grâce aux moyens qu’elles déploient. De toute évidence, les grandes marques disposent d’une plus grande notoriété due à une communication incomparable ainsi que des processus industrialisés qui boostent la productivité. Les pizzerias franchisées se développent à très grande vitesse et disposent d’un établissement de vente dans plusieurs grandes villes. Elles ont alors fortement contribué à la croissance des ventes. De leur côté, les indépendants ne sont pas non plus en reste. Nombreux établissements ont également vu leur chiffre d’affaires augmenter quand les restaurants à table étaient fermés. Leur succès a d’ailleurs encouragé beaucoup d’entrepreneurs à se lancer dans le commerce de la pizza. En effet, la vente de pizza à emporter présente de nombreux avantages : elle encourage la créativité du fait qu’il n’y a pas de recette unique en matière de pizza. Et en plus d’être florissant, ouvrir une pizzeria avec service de vente à emporter ne demande pas beaucoup de logistique. Il suffit de se procurer des boîtes à pizzas et trouver de quoi livrer ses préparations pour pouvoir lancer cette activité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici