Thierry Laudren ? Un proverbe breton dit avec humour « grand dizou, petit faizou », autrement dit beau parleur en fait moins qu’il n’en dit. C’est exactement le contraire du personnage que nous avons rencontré au centre des métiers d’art Pierre Louaille à Rennes. Thierry Laudren est économe en parole, mesuré dans ses propos et fait preuve d’une discrétion certaine. Et pourtant, de ses créations, il y a beaucoup à dire…

THIERRY LAUDREN RENNESThierry Laudren a connu un parcours qu’on qualifiera de relativement classique, il reçoit une formation de sculpteur ornemaniste, il obtient un CAP et rejoint , pour parfaire ses connaissances, la prestigieuse école « Boulle », toujours dans le même domaine. Déjà sûr de ce qu’il veut faire, autrement dit, se consacrer à la création, il commence pourtant sa carrière avec prudence en devenant maquettiste pour un cabinet d’architecte de renom. Il est cependant titillé par le démon de l’indépendance et finit par passer le pas à 31 ans, après une année complète de réflexion et d’élaboration de ses premiers prototypes.

THIERRY LAUDREN RENNESDéfinir les travaux de Thierry Laudren n’est pas évident, ses meubles sont atypiques, élégants et originaux, souhaitons que les quelques photos vous donneront une idée de ce qu’il produit. Très souvent, c’est la nature qui est sa source d’inspiration, l’énorme meuble noir qui trône dans son atelier rappelle clairement un gros coléoptère aux élytres repliables. Autre création qui a retenu notre attention, un cabinet aux longues jambes de bois clair qui dissimule derrière ses portes un visage de femme, dont la bouche (un tiroir), est interchangeable et permet , suivant l’humeur, de donner à ce visage une expression différente. La femme encore, est à l’honneur avec ce mannequin élancé dont le corps dissimule de nombreux tiroirs et qui évoque une création de Salvador Dali.
THIERRY LAUDREN RENNESIl y a une véritable majesté dans ce grand aigle en bois sculpté dont les ailes s’ouvrent généreusement et découvrent un intérieur propre à ranger toutes sortes d’objets personnels. Son expression un peu sévère lui permettrait de figurer dans l’étrange inventaire du mobilier découvert dans une tombe égyptienne. Retournant parfois vers ses premières amours de sculpteur, il participe à la restauration de bâtiments historiques, comme l’église de Langonet bâtie en 1560, dont il fait revivre les poutres, en leur rendant leur langage muet et expressif.
D’autres fois il se laisse aller à la construction d’une girafe géante…. on vous avait prévenu, chez lui rien d’ordinaire.
THIERRY LAUDREN RENNESThierry Laudren illustre, d’une certaine manière l’adage, « nul n’est prophète en son pays » il est le premier à le reconnaître, mais il n’a guère de clients rennais. Cela pose d’ailleurs la question de la commercialisation de ses productions. La réponse est sans équivoque, chaque année, par deux fois il propose ses créations au grand public lors d’un salon professionnel connu sous le nom de « Maisons et objets » où il lui reste à croiser les doigts pour revenir avec un carnet de commande qui permet d’envisager l’avenir avec enthousiasme. Il est également présent auprès des ébénistes créateurs de Bretagne lors des expos organisées à Vannes et Aradon.
Cette année, il a également participé aux journées Européennes des métiers d’art. C’est d’ailleurs au centre Pierre Louaille au 15 du boulevard Franklin Roosevelt qu’avec d’autres artisans/artistes il nous a invités à découvrir ses meubles pleins de personnalité, véritables sculptures, entre objets d’art et objets d’un autre quotidien.

Thierry Laudren

13, bd Franklin Roosevelt
35000 RENNES
+33 (0)2 99 53 47 85
thierry.laudren[@]orange.fr

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom