73 CAS DE COVID-19 DÉPISTÉS À L’HÔPITAL DE LANNION

Centre hospitalier de Lannion
A la date du 12 mai, au total, près de 500 tests ont été réalisés et 46 personnes contaminées ont été identifiées

Pour faire suite à la réception d’un signalement, l’ARS Bretagne et Santé publique France, en lien avec les équipes du Centre hospitalier de Lannion ont investigué pour identifier les sujets-contacts, c’est-à-dire les personnes qui auraient été en proximité du premier patient diagnostiqué au sein de la structure. Ainsi, près de 500 personnes ont été testées. Pour 46 d’entre elles, le test s’est révélé positif.

L’ARS et les Préfectures de départements assurent le suivi de la situation épidémiologique et la mise en place des mesures locales, en coordination avec l’ensemble des acteurs de santé. Dans ce cadre, le 1re mai, un signalement a été transmis auprès de l’ARS relatif à une infection nosocomiale liée au Covid-19 au sein du service de gériatrie du Centre Hospitalier de Lannion. Sans délai, des investigations ont été engagées par l’ARS, en lien avec les équipes du Centre hospitalier, afin d’identifier les cas-contacts, c’est-à-dire les personnes qui auraient été en proximité du premier patient diagnostiqué Covid-19 au sein de la structure.

L’ARS Bretagne et Santé publique France, en lien avec le centre hospitalier de Lannion, ont conduit 808 tests virologiques (RT-PCR) depuis le début de l’enquête sanitaire le 1er mai dernier. Les investigations ont permis de retracer le parcours des cas confirmés, d’identifier les cas contacts et l’organisation sans délai des opérations de dépistages.

A ce jour, l’enquête sanitaire a révélé 73 cas positifs (48 professionnels et 25 patients/résidents). Des résultats de tests sont encore en attente.

La situation est globalement stabilisée. La mobilisation de l’ensemble des professionnels de santé se poursuit très activement, avec l’appui du Centre de prévention des infections associées aux soins (CEPIAS), de l’ARS Bretagne et de Santé Publique France pour maîtriser la diffusion du virus au sein de l’hôpital. À chaque fois que cela sera encore nécessaire, des dépistages par RT-PCR seront organisés pour chaque nouveau cas confirmé.

Le service de médecine gériatrique accueille à nouveau des patients

Dès la confirmation du premier cas (1er mai), le centre hospitalier avait pris la décision de ne plus admettre de nouveau patient au sein de son service de médecine gériatrique. Avec l’appui de l’Agence régionale de santé, de Santé Publique France et du centre de prévention des infections associées aux soins (CEPIAS), il a constamment adapté son organisation et son fonctionnement pour assurer la protection de ses patients et de ses personnels.

Le service de gériatrie vient de rouvrir ses portes, mardi 2 juin, après un bionettoyage complet de l’intégralité des locaux.

Cette reprise d’activité reste progressive. En effet, par mesure de précaution, tous les patients sont placés en chambre individuelle. Le personnel soignant est désormais spécifiquement dédié au service : il ne peut pas être amené à fréquenter d’autres services ou vestiaires, avec une application encore renforcée des mesures barrières.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom