Quasiment tous les samedis et dimanches, des pièces de théâtre se donnent de-ci delà à Rennes, notamment dans le cadre des événements labellisés par #DAR (Dimanche à Rennes). Organisées par la FETTAARFédération des Troupes de Théâtre Amateur de l’Agglomération Rennaise, ces manifestations pleines d’enthousiasme méritent d’être mises au devant de la scène. De quoi parle-t-on ? D’un théâtre diversifié, parfois surprenant et toujours accessible, qui s’adresse au plus grand nombre, mais demeure pourtant pas assez visible. Découvrez l’organisation du théâtre amateur à Rennes et, à la suite, le programme des spectacles à venir pour le mois. Bon spectacle !

Au commencement, il y eut une réflexion sur l’état des lieux de la culture à Rennes, en concertation avec l’ADEC – Maison du Théâtre Amateur, structure emblématique du théâtre amateur de l’Ille-et-Vilaine, au même titre que le Triangle pour la danse, l’Antipode pour la musique ou la Paillette pour le théâtre, et différentes compagnies de théâtre amateur. « Les différentes structures ont réfléchi à la manière de gérer leur problématique commune : l’envie de jouer, mais très peu de lieux pour nous accueilli », explique Xavier Beaufils, président de la fédération et l’un des initiateurs de sa création. « On a mis la FETTAAR en place pour fédérer tous les lieux d’accueil. Le deuxième objectif était d’échanger autant au niveau du personnel que des compétences, de la communication ou du matériel. » 

Rapidement, une action forte a été mise en place : jouer dans tous les quartiers de Rennes Métropole durant une année. « Le FETTAAR compte 32 compagnies de théâtre amateur, de Rennes et sa métropole (Chavagne, Bruz, Vern-sur-Seich, Pont-Péan) », précise Xavier. « Et 50 à 60 actions théâtrales se jouent tous les ans, de novembre à juin, la plupart du temps le dimanche, dans les quartiers et dans une partie non négligeable des communes de l’agglomération rennaise. »

FEETTAR RENNES
© FETTAAR

La FETTAAR œuvre ainsi à démocratiser le théâtre, parfois considéré à tort comme un loisir suranné. Son objectif : rendre le théâtre à tous en se rendant au plus proche de différentes populations qui méconnaisse cette belle discipline. « Notre motivation s’inscrit dans l’éducation populaire : aller au plus proche possible des gens en proposant des tarifs extrêmement raisonnable qui permettent une accessibilité au plus grand nombre : 2 € en tarif réduit et 4 € en tarif plein. »

« La FETTAAR peut être la porte d’entrée pour découvrir le théâtre. »

Loin d’être antagoniste avec le théâtre professionnel, qui s’adresse à un public plus averti, les propositions du théâtre amateur se révèlent complémentaires. « Pour moi, le théâtre amateur est la porte d’entrée qui peut justement permettre aux non-initiés d’aller, par la suite, voir les pièces proposées à la Paillette, au TNB ou à l’Opéra », explique-t-il. « Le théâtre amateur est un grand pourvoyeur de spectateurs potentiels pour le théâtre professionnel. » Notamment, grâce au pluralisme des propositions.

FEETTAR RENNES

Pourvoyeuse de futurs passionnés, la fédération permet une ouverture culturelle grâce à la palette très éclectique des compagnies membre dont chaque programme s’en fait le miroir : théâtre classique, contemporain, pour enfants, chanté ou encore d’improvisation. De la chanson contemporaine et des one man shows sont également proposés. « Certaines compagnies jouent des classiques comme Le Leg de Marivaux ou Le Cabaret de Molière, d’autres L’Aiguilleur de Riane Stellan ou Zaï zaï zaï zaï, tiré de la bande dessinée. Il y a aussi des propositions plus littéraires comme L’Étranger de Camus. » Et le nombre de visiteurs annuel, quatre à cinq mille personnes, traduit une vraie appétence pour la discipline qui ne cesse de croître. « Il y a une demande très précise et des gens qui nous suivent sur plusieurs spectacles », conclut Xavier Beaufils.

PROGRAMME

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici