Cette série de sketches créée aussi pour le web a une histoire particulière. En effet, elle a été réalisée avec le concours de personnes d’un service de gérontologie. Les quatre premiers épisodes sont déjà disponibles sur le site You Tube et Daily motion. Gageons que la série « la Salle d’attente » ne devrait pas passer inaperçue sur la toile.

De 2007 à 2010, le CCAS de Gentilly et son atelier théâtre ont monté un atelier vidéo. Jacques Leforestier, l’animateur de ce projet le présente ainsi :

On y voit bien l’esprit du projet et l’humour omniprésent. Les personnes présentes à la maison de gérontologie Le Sacré Coeur de Gentilly ont eu l’occasion de participer à ce projet, accessible à tous et gratuit. Hélas terminé, il reste les épisodes tournés sur YouTube et toute la magnifique cohésion entre jeunes et anciens montrant que l’on peut faire de l’animation en faisant participer nos ainés.

Le thème de la salle d’attente est un excellent choix, car c’est un lieu de rencontre entre personnes de toutes générations et origines. Mais c’est aussi un lieu bien connu des personnes âgées qui peuvent ainsi laisser libre cours à de l’improvisation, y partager des expériences et des anecdotes. L’épisode 1 en est l’illustration.

On voit bien l’efficacité de cette série de sketches avec l’installation progressive de personnages. Mêlant professionnels et amateurs, le projet donne l’occasion aussi de faire des rôles de composition comme cette gentille grand-mère qui s’amuse à jouer la « méchante », et fait surtout bien rire ses propres petits enfants et enfants. L’utilisation du théâtre en gérontologie avec ce que cela comporte de mémorisation, diction est aussi très intéressante du point de vue thérapeutique.

Un bien joli projet, terminé faute de soutien, mais qui devrait servir d’exemple. Pourquoi pas le soutien de l’équipe créatrice du projet ? C’est aussi l’illustration que le web regorge de programmes courts très adaptés à la télévision comme celui-ci.

Plus de renseignements au travers d’interviews et d’articles, c’est ici.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom