mer 7 décembre 2022

SORTIES MUSICALES DE L’ETE : LA SELECTION D’UNIDIVERS

Chaque mois, Unidivers vous présente ses coups de cœurs musicaux, sélectionnés parmi les sorties d’albums et d’EPs du mois en cours. À la une de la sélection de juillet-août : les albums Mount Vision de Jaromil Sabor et Glück Auf ! de Rodolphe Burger et Erik Marchand.

Nous arrivons bientôt à la fin du mois de juillet et malgré un contexte sanitaire toujours tendu, l’été bat enfin son plein. Il en est de même pour la vie culturelle et notamment le secteur musical qui reprend quelques couleurs depuis mai dernier. Certains d’entre nous profitent déjà de la période pour fréquenter à nouveau les festivals, dont l’absence avait été cruelle l’an passé. Et même aménagées en raison de la crise que nous connaissons, leurs ambiances festives et joyeuses suscitent parfois l’envie de prolonger le plaisir, dans un cadre plus confidentiel. Raison pour laquelle Unidivers réitère son rendez-vous habituel et vous propose, dans les lignes ci-dessous, sa sélection musicale parmi les albums de l’été…

JAROMIL SABOR – MOUNT VISION

jaromil sabor, mount vision
Loïk Maille alias Jaromil Sabor.

Depuis près d’une décennie, Loïk Maille, alias Jaromil Sabor, développe un style protéiforme et en constant renouvellement. Pendant son adolescence, l’artiste bordelais fait tout d’abord ses armes dans de nombreuses formations, officiant comme guitariste au sein des Artyfacts avant de rejoindre Arthur Pym & The Gordons en 2009. Suite à la mise en pause du groupe quelques années plus tard, il prend un nouveau départ et débute une carrière solo sous le nom de Jaromil Sabor. Un pseudonyme qui fusionne avec malice le nom du héros de Milan Kundera dans La vie est ailleurs avec le fameux juron du Capitaine Haddock. Pour poser les bases de ce projet, le musicien réunit plusieurs de ses compositions personnelles, qu’il avait enregistrées de son côté entre 2009 et 2012. Elles forment ainsi son premier album Marmalade Sculpture, sorti en 2012 sur le label Close Up.

jaromil sabor, mount vision
Loïk Maille alias Jaromil Sabor.

Neuf ans plus tard et après sept albums éclectiques, dont l’intimiste The Sun Inside dévoilé en janvier 2021, Jaromil Sabor nous revient aujourd’hui avec Mount Vision, sa nouvelle création sortie le 9 juillet dernier. Fruit de trois années de travail, ce nouvel opus se caractérise par une écriture dotée d’arrangements élaborés et par son riche espace sonore. L’artiste continue d’y explorer et de manier habilement les codes de son esthétique multi-facettes, qui puise ses influences dans la musique populaire anglo-saxonne des soixante dernières années. Il en résulte un univers enivrant dans lequel nous plongeons dès les premières secondes de son titre d’ouverture « On My Mind ». Un morceau à l’aura solaire, pendant lequel la voix de Jaromil Sabor se pose avec nonchalance sur une instrumentation folk rock des plus rayonnantes.

jaromil sabor, mount vision
Pochette de l’album « Mount Vision » de Jaromil Sabor. Visuel: Inaniel Swims.

Album Mount Vision, Jaromil Sabor, sorti le 9 juillet 2021 chez Safe In The Rain Records/ Permanent Freak/Howlin’ Banana Records.

CHARLOTTE DAY WILSON – ALPHA

charlotte day wilson, alpha
Photo: Othello Grey

L’univers artistique de Charlotte Day Wilson s’est construit pas à pas au gré d’un parcours déjà riche et mouvementé. Pendant son enfance, la jeune Canadienne a reçu une éducation musicale pour le moins éclectique, rythmée par la soul d’Aretha Franklin et de la Motown, mais aussi le jazz, la neo soul de D’Angelo ou encore la folk de Joni Mitchell. Au début de la dernière décennie, elle s’est fait connaître au sein du groupe The Wayo, avec lequel elle a sorti l’EP Wanderings en 2013. À la même période, l’artiste originaire de Toronto a également débuté une carrière solo avec Palimpsest, son premier EP sorti en 2012 et suivi de trois singles numériques.

Par la suite, elle réalise de multiples collaborations avec des artistes comme Daniel Caesar ou encore la formation BADBADNOTGOOD, qui l’amènent progressivement à renouveler sa pratique en solo. Peu à peu, elle se forge un style personnel, qu’elle affine en développant un certain talent pour le beatmaking. Cette nouvelle étape s’incarne en 2016 dans son deuxième EP CDW, dont le single « Work » obtient un beau succès critique et quelques récompenses de l’industrie musicale.

charlotte day wilson, alpha
Photo: Othello Grey.

Trois ans après Stone Woman, troisième EP paru en 2018, Charlotte Day Wilson nous présente son premier album, intitulé ALPHA et sorti le 9 juillet 2021 sur son propre label Stone Woman Music. Dans cet opus aux atmosphères captivantes et à la portée hautement intime, la musicienne y raconte certaines de ses passions sentimentales, ainsi que les états émotionnels qui l’ont agité ces dernières années. Des épisodes de vie sublimés par son esthétique hybride, qui allie des éléments principalement tirés de ses inspirations dans la neo soul et de la musique folk. Pour la plupart de ses chansons, la Canadienne a également fait appel à l’artiste Jack Rochon alias Jack Ro, ainsi que de plusieurs artistes proches dont le producteur Babyface et l’auteur-compositeur-interprète Mustafa. Parmi eux figure également la chanteuse Merna Bishouty, qui signe le texte du morceau « If I Could » dévoilé le 20 mai dernier. Un titre lumineux pendant lequel le beau timbre et le lyrisme de Charlotte Day Wilson se déploie avec un charme indéniable, accompagné de ses chœurs envoûtants.

charlotte day wilson, alpha
Pochette de l’album ALPHA de Charlotte Day Wilson. Visuel: source Stone Woman Music.

Album Alpha, Charlotte Day Wilson, sorti le 9 juillet 2021 chez Stone Woman Music.

RODOLPHE BURGER & ERIK MARCHAND – GLÜCK AUF !

rodolphe burger, erik marchand, gluck auf
Rodolphe Burger & Erik Marchand. Photo: Richard Dumas.

Au sein de leurs carrières respectives, Rodolphe Burger et Erik Marchand ont chacun suivi des lignes artistiques aux styles distincts. Le premier développe un rock atmosphérique parfois teinté de blues, qu’il a forgé pendant 24 ans au sein du groupe Kat Onoma, ainsi qu’en solo depuis 1993. Le second est devenu, depuis ses débuts au milieu des années 70, l’une des figures incontournables du chant traditionnel breton. Dans le même temps, leur parcours respectif a été jalonné de plusieurs collaborations fructueuses sur le plan créatif, qui témoigne de leur goût commun pour l’ouverture, les échanges et l’alliance d’idiomes musicaux a priori inconciliables.

C’est ainsi que leur rencontre, survenue en 2002 au festival Panoramas de Morlaix, révèle progressivement un terrain commun qui fait naître en eux l’envie d’élaborer ensemble un répertoire de chansons originales. Commence alors une collaboration dont naît le projet Before Bach, réalisé en compagnie de l’oudiste Mehdi Haddab et du Meteor Band qui accompagne Rodolphe Burger. Les onze chansons qui l’articulent sont tout d’abord enregistrées fin 2003 au studio Klein Leberau à Saintes-Marie-aux-Mines en Alsace, pour former un album qui sort l’année suivante sur le label Dernière Bande. Entre temps, ces compositions prennent également vie à travers un spectacle. Présenté tout d’abord le 7 mai 2004 à l’issue d’une résidence artistique au Quartz de Brest, il fait escale le 3 décembre de la même année à la 26e édition des Trans Musicales de Rennes.

rodolphe burger, erik marchand, gluck auf
Erik Marchand & Rodolphe Burger. Photo: Richard Dumas.

Près de dix sept ans après cette première rencontre, Erik Marchand et Rodolphe Burger se retrouvent et relancent le projet pour lui donner un deuxième chapitre encore plus abouti. Intitulé Glück Auf! et présenté en concert dès 2019, il donne aujourd’hui son nom à un nouvel album qui sortira le 27 août prochain chez Dernière Bande. Pour cette nouvelle création, les deux artistes, toujours adjoints du fidèle Mehdi Haddab, continuent d’explorer les modes mélodiques issues de leurs riches expériences créatives, tout en élargissant leur univers sonore. Cette fois-ci en effet, ils se sont entourés d’une nouvelle équipe de musiciens expérimentés : outre le bassiste Julien Perraudeau et le batteur et claviériste Arnaud Dieterlen, ils sont aussi rejoints par la musicienne et chanteuse Pauline Willerval. Cette dernière, ancienne violoncelliste classique également formée aux musiques traditionnelles balkaniques, y déploie un jeu de gadulka (violon traditionnel bulgare) qui vient enrichir l’espace instrumental et contribue à renouveler les contours du projet.

Le 4 juin dernier, le duo nous dévoilait la premier étape de cette nouvelle odyssée musicale, à travers la chanson « Kazanova ». Ecrite autour d’une passion amoureuse aussi envoûtante que redoutable, elle est une réadaptation grisante du morceau «Ar Froudennou» qu’Erik Marchand avait auparavant enregistré en 1991 avec Titi Robin pour le Erik Marchand Trio, sur l’album An Tri Beur. Il est ici revisité avec une instrumentation magnétique, qui ne tarde pas à nous emporter et sur laquelle la voix vibrante d’Erik Marchand s’accorde à merveille avec la vocalité paisible et au timbre grave de Rodolphe Burger.

rodolphe burger, erik marchand, gluck auf
Pochette de l’album Glück Auf ! de Rodolphe Burger et Erik Marchand. Visuel: Cédric Scandella.

Album Glück Auf !, Rodolphe Burger et Erik Marchand. Sortie : le 27 août 2021 chez Dernière Bande/[PIAS] France.

Rodolphe Burger et Erik Marchand seront en concert avec leurs musiciens le mardi 3 août 2021 au Festival du Bout du Monde à Crozon (29).

ALDEBERT – ENFANTILLAGES 4

aldebert, enfantillages 4
Visuel: Yann Orhan & Florent Bégu.

La carrière actuelle d’Aldebert est le résultat d’une mue artistique plutôt étonnante. Après une enfance rythmée au son du jazz et de la chanson française, l’artiste se prend de passion pour le métal pendant son adolescence, au cours de laquelle il s’illustre successivement dans plusieurs groupes. Puis, après avoir œuvré durant 7 ans au sein de la formation Whyte, il se lance dans une carrière solo qu’il inaugure en 1999 avec un premier album intitulé Plateau télé. Sorti chez Touf Production, ce dernier le révèle sur la scène française, à travers un univers doux amer et un style proche de groupes comme Tryo. Il s’y pose alors comme un observateur à la fois amusé et ironique de la société contemporaine, en dépeignant ses vicissitudes.

En parallèle, l’artiste conserve également un lien indéfectible à l’enfance qui transparaît en germes dans son troisième album L’année du singe, paru en 2004. Au fil du temps, cette thématique occupe une place de plus en plus conséquente dans son univers artistique. D’autant plus qu’à la même période, il anime des ateliers d’écriture périscolaires à l’école du village de Naisez-Les-Granges, près de Besançon. C’est cette expérience de cinq ans qui l’amène à écrire de nouvelles chansons, cette fois-ci à destination du jeune public. Ses premières compositions dans ce registre deviennent ainsi la matière de son quatrième album studio, au nom évocateur : Enfantillages. Un opus qu’Aldebert interprète en compagnie d’artistes issus pour la plupart de la chanson française, à l’instar d’Anne Sylvestre et de Maxime Le Forestier, ou encore Clarika. Décliné dans un spectacle qui sillonne la France pendant trois ans, l’album remporte un succès considérable qui lui vaut d’être sacré disque d’or en 2012.

Depuis, ce qui ne devait être qu’une parenthèse s’est mué en virage artistique réussi. Au cours de la dernière décennie, Aldebert est même parvenu à créer une musique transgénérationnelle et fédératrice, qui trouve autant son écho auprès des parents que de leurs enfants.

aldebert, enfantillages 4
Visuel: Yann Orhan & Florent Bégu.

Après avoir donné deux beaux successeurs à Enfantillages en 2013 et 2017 (ainsi qu’un album de Noël), le Bisontin s’apprête aujourd’hui à lever le voile sur le nouveau volume Enfantillages 4, attendu le 27 août 2021. Sous son approche poétique, parfois drôle et toujours tendre, il continue de pointer certaines problématiques centrales du monde actuel et tente de répondre, à sa manière, aux grandes questions de la vie auxquels sont confrontés les plus jeunes d’entre nous. Les textes de ses 14 chansons se parent également d’une grande variété d’esthétiques musicales, nous faisant naviguer du jazz manouche au maloya réunionnais, en passant par le pop rock ou encore le rap contemporain. En effet, c’est fidèle à sa démarche qu’Aldebert partage le chant avec une pléiade d’artistes et musiciens venus de tous horizons. On y retrouve notamment des artistes phares de la chanson française comme Alain Souchon et Calogero, mais également Peter Garrett de Midnight Oil ou encore le rappeur Oxmo Puccino, accompagné pour l’occasion de l’artiste sénégalais Youssou N’Dour.

En avril dernier, Aldebert nous donnait un aperçu de ce nouvel épisode musical en dévoilant la chanson « Le grand voyage », dont le clip a été réalisé par Yann Orhan et animé par Romain Wagner, avec des illustrations de Florent Jégu. Pendant ce morceau, l’artiste y dialogue avec son fils aîné Charlie, qui l’interroge sur le mystère insondable qui entoure notre existence sur Terre. Un duo touchant, dont l’atmosphère onirique se reflète dans son accompagnement instrumental délicat, porté notamment au violon et au violoncelle par les célèbres sœurs Camille et Julie Berthollet.

aldebert enfantillages 4
Pochette de l’album Enfantillages 4 d’Aldebert. Visuel: Yann Orhan & Florent Bégu.

Album Enfantillages 4, Aldebert. Sortie : le 27 août 2021 chez Sony Music France.

La nouvelle tournée d’Aldebert commence à la rentrée prochaine. Vous pourrez le voir en concert :

Le 4 décembre 2021 à L’Hermione de St-Brieuc (22)

Le 2 mars 2022 au festival Tout Se Chante de Guipry-Messac (35)

Le 3 avril 2022 au Palais des Arts de Vannes (56).

Certains des morceaux présentés dans cette sélection sont à retrouver dans la playlist d’Unidivers:

YouTube

Spotify

Deezer

Pierre Kergus
Pierre Kergushttps://www.unidivers.fr
Journaliste musical à Unidivers, Pierre Kergus est titulaire d'un master en Arts spécialité musicologie/recherche. Il est aussi un musicien amateur ouvert à de nombreux styles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici