Vent, pluie, arrivée au milieu de nulle part, sur l’eau… La deuxième étape du Tour de France a tenu toutes ses promesses. La moitié des favoris se sont faits piéger dans les bordures et dans les chutes nombreuses mais heureusement sans gravité. Nibali et Pinot sont arrivés avec près de 1,30 mn de retard… Froome et Contador étaient, eux, dans le bon  wagon. Le Tour est lancé et Madame Georges, notre reporter, traque l’info, jusque dans les placards des chambres !

tour de france

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom