mer28 juillet 2021

TÉRAÏ CAFÉ : UN COIN DE JUNGLE NÉPALAISE AU COEUR DE RENNES

Les amateurs de café et de plantes ont désormais leur adresse à Rennes. Ouvert par deux amis passionnés, Marine et Antoine, le Téraï Café propose un voyage à la fois gustatif et végétal à travers le monde, le tout dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Découverte.

Au 30 rue Saint-Melaine, à Rennes, c’est un petit coin d’ailleurs qui a pris place depuis le 15 juin dernier. Son nom : le Téraï Café. Un nom qui, au premier abord, évoque des contrées inconnues et exotiques. D’ailleurs, on ne s’y trompe pas : dès que l’on pousse la porte, c’est comme si l’on mettait les pieds dans la jungle. Impossible de ne pas remarquer la présence de nombreuses plantes, qui colonisent l’espace jusqu’au plafond. On en oublierait presque que l’on est dans un coffee-shop en centre-ville si l’on n’était pas ramené sur terre par les effluves de café qui nous conduisent jusqu’au comptoir.

teraï café rennes

Derrière celui-ci, s’affairant pour servir les quelques clients présents en ce début d’après-midi : Antoine et Marine. Liés par une solide amitié depuis quinze ans, rien ne les prédestinait à se lancer dans une telle aventure : Bretons d’origine, ils ont quitté leur région natale pour travailler dans la capitale, lui comme chef de projet dans le secteur de la communication digitale, elle comme journaliste télé. Pourtant, très vite, il leur manque quelque chose. « On avait envie d’entreprendre, d’être notre propre patron », racontent-ils.

Le déclic vient lorsqu’Antoine effectue un voyage en Asie du Sud. Népal, Indonésie, Vietnam, Philippines… À Katmandou, capitale du Népal, il travaille dans un café, où il remarque « une cafetière qui [l’]attire ». L’idée fait son chemin. À son retour en France, il en parle à Marine, qui est séduite. « J’avais déjà cette envie de créer mon entreprise, alors quand Antoine m’a parlé de son idée, forcément, cela m’a intéressée. », dit-elle. Son domaine à elle, c’est plutôt la pâtisserie. « J’ai effectué un stage chez L’Enchanté (un salon de thé à quelques pas du Téraï Café) qui a conforté mes envies. »

teraï café rennes
Antoine et Marine

En janvier 2020, les deux amis font le grand saut. Le projet démarre sur les chapeaux de roues. « Cela avait bien commencé : on avait réalisé les études de marché, de la concurrence, et même commencé à visiter des locaux », se souvient Antoine. Mais patatras, la Covid-19 passe par là et casse la belle dynamique. Ce n’est jamais que partie remise. « Cela a ralenti les recherches, mais on n’a jamais lâché le projet », affirme Antoine. Les deux amis finissent par dénicher le local de la rue Saint-Melaine. Le bail est signé mi-avril 2021. Commence alors la phase cruciale des travaux. « On a pratiquement tout fait tous seuls : peinture, papier peint, plâtre, déco… Pour les gros travaux, on a fait appel à une amie », se souviennent-ils. Après un an et demi d’attente, le Téraï Café ouvre enfin ses portes le 15 juin.

Téraï, c’est le nom d’une plaine tropicale népalaise ; et café car, bien sûr, le produit phare de la maison est le café. Un nom qui résume parfaitement le concept. Le Téraï Café, en effet, ce n’est pas un coffee-shop comme il en existe des milliers en France : c’est un café végétalisé. Autrement dit, on y vient pour déguster un café de qualité venu d’ailleurs, accompagné par une délicieuse pâtisserie ou un plat salé, tout en étant entouré par des plantes disponibles à la vente. La raison d’un tel concept, explique Antoine : « À l’origine, le café est une plante. Et puis, on avait envie de reproduire un effet “jungle”. » Normal, quand on a voyagé dans les forêts tropicales asiatiques. Aloe vera, bananier, avocatier… Des plantes de tous horizons et pour tous les goûts, avec pour certaines des vertus dépolluantes.

teraï café rennes

Au Téraï Café, on propose des cafés de spécialité, de saison et issus de l’agriculture biologique, notés entre 80 et 100 par la Specialty Coffee Association (SCA) selon des critères bien définis : traçabilité, variation… « Je sélectionne des cafés gustatifs, de spécialité, avec l’idée de faire découvrir de nouvelles choses aux clients », affirme Antoine, le barista. Parmi les musts : le café éthiopien à base de pêche et d’abricot, ou encore le café vietnamien à l’œuf. Des cafés obtenus par pression ou par infusion, car « l’objectif est aussi de faire découvrir d’autres méthodes de production », précise Antoine en nous montrant les cafetières dont il se sert : cafetière à siphon, à piston, Chemex et V60, chaque cafetière donnant un goût et une texture particulier au café.

Derrière les fourneaux, c’est Marine qui confectionne les pâtisseries et plats salés qui accompagnent les cafés. Deux plats au choix sont proposés au client, renouvelés toutes les semaines. Quant aux desserts, ils changent tous les jours. On peut opter pour une formule à consommer sur place ou à emporter : plat-dessert ou plat-dessert-café, et le dimanche, une formule brunch. Tout est fait maison, avec là encore une grande attention portée à la saisonnalité et à la localité des produits.

Pour les plantes et le mobilier aussi, Antoine et Marine privilégient les circuits courts et la récupération. Les plantes proviennent de fournisseurs locaux, parfois même issus de l’entourage familial des deux amis. Les meubles, livres, jeux de sociétés (car oui, tout est fait pour que le client se sente chez lui et passe un moment convivial) ont été achetés sur Leboncoin, à Emmaüs ou chez des commerçants de proximité. Si vous avez des livres ou jeux dont vous ne vous servez plus, Antoine et Marine sont également preneurs !

teraï café rennes

Côté prix, le Téraï Café se situe dans la moyenne du secteur : comptez par exemple 8,50€ pour un plat du jour, 11,50€ pour une formule plat-dessert ou 12,50€ pour une formule plat-dessert-café. Le prix des cafés, lui, varie selon l’origine et la saisonnalité. « L’objectif n’est pas d’avoir des prix délirants, mais les prix reflètent la qualité de ce que l’on propose », résume Antoine.

Une ambiance relaxante et chaleureuse, un rapport qualité-prix plus que correct : tout est réuni pour séduire les clients. D’ailleurs, ceux-ci sont au rendez-vous. En moyenne, le Téraï Café accueille chaque jour « entre 60 et 70 clients » selon Antoine, et bien qu’ouvert récemment, il a déjà ses habitués. « Il y a des têtes qu’on voit régulièrement, les gens reviennent », sourit le jeune homme. En tout cas, au moment de laisser derrière nous les effluves de café et la jungle tropicale, on se l’est promis : on y reviendra.

teraï café rennes

PRATIQUE :

Téraï Café, 30 rue Saint-Melaine, 35000 Rennes. Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche de 7h30 à 19h. Tél : 09 81 71 61 58. Retrouvez le Téraï Café sur son site internet ainsi que sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram).

Le café de spécialité : qu’est-ce que c’est ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
nuageux
19.8 ° C
20.2 °
19.4 °
56 %
7.2kmh
75 %
mer
20 °
jeu
23 °
ven
22 °
sam
18 °
dim
22 °
- Advertisment -

Les amateurs de café et de plantes ont désormais leur adresse à Rennes. Ouvert par deux amis passionnés, Marine et Antoine, le Téraï Café propose un voyage à la fois gustatif et végétal à travers le monde, le tout dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Découverte.

Au 30 rue Saint-Melaine, à Rennes, c’est un petit coin d’ailleurs qui a pris place depuis le 15 juin dernier. Son nom : le Téraï Café. Un nom qui, au premier abord, évoque des contrées inconnues et exotiques. D’ailleurs, on ne s’y trompe pas : dès que l’on pousse la porte, c’est comme si l’on mettait les pieds dans la jungle. Impossible de ne pas remarquer la présence de nombreuses plantes, qui colonisent l’espace jusqu’au plafond. On en oublierait presque que l’on est dans un coffee-shop en centre-ville si l’on n’était pas ramené sur terre par les effluves de café qui nous conduisent jusqu’au comptoir.

teraï café rennes

Derrière celui-ci, s’affairant pour servir les quelques clients présents en ce début d’après-midi : Antoine et Marine. Liés par une solide amitié depuis quinze ans, rien ne les prédestinait à se lancer dans une telle aventure : Bretons d’origine, ils ont quitté leur région natale pour travailler dans la capitale, lui comme chef de projet dans le secteur de la communication digitale, elle comme journaliste télé. Pourtant, très vite, il leur manque quelque chose. « On avait envie d’entreprendre, d’être notre propre patron », racontent-ils.

Le déclic vient lorsqu’Antoine effectue un voyage en Asie du Sud. Népal, Indonésie, Vietnam, Philippines… À Katmandou, capitale du Népal, il travaille dans un café, où il remarque « une cafetière qui [l’]attire ». L’idée fait son chemin. À son retour en France, il en parle à Marine, qui est séduite. « J’avais déjà cette envie de créer mon entreprise, alors quand Antoine m’a parlé de son idée, forcément, cela m’a intéressée. », dit-elle. Son domaine à elle, c’est plutôt la pâtisserie. « J’ai effectué un stage chez L’Enchanté (un salon de thé à quelques pas du Téraï Café) qui a conforté mes envies. »

teraï café rennes
Antoine et Marine

En janvier 2020, les deux amis font le grand saut. Le projet démarre sur les chapeaux de roues. « Cela avait bien commencé : on avait réalisé les études de marché, de la concurrence, et même commencé à visiter des locaux », se souvient Antoine. Mais patatras, la Covid-19 passe par là et casse la belle dynamique. Ce n’est jamais que partie remise. « Cela a ralenti les recherches, mais on n’a jamais lâché le projet », affirme Antoine. Les deux amis finissent par dénicher le local de la rue Saint-Melaine. Le bail est signé mi-avril 2021. Commence alors la phase cruciale des travaux. « On a pratiquement tout fait tous seuls : peinture, papier peint, plâtre, déco… Pour les gros travaux, on a fait appel à une amie », se souviennent-ils. Après un an et demi d’attente, le Téraï Café ouvre enfin ses portes le 15 juin.

Téraï, c’est le nom d’une plaine tropicale népalaise ; et café car, bien sûr, le produit phare de la maison est le café. Un nom qui résume parfaitement le concept. Le Téraï Café, en effet, ce n’est pas un coffee-shop comme il en existe des milliers en France : c’est un café végétalisé. Autrement dit, on y vient pour déguster un café de qualité venu d’ailleurs, accompagné par une délicieuse pâtisserie ou un plat salé, tout en étant entouré par des plantes disponibles à la vente. La raison d’un tel concept, explique Antoine : « À l’origine, le café est une plante. Et puis, on avait envie de reproduire un effet “jungle”. » Normal, quand on a voyagé dans les forêts tropicales asiatiques. Aloe vera, bananier, avocatier… Des plantes de tous horizons et pour tous les goûts, avec pour certaines des vertus dépolluantes.

teraï café rennes

Au Téraï Café, on propose des cafés de spécialité, de saison et issus de l’agriculture biologique, notés entre 80 et 100 par la Specialty Coffee Association (SCA) selon des critères bien définis : traçabilité, variation… « Je sélectionne des cafés gustatifs, de spécialité, avec l’idée de faire découvrir de nouvelles choses aux clients », affirme Antoine, le barista. Parmi les musts : le café éthiopien à base de pêche et d’abricot, ou encore le café vietnamien à l’œuf. Des cafés obtenus par pression ou par infusion, car « l’objectif est aussi de faire découvrir d’autres méthodes de production », précise Antoine en nous montrant les cafetières dont il se sert : cafetière à siphon, à piston, Chemex et V60, chaque cafetière donnant un goût et une texture particulier au café.

Derrière les fourneaux, c’est Marine qui confectionne les pâtisseries et plats salés qui accompagnent les cafés. Deux plats au choix sont proposés au client, renouvelés toutes les semaines. Quant aux desserts, ils changent tous les jours. On peut opter pour une formule à consommer sur place ou à emporter : plat-dessert ou plat-dessert-café, et le dimanche, une formule brunch. Tout est fait maison, avec là encore une grande attention portée à la saisonnalité et à la localité des produits.

Pour les plantes et le mobilier aussi, Antoine et Marine privilégient les circuits courts et la récupération. Les plantes proviennent de fournisseurs locaux, parfois même issus de l’entourage familial des deux amis. Les meubles, livres, jeux de sociétés (car oui, tout est fait pour que le client se sente chez lui et passe un moment convivial) ont été achetés sur Leboncoin, à Emmaüs ou chez des commerçants de proximité. Si vous avez des livres ou jeux dont vous ne vous servez plus, Antoine et Marine sont également preneurs !

teraï café rennes

Côté prix, le Téraï Café se situe dans la moyenne du secteur : comptez par exemple 8,50€ pour un plat du jour, 11,50€ pour une formule plat-dessert ou 12,50€ pour une formule plat-dessert-café. Le prix des cafés, lui, varie selon l’origine et la saisonnalité. « L’objectif n’est pas d’avoir des prix délirants, mais les prix reflètent la qualité de ce que l’on propose », résume Antoine.

Une ambiance relaxante et chaleureuse, un rapport qualité-prix plus que correct : tout est réuni pour séduire les clients. D’ailleurs, ceux-ci sont au rendez-vous. En moyenne, le Téraï Café accueille chaque jour « entre 60 et 70 clients » selon Antoine, et bien qu’ouvert récemment, il a déjà ses habitués. « Il y a des têtes qu’on voit régulièrement, les gens reviennent », sourit le jeune homme. En tout cas, au moment de laisser derrière nous les effluves de café et la jungle tropicale, on se l’est promis : on y reviendra.

teraï café rennes

PRATIQUE :

Téraï Café, 30 rue Saint-Melaine, 35000 Rennes. Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche de 7h30 à 19h. Tél : 09 81 71 61 58. Retrouvez le Téraï Café sur son site internet ainsi que sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram).

Le café de spécialité : qu’est-ce que c’est ?