Un timbre pour le 500e anniversaire de la mort d’Anne de Bretagne !

    A l’occasion du 500e anniversaire de la mort en 2014 d’Anne de Bretagne (1477 – 1514), le collectif Anna Vreizh2014 souhaiterait voir honorée, par l’émission d’un timbre, la duchesse Anne de Bretagne qui fut deux fois Reine de France (1er mariage avec Charles VIII, le second avec Louis XII). Elle n’a fait l’objet pour l’instant l’objet que d’une seule émission philatélique en 1972 par le petit émirat d’Ajman (un des sept émirats faisant partie aujourd’hui des Emirats Arabes Unis). Par l’émission de ce timbre, de nombreux Bretons attachés à la figure de leur dernière duchesse Anne de Bretagne verraient d’autre part réparée une injustice dans la mesure où le dernier timbre de France consacré à un personnage célèbre breton avait été en 2005 le personnage très controversé de Bécassine !

    Le collectif ANNA VREIZH 2014 est né le 1er mai 2012. Ce collectif a choisi symboliquement cette date entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2012 du fait que les deux finalistes du second tour sont  l’un opposé à la ratification de la Charte européenne des langues minoritaires (Nicolas Sarkozy), l’autre opposé à la réunification de la Bretagne (François Hollande). Ledit collectif souhaitant à l’évidence les deux.

     

     

     

     

    4 Commentaires

    1. Quelle belle idée. Je vous soutiens depuis la pointe de la Bretagne. Ce timbre a tout lieu d’être proposé (500 ans d’anne’iversaire, un personnage très important dans l’Histoire de France, et un attachement particulier de la part d’un large public). Bon courage au collectif Anna Vreizh 2014 pour ce long parcours de la proposition d’un nouveau timbre.

    2. C’est une excellente initiative. Anna Vreizh mérite bien une telle distinction. Mais il faut savoir que le chemin est long et incertain pour aboutir à un tel résultat. J’ai en mémoire le travail colossal d’abnégation et de persévérance de mon ami poète Jean-Albert Guénégan, de Morlaix, pour obtenir que Tristan Corbière fasse l’objet de l’édition d’un timbre de la poste de France, lui le poète morlaisien et roscovite. Et c’était un sujet moins sensible qu’Anna aux yeux de l’état français jacobin et hyper centralisé. D’ailleurs, si aujourd’hui, le centralisme anti régions a un peu faibli, le centralisme économique est toujours aussi affirmé et objectivé par le monde des entreprises.
      Alors, bon courage à vous pour cette initiative et ne manquez pas de me tenir au courant de votre démarche. Je suis prêt à vous soutenir sur un projet réaliste et efficace.
      A vous lire.
      Patrice PERRON. (Je commets de la poésie. Mentionnez patrice perron poète sur les moteurs de recherche et vous obtiendrez des infos sur mes activités).

    Laisser une réponse

    SVP rédigez votre commentaire
    Merci d'inscrire votre nom