TOURISME EN BRETAGNE : 22 PROJETS EXPÉRIMENTAUX À SUIVRE

Les Premières Rencontres du tourisme de Bretagne se sont déroulées à Rennes le mardi 10 avril 2018. Leur leitmotiv : développer des partenariats public-privé au service d’un tourisme innovant. Deux fois par an, des acteurs publics, privés et associatifs qui font le tourisme en Bretagne, vont se réunir afin de dialoguer autour de projets de développement communs.

tourisme en bretagne

Les Premières Rencontres du tourisme de Bretagne ont mis l’accent sur les mobilités touristiques et le nautisme ainsi que deux marchés à développer : la clientèle jeune et le tourisme associé au patrimoine. À l’ordre du jour également, la présentation des 22 premiers projets expérimentaux d’envergure régionale censés répondre aux attentes sans cesse renouvelées des clientèles. Une partie de ses projets devraient être retenus à l’automne 2018 afin d’être mise en oeuvre. Unidivers vous en présente quatre.

mon troisième breizh
Mon Tro Breizh

Projet Mon Tro Breizh proposé par l’Association Les Chemins du Tro Breiz – Site de La Vallée des Saints – Quénéquillec.

« Mon Tro Breizh », c’est le « Tour de la Bretagne » à pied, en vélo ou avec tout autre moyen de transport… sur un itinéraire permanent et balisé reliant les 7 cathédrales de Bretagne.
« Mon Tro Breizh »,  c’est la découverte de la Bretagne intérieure, de ses sentiers, de son patrimoine, de sa langue, de son histoire, de sa culture, de son économie… sans se soucier de ses bagages, de sa recherche d’hébergements, de son lieu de restauration.
« Mon Tro Breizh », c’est une formidable opportunité de mettre en synergie les acteurs publics, privés, associatifs d’une même chaîne de valeur (collectivités territoriales, hébergeurs, transporteurs, restaurateurs, activités de loisirs…) autour de thématiques et d’univers touristiques.
« Mon Tro Breizh », c’est un outil inédit de dynamisation des territoires et de mise en cohérence des circuits touristiques, le fil conducteur d’une culture commune.
« Mon Tro Breizh », c’est une application mobile dédiée qui fournit :
– Un itinéraire
– Des services (hébergements, restauration, patrimoine, activités de loisirs, découvertes gourmandes/culinaires, tourisme industriel…) en référencement direct (par les hébergeurs/restaurateurs…) ou indirect (à partir de bases de données)
– Des éléments de réalité augmentée comme outils de valorisation du patrimoine

Pourquoi proposer ce projet ? Quels sont les défis auxquels il doit permettre de répondre ? Que voulez-vous changer ?

Parce ce que pour le moment l’itinéraire permanent que nous proposons depuis des années n’a pas suffisamment associé les acteurs locaux.
Parce que pour le moment les structures mises en place ne font pas du « Tro Breizh » une destination qui va de soi (pas de transport de bagages organisé, pas de référencement d’hébergements, de lieux de restauration, balisage aléatoire…).
Parce que la Bretagne n’est pas que littorale et qu’en son cœur battent des territoires qui ont besoin de retrouver une attractivité, une visibilité, un dynamisme économique. « Mon Tro Breizh » pourrait devenir alors un véritable chemin de valorisation des richesses territoriales de la Bretagne intérieure.

Calendrier prévisionnel : 2018 : Structure associative – Groupe de Pilotage Régional – Élaboration des contours de « Mon Tro Breizh » – Rédaction des « Chartes » – Communication – Territoire Test Saint-Pol-de-Léon/Tréguier – 2019 : Signatures des Chartes – Détermination de l’itinéraire – Mise en place des services – Développement de l’application mobile dédiée – 2020 : Mise en place progressive des 7 « Chemins » avec marches inaugurales :
Saint-Pol-de-Léon – Tréguier
Tréguier – Saint-Brieuc
Saint-Brieuc – Saint-Malo
Saint-Malo – Dol-de-Bretagne
Dol-de-Bretagne – Vannes
Vannes – Quimper
Quimper – Saint-Pol-de-Léon

Financement : Application mobile dédiée : 25 000 euros par an sur 3 ans soit 75 000 euros – Communication – Publication : non évalué – Portage du projet par 2 équivalents Temps Plein (l’un étant déjà intégré à la structure existante) : 25 000 euros par an sur 3 ans soit 75 000 euros – Budget global estimé : 150 000 euros sur 3 ans

refuge canal nantes brest
Refuge canal Nantes à Brest

Création d’un concept régional Refuge canal Nantes-Brest à partir de l’exemple de la maison éclusière de Boju. Un projet porté par Pontivy Communauté.

Réhabilitation de la maison éclusière de Boju en orientant le projet sur un usage mixte, partagé entre un concept innovant et revisité de refuge et un espace vitrine de valorisation et commercialisation de produits du terroir.

Pourquoi proposer ce projet ? Quels sont les défis auxquels il doit permettre de répondre ? Que voulez-vous changer ?

Développer l’attractivité et l’identité du territoire par la création d’une structure d’hébergements atypiques, nécessaire à l’augmentation de la fréquentation et particulièrement celle liée aux séjours en itinérance vélo sur le canal de Nantes à Brest.
Se démarquer de la concurrence, être créatif et miser sur des ingrédients comme le rêve, la séduction, l’authenticité et la qualité
Répondre aux besoins d’hébergement pour des publics en itinérance. Accroitre la notoriété du canal de Nantes à Brest et de notre territoire.
Ce projet pourrait profiter à tous les territoires traversés par les canaux bretons : pour le canal de Nantes à Brest avec les Destinations Brocéliande, Bretagne Loire Océan, le canal d’Ille et Rance avec les destinations Rennes et les Portes de Bretagne, St Malo Baie du Mont Saint Michel, le Blavet canalisé avec Bretagne Sud Golfe du Morbihan …
Faire revivre un patrimoine breton insoupçonné et révéler l’identité fluviale de la Bretagne promet de conforter l’identité de la Bretagne et l’univers breton des canaux.

Calendrier prévisionnel : Printemps 2018 : élaboration du concept avec le designer – Automne hivers 2018 – 2019 : travaux de réhabilitation – Printemps 2019 : ouverture de la maison.

Financement : Etude designer : Entre 5 000 et 10 000€ – Travaux de réhabilitation : 136 000 €

pirates de bretagne
Tee shirt Enfant Pirate Rouge par Land Art, brodé et sérigraphie en Bretagne

Pirate de Bretagne : Le premier concept de Club de Plage « Nautique ». Un projet porté par Nautisme en Bretagne.

Le concept de « Pirate de Bretagne », club de plage nautique, est né :
– d’une volonté des professionnels du nautisme d’animer les plages (lieu de cohésion sociale, porte d’entrée des publics vers la pratique du nautisme) et de proposer des prestations de découverte du nautisme et du milieu marin à un public qui n’aurait – culturellement – jamais mis les pieds dans une structure nautique.
– d’une enquête menée auprès de 200 parents sur 10 plages bretonnes à propos de leurs attentes en matière d’animation sur les plages.
L’idée, testée auprès des parents, séduit par ce club de plage :
– est ouvert à tous, sans frein culturel
– Renforce l’aquaticité des populations rurales et urbaines éloignées du bord de l’eau
– propose aux enfants de tester des activités nautiques en petit groupe
– est flexible au niveau de l’inscription
– répond à une demande des parents d’animation des enfants
– n’est pas intrusif dans l’environnement
– permet de désengorger certaines prestations jeunes enfants dans les centres nautiques qui affichent COMPLET
– joue son rôle de porte d’entrée dans la structure nautique et renforce chaque année le nombre d’inscriptions au stage traditionnel, produit « fond de commerce » des centres nautiques

En quoi le projet conforte-il l’identité de la Bretagne ?

La Bretagne est le territoire le plus nautique de France, et c’est cette spécificité que nous voulons mettre en avant à travers le premier concept de club de plage nautique, que l’on ne peut trouver…qu’en Bretagne !

Calendrier prévisionnel : Printemps 2018 : travail avec les partenaires (centres nautiques participants) sur l’étape de conception ou adaptation de différents modules de jeu pour le club de plage & recherche de financements – Automne 2018 : réalisation des modules – -Hiver 2018-2019 : élaboration de la stratégie de communication – Printemps 2019 : Communication autour du projet – Eté 2019 : Lancement officiel du nouveau concept de club de plage « Pirate de Bretagne »

Financement : 20 000 euros pour la phase d’étude – 50 000 euros pour la phase de déploiement

bienvenue à la ferme
Bienvenue à la ferme

Découverte de la Bretagne rurale par des séjours itinérants. Création d’un collectif d’agriculteurs proposant de découvrir la région par des séjours itinérants incluant des expériences à la Ferme. Un projet porté par Bienvenue à la Ferme Bretagne.

Les attentes des touristes et des agriculteurs pratiquants l’agritourisme ont fortement évolués. Les visiteurs recherchent l’authenticité et un séjour différenciant avec un système de réservation simple et rapide. Les agriculteurs sont passés d’une activité de gestion patrimoniale (Création de gîte rural pour préserver un bâtît sur l’exploitation), à une réelle activité économique répondant à l’évolution du monde du tourisme (réservation 24/24 7/7, par internet avec moins de contacts directs et l’émergence d’acteurs incontournables au niveau international) et à la pérennité des exploitations agricoles. Les enjeux sociétaux concertant l’agriculture et ses productions sont au cœur des attentes des visiteurs (alimentation, environnement, consommer local…) et les agriculteurs sont les mieux placés pour y répondre en accueillant sur leurs exploitations.
Le réseau Bienvenue à la ferme accompagne depuis 30 ans les agriculteurs sur cette thématique et les aide à s’adapter à ces changements. Une nouvelle génération d’agriculteurs souhaite innover en proposant des séjours itinérants sur mesure, réservables en ligne pour faire découvrir la région dans son ensemble, tout en découvrant la diversité de l’activité agricole bretonne.

Quels sont les objectifs poursuivis par le projet ?

Le projet consiste à regrouper des agriculteurs souhaitant valoriser leur région et leurs terroirs auprès des touristes d’une manière innovante. L’objectif est de répondre à la demande du public de se reconnecter au monde rural, de professionnaliser les agriculteurs sur cette thématique et de pérenniser leurs structures en y intégrant pleinement la partie touristique.
Depuis deux ans les agriculteurs de l’association ont développé un site de commercialisation en direct pour l’hébergement touristique : Terres de Bretagne. Ils souhaitent maintenant lui donner une nouvelle dimension à travers toute la région en proposant des séjours itinérants permettant de créer du lien entre les visiteurs et les agriculteurs de plusieurs destinations.
Ce projet permettra d’outiller et de rassembler les agriculteurs et les acteurs locaux grâce à un moteur de recherche permettant de constituer son séjour itinérant en fonction de ses envies de découverte (patrimoine, destination, gastronomie, environnement …) sur l’ensemble de la Bretagne.
La mise en avant du monde agricole fortement attaché à ses racines et à son terroir, est une force indéniable en Bretagne. Son poids dans l’économie régionale est très important. La qualité des produits, des hébergements ruraux et du sens de l’accueil est un atout essentiel de notre région.

Calendrier prévisionnel : 2018 concertation et mise en test avec un premier groupe d’agriculteurs volontaires sur deux ou trois destinations. – 2019 création du premier groupe, création des séjours et monté en compétence des acteurs – 2019-2020 mise en place opérationnelle et commercialisation.

Financement : Le projet de sa phase d’étude à sa mise en place est estimé à 60 000 €. – Conseil régional 30 000 € – Autre financement (associatif, consulaire, partenariats) : 30 000 €

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom