Le Sourire du plombier met de l’agitation dans nos sous-vêtements

Chez Unidivers, nous célébrons la culture dans tous ses états, même les plus cachés. Alors quand un jeune Rennais culotté de 24 ans crée le buzz et affole le monde de la mode, la moindre des choses est de lui glisser un petit encouragement et de le faire connaître. En souriant !

 

IMG_1022Adrien Hervé Pelissier, avec sa bonne bouille d’adolescent à peine sorti de l’enfance, n’en est pourtant pas à son premier coup. Les idées un peu loufoques lui viennent avec une réjouissante facilité et, de l’écran d’ordinateur capable de s’adapter à votre vue, en passant par le préservatif découvrant une publicité au fur et à mesure qu’on le déroule, rien ne lui semble être l’objet de tabou.

C’est d’ailleurs cet état d’esprit qui l’a animé lorsqu’observant, en mars 2014, à la terrasse d’un établissement rennais, un ouvrier obligé de se pencher pour achever sa tâche, il n’a pas eu d’autre choix que de voir son horizon s’obscurcir d’une vision abyssale et redondante dont il aurait fait l’économie avec un plaisir non dissimulé.

Animé d’un esprit altruiste qui est tout à son honneur, il décide in petto qu’il n’est pas acceptable de laisser le monde empêtré dans une telle ornière. Mieux encore : il y a là matière à s’engouffrer dans un créneau pas encore exploité par les grands professionnels du vêtement de travail.

le sourire du plombierAussitôt dit, aussitôt fait, il crée la marque Le Sourire du plombier. Et s’entoure des conseils d’une styliste et d’une modéliste pour dessiner les nouveaux sous-vêtements et en déterminer les tailles. Il trouve au Maghreb un fabricant qui dans les premiers temps lui propose un élastique inadéquat, trop ferme et qui est habituellement utilisé pour des effets militaires. L’excès de rigidité, dans le sous-vêtement, n’est pas souhaitable. Après de nombreux tâtonnements, il finit par découvrir la perle rare.

Poussons un cocorico collectif, puisque c’est en France qu’il trouve la société Berthéas et Cie, sise à Saint-Chamond qui lui propose un nouvel élastique de 58 mm, tout à fait en accord avec le but recherché. Ajoutez à cela le choix d’un tissu de 180 g en coton jersey incluant 2 % d’élasthanne et vous voyez se dessiner le nouveau caldé des stars.

En effet, s’il a été prévu pour le monde du travail, sa forme, son confort et la communication très adroite de Adrien-Hervé Pelissier ont été la cause d’une véritable curiosité de la part d’un public « bobo » pas vraiment ciblé lors de la conception du produit mais qui a été conquis par son excellente qualité. Intrigué par ce « buzz » nous avons décidé de procéder nous-mêmes à une batterie de tests des moins scientifiques mais indiscutablement des plus divertissants. Aussi nous vous proposons la rubrique inattendue… ROGER ET BERNARD ONT TESTÉ POUR VOUS !

IMG_1019Soucieux d’explorer cet univers impénétrable avec l’objectivité d’une réunion de la FIFA, il nous a paru indispensable de procéder à l’achat de deux sous-vêtements forme slip et de les faire porter par deux cobayes afin de recueillir leurs impressions. Mais attention, pas question de s’encombrer de petits postérieurs déprimants ou d’affligeantes fesses maigrelettes ! Que nenni : nous nous sommes tournés vers du postérieur de haute volée, du joufflu enthousiaste qui dénonce l’homme bien nourri !

Pour que les deux typologies d’acheteurs soient représentées, nous avons jeté notre dévolu d’une part, sur un brocanteur aux formes prospères, habitué à travailler en extérieur et sur un journaliste, à la physionomie plus en accord avec sa fonction. Force nous est de reconnaître que les deux opinions sont totalement favorables à cette création rennaise. Les deux s’accordent à reconnaître que le contact sur la peau est très agréable et que la souplesse du tissu choisi apporte une sensation de confort incomparable. La largeur de l’élastique remplit parfaitement son rôle et au-delà de l’aspect esthétique, assure une couverture des reins très bien pensée pour ceux qui œuvrent à toutes les températures. sourire du plombier

Le sourire du plombier existe en slip, boxer classiques, boxer longs en taille S. M. XL. Et XXL. Il est livré avec une remarquable rapidité et enveloppé dans un petit sac de tissu très bien fichu, accompagné d’une carte humoristique. Cela donne une impression de produit bien léché et d’un véritable soin porté au client. Les femmes n’ont pas été oubliées et un modèle « tanga » a été créé pour celles qui travaillent dans des milieux traditionnellement réservés aux hommes – nous n’avons pas jusqu’alors effectué de test. Il ne vous reste qu’une solution, c’est de vous précipiter sur internet et de vous connecter sur le site du Sourire du plombier afin d’opérer votre propre essai et, peut-être, d’être convaincus comme nous l’avons été.

Attention, soyez plus attentifs que nous l’avons été et ne mettez pas vos sourires dans le sèche-linge (particulièrement sur le programme le plus chaud) ! Vous courrez le risque de vous retrouver avec une couche-culotte devant et un string derrière. C’est entièrement notre faute puisque c’est clairement indiqué !

Une dernière nouvelle vient de tomber sur nos téléscripteurs (ce n’est pas vrai du tout) : de passage à Rennes pour un casting, un des assistants de Cristina Cordula, papesse de la mode, est tombé sur une des cartes postales humoristiques fournies avec chaque livraison, il a voulu en savoir plus et est reparti vers Paris en jurant « qu’on allait en entendre parler ». Décidément Adrien-Hervé Pelissier n’a pas fini de nous faire sourire !

Le Sourire du plombier

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom