Ah, lecteur, je vous imagine sous à la lecture de ce titre ! Beaucoup de psronnes rient quand ils voient mon smartphone. Un X10 mini avec un petit écran 2,5 pouces ! Maintenant, vous pouvez avoir quatre fois la taille de mon écran sur un seul téléphone. Les fabricants de téléphones font des écrans plus grand et plus gros, en nommant certains de leur téléphone « mini » avec un « écran 4,3 pouces… À se demander si “plus c’est grand, mieux c’est ?”

Le PDG de ZTE France, la marque chinoise qui monte (N° 5 mondial), déclarait récemment qu’un écran de 4,5 » est un minimum pour exploiter les réseaux 4G. Ah c’est bien un mec ! Sérieusement, il pense que tout le monde va regarder contenus HD comme les films ou la télévision en streaming. Peut-être …. Les habitudes varient selon les pays et ce qui est valable au Japon, par exemple, ne le sera pas aux États-Unis ou en Finlande. C’est vrai que les jeux sur smartphones sont plus beaux, pas loin de ce que nous avons sur de vraies consoles et souvent mieux (rappelez-vous votre GBA SP ou DS Lite avec les pixels qu’on pouvait compter en faisant sauter Mario et Donkey de plateforme en plateforme pour pourrir le high-scrore du petit cousin….grrr). Mais la taille n’est pas le seul critère ! La résolution est variable selon l’écran et sa finesse est mesurée en DPI (dot per inch), ou point par pouce. Sur votre ordinateur, vous n’êtes pas loin de 120 dpi. Sur la télévision c’est autour de 50 dpi, car vous êtes plus loin de l’écran. Sur votre smartphone, vous êtes de 200 à 350 dpi ! Donc pour la même résolution de 800×600 pixels, un 4,5 » aura 222 dpi lorsque 3,5 » aura 285 dpi. Les smartphones haut de gamme sont désormais à plus de 300 dpi avec une résolution appelée Full HD pour lire des films aussi fins qu’un Bluray (et je le rentre où dans le téléphone, msieur???). Plus de DPI vous avez, plus c’est cher. Donc, pour faire des téléphones moins chers avec les résolutions standards du marché, il est intéressant de faire un écran plus grand. Tous les composants électroniques sont mieux répartis derrière le téléphone pour le rendre mince, pour dissiper la chaleur. Et plus j’en fabrique, moins ça me coute cher. C’est donc dans l’intérêt des fabricants qui finalement se copient les uns les autres, les fabricants de dalles pour smartphone n’étant pas si nombreux que ça.

Mais qu’en est-il du client ? Il met son téléphone dans la poche de son pantalon ou dans son sac. Un petit téléphone  n’est pas toujours facile à attraper (grrr, toujours coincé dans la poche du jean slim quand monsieur appelle !). Un grand téléphone est bien pour un sac, en particulier lorsque je prends mon grand sac où je fourre toute ma vie…mais aussi pour les hommes portant un sac à dos Dans la poche, avoir un grand téléphone n’est pourtant pas une si bonne chose. Bien sûr, avec les problèmes d’émission des téléphones portables, il est dangereux de le garder dans sa poche pendant la journée. Mais quand vous êtes à votre bureau ou à l’extérieur au travail, vous n’avez pas toujours un sac pour mettre votre téléphone et très peu pour moi le ridicule étui en cuir à la ceinture. Vous devez le poser à côté de vous sans risque de le perdre. Avoir un grand téléphone est alors vraiment un réel inconvénient. Ou alors il va falloir que les couturiers prévoient de grandes poches dans les chemisiers, les pantalons et que la mode du moulant finisse ! L’été, on ne m’appelle plus, car pas question d’abandonner les hauts échancrés avec cette chaleur pour une chemise de camionneur avec poche qui ferme. J’ai choisi mon X10 mini il y a plusieurs années pour être discrète, pour ne pas montrer à tout le monde que j’ai un smartphone. Je ne suis pas du genre frimeuse, je l’avoue. Et lorsque vous êtes dans les transports pas toujours très bien fréquentés, c’est vraiment une bonne idée ! Un plus gros est si facile à voler. Mais mon petit téléphone n’est pas le meilleur pour surfer sur le web, regarder des films ou jouer aux derniers jeux. Ai-je assez de temps  pour faire toutes ces choses d’ailleurs, alors que le boss me demande des articles ? Je ne suis plus une grande fan d’Apple, mais leur choix de limiter la taille de l’écran de 4 « est une bonne chose. C’est le meilleur compromis pour un téléphone et, si vous voulez vraiment lire ou regarder un film, une tablette ou même un phablet (contraction de PHone et tABLET pour désigner un engin avec un écran de plus de 6 pouces) est un meilleur choix, car vous n’avez pas à le porter toute la journée avec vous. Mais vous devez être riche ….

La vraie question est: avons-nous besoin de tant d’applications dans un téléphone ? J’aime pouvoir rechercher sur le web, écouter de la musique et d’autres petites applications sur mon téléphone, mais désolé, je ne suis pas prêt à voir un film, même sur un écran 5 ». Je ne suis pas prêt à regarder la télévision en streaming. (j’ai déjà essayé, honte sur moi ! ) Je ne peux donc changer mon téléphone aujourd’hui parce qu’il n’y a rien pour moi. Et je suis en attente d’un véritable «mini» téléphone avec un bon capteur photo et un écran 300 dpi de moins de 4 « avec beaucoup de mémoire RAM avec un système vraiment libre. Fabricants, vous m’entendez ?

Marie Darré

3 Commentaires

  1. Savez-vous que le journal officiel recommande l’utilisation du mot ORDIPHONE pour remplacer l’anglicisme smartphone ?

    Mais voila que je découvre « phablet » !
    je reste sans voix …
    (soupir)

    cdt

    • Cher Monsieur,

      Il convient d’utiliser un vocabulaire compréhensible du plus grand monde pour informer. Qu’on le regrette ou non, le terme smartphone est celui le plus courant pour ce qui reste un produit issu du monde technique et anglo-saxon.
      Nos amis québecois sont peut-être plus intelligents en traduisant mot à mot par « téléphone intelligent », par opposition au « téléphone normal » qui ne fait que téléphoner.
      Quant à phablet, j’imagine que cela sera oublié, comme beaucoup de termes « marketing » ou « commerciaux ». Mais ça, Marie nous le dira un jour si elle parvient à trouver son bonheur…
      Il y a des néologismes et traductions approximatives dans bien des domaines techniques également, que nous utilisons souvent malgré nous.
      Merci de votre remarque fondée.

      Bien cordialement,

      Didier Ackermann

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom