Welcome to Twin Peaks ! La sortie, le 21 mai 2017 aux États-Unis et le 25 en France, de la troisième saison de la série de David Lynch et Mark Frost, est l’événement cathodique de 2017. 26 ans après la diffusion de la saison 2, le chef-d’œuvre de David Lynch va-t-il continuer à bouleverser les codes du paysage de la série ?

TWIN PEAKSVous reprendrez bien un peu de tarte aux cerises ? Au début des années 90, David Lynch et Mark Frost avaient révolutionné le monde de la série avec Twin Peaks, sorte de soap parodié mâtiné de thriller horrifique sur les coins sombres du rêve américain. La plupart des réalisateurs de série, dont ceux des Soprano ou encore de Lost, sont tributaires de la grammaire télévisuelle héritée de Twin Peaks. Que sont devenus l’agent Dale Cooper, la femme à la bûche, le shérif Truman et tous les autres personnages mystérieux et truculents de la ville (fictive) de Twin Peaks ? Mark Frost a sorti il y a quelques mois un livre pour répondre à quelques questions (voir notre article). Mais c’est cette nouvelle saison, tournée vingt-cinq ans plus tard, qui devrait véritablement éclaircir la situation.

TWIN PEAKS 3Deux épisodes sont sortis le 21 mai 2017. Dès le départ, nous retrouvons le générique typique de Twin Peaks et la musique d’Angelo Badalamenti. S’en suit une conversation, dans la Loge Noire, entre un Dale Cooper vieillissant et le géant. Jusque là, tout va bien. Peu à peu, on comprend que le Twin Peaks 2017 ne peut absolument pas être le même que celui des années 90. Le kitsch n’opère plus, les codes de la série ont évolué. En un mot, les temps ont changé. Lynch choisit d’éclater complètement le cadre spatio-temporel de Twin Peaks : seulement un tiers des épisodes se déroulent dans la mystérieuse bourgade. L’histoire se passe désormais à New York, à Las Vegas et dans une ville du Dakota du Sud. Plusieurs intrigues s’entremêlent : toutes concernent plus ou moins le doppelgänger (le double) de l’agent Cooper. Le véritable Cooper demeure, quant à lui, prisonnier de la Loge Noire.

TWIN PEAKS 3Lynch et Frost n’ont pas choisi la facilité. Ils n’ont pas souhaité reproduire l’ambiance des années 90. D’autres séries sont passées par là, entre temps, et ce Twin Peaks 2.0 esquisse d’autres formes de reprises plus ou moins parodiques. Plus sombre, mais toujours aussi poétique et réflexive, cette saison 3 pâtit seulement de sa trop grande notoriété. Exit le charme juvénile de Dale Cooper et la beauté étrange de Laura Palmer : les acteurs ont vieilli, pas toujours comme on l’aurait imaginé.

Loin de desservir la série, Lynch introduit l’un de ces thèmes favoris, à savoir la dualité, même au sein d’un même personnage, la permanence dans le changement. Il est encore trop tôt pour juger cette nouvelle œuvre, mais il semblerait que les créateurs de Twin Peaks aient décidé de prendre des risques. Réponse aux prochains épisodes…

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom