Dans un avenir plus ou moins proche, les humains sont devenus d’immortels cyborgs. Le prix à payer :  leur stérilité. Un homme est envoyé pour enquêter… C’est le contexte de Junk Head 1, un chef-d’œuvre de stop-motion étonnant et inquiétant réalisé par le Japonais Takahide Hori. Bientôt, un second opus ? Cela dépendra de la générosité des internautes.

Takahide Hori – alias Yamiken – a passé quatre ans (autrement dit, tout son temps libre) à réaliser ce film d’une durée de 30 minutes. Intelligence, imagination et précision sont au service d’un avenir souterrain vespéral habité par des créatures interlopes. Aucun détail n’est oublié ou négligé. À tous ceux apprécieront le film, Yamiken entend réaliser un prequel (Junk Head 2) d’une durée de 60 min. Il a ainsi recours à l’investissement des internautes sur le site Indiegogo. Levée de fonds nécessaire : 80000€. Une peccadille pour une telle réussite !

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom