Novembre marque la dernière ligne droite avant les fêtes de fin d’année. Les cadeaux sont en vue et les BD affluent chez vos libraires. Petite sélection non exhaustive pour vous aider à faire votre choix.

LES VIEUX FOURNEAUX

 

Inutile de vous y soustraire, de fermer les yeux, de boucher les oreilles : vous ne pouvez pas ignorer la publication du tome 4 des Vieux Fourneaux (1) intitulée la Magicienne. Depuis plusieurs semaines présentoirs, affiches numérotées annoncent cette parution qui, dès le premier opus (voir article Unidivers), a rencontré un large et nombreux public. Même si le tome 3 a baissé un peu en intensité, la BD de Lupano et Cauuet va rencontrer avec certitude un nouveau succès qui se prolongera avec le film de Christophe Duthuron qui met en scène Eddy Mitchell, Pierre Richard et Roland Giraud. On a hâte de voir nos trois retraités irrévérencieux à l’écran.

UNDERTAKER

Autre BD incontournable, toujours chez Dargaud, le tome 4 d’Undertaker (2), l’ombre d’hippocrate, ce western qui, en l’espace d’un peu plus de 2 ans, s’est imposé dans le genre. Le croque-mort Jonas Crow se confronte avec le passé trouble de la guerre de Sécession. Meyer et Dorison semblent devenir avec ce personnage des références de l’Ouest, dans la lignée de Blueberry.

BD AR MEN

Futuropolis avec 5 sorties d’auteurs confirmés jouent à plein la carte de fin d’année. Ar-Men (3) devrait séduire les amoureux de la mer (et donc les Bretons) surtout lorsque l’on connaît le talent d’Emmanuel Lepage pour peindre et dessiner l’élément liquide. Mêlant légende et documentaire, le dessinateur nous plonge dans l’univers du plus mythique des phares. Les images nous sont annoncées comme somptueuses. On y croit volontiers.

BD LA VIE DEVANT SOI

Autre grand talent, Manuel Fior, illustre cette fois ci le roman culte de Romain Gary La vie devant soi (4), roman immortalisé au cinéma par Simone Signoret. Fior avait publié un bel ouvrage coédité avec le musée d’Orsay « Les variations d’Orsay ». Dans le même partenariat, c’est cette fois ci Taiyo Matsumoto qui évoque le musée du Louvre avec « Les Chats du Louvre » (5) dans une œuvre qui s’annonce imposante où les chats sont de mystérieux passeurs changeant d’apparence la nuit. Comme souvent dans ces BD coéditées avec les deux musées parisiens, la rêverie et les univers oniriques sont au rendez-vous. Un portrait de Céline avec Le Chien de Dieu (6), et le tome 3 de clôture de « Amorostasia » (7) de Cyril Bonin, cette histoire étonnante d’épidémie qui fige les amoureux, complètent provisoirement cette belle politique éditoriale.

les forêts d'opale

Deux tomes 10 sortent ce mois ci : Les Forêts d’Opale (8) chers aux amoureux de l’Héroïc Fantasy et du village de Drummor si proche de l’univers du célèbre Lanfeust de Troy et l’indispensable Murena (9) qui ressuscite après la disparition tragique de Philippe Delaby. C’est Théo Caneschi qui reprend le périlleux challenge en dessinant la Rome antique meurtrie par les complots de Néron et de ses ennemis.

BD LA BALADE NATIONALE

Toujours dans le domaine de la BD historique, est publié le deuxième tome de L’Histoire dessinée de la France, cette édition originale qui a débuté en octobre avec l’attendue Balade Nationale d’Étienne Davodeau. Pour le second tome (la collection en comptera 20) c’est l’historien Jean-Louis Brunaux et le dessinateur Nicoby qui produisent conjointement « L’enquête gauloise » (10) ou les « civilisés » et les  « barbares » ne sont pas forcément ceux que l’on croit. Une idée force conforme à l’esprit de cette série qui veut allier dessin et référence historique pour présenter une nouvelle image de l’histoire de France débarrassée des clichés et du fameux « roman national » transmis de génération en génération. Un écho éditorial au succès de l’ouvrage « Histoire Mondiale de la France ».

BD HISTOIRE DE LA BRETAGNE

Avec le tome 3 de Breizh : L’histoire de la Bretagne (11), on quitte le réalisme pour une vision plus fantastique de notre passé. C’est également un passé, mais biographique cette fois ci que font revivre Virginie Greinier et Daphnée Collignon en retraçant l’existence libre et libertaire de Tamara de Lempicka (12) cette femme exceptionnelle, véritable égérie de l’art déco et des années folles.

BD La sagesse des mythes

Unidivers avait évoqué élogieusement la collection aux Editions Glénat consacrée à la Sagesse des Mythes (voir notre article)  : cette série s’enrichit ce mois-ci de deux titres : Antigone et La naissance des Dieux (13).
S’il vous reste un peu de papier cadeau, vous pourrez encore glisser dans vos achats le tome 7 du Chat du Rabbin, la version luxe de Joséphine Baker (voir notre article), l’intégrale de Pablo (voir article) ou la réédition de Quai d’Orsay. Ou une BD plus confidentielle qui vous aura séduit par sa couverture ou son thème. Bonne lecture et bonnes surprises.

(1) « Les vieux Fourneaux » tome 4. Éditions Dargaud. Parution le 10/11/2017. 11,99 €.
(2) « Undertaker : l’ombre d’Hippocrate ». Tome 4. Parution le 24/11/2017. 56 pages. 14 €.
(3) « AR Men ». Éditions Futuropolis. Parution 16 novembre. 96 pages. 21 €.
(4) « La vie devant soi ». Éditions Futuropolis. Parution le 16/11/2017. 272 pages. 29€.
(5) « Les Chats du Louvre »» Tome 1. Éditions Futuropolis. Parution le 16/11/2017. 200 pages. 26€.
(6) « Le Chien de Dieu » de Dufaux et Terpent. Éditions Futuropolis. Parution le 72 pages . 17€.
(7) « Amorostasia » . Tome 3. Éditions Futuropolis. Parution le 04/11/2017
(8) « Le destin du Jongleur » d’Arleston et Fernandez. Éditions Soleil. Parution le 15/11/2017. 14,50 €.
(9) « Le Banquet ». Tome 10 de la série « Murena ». Dufaux et Caneschi. Éditions Dargaud. Parution le 03/11/2017. 12 €.
(10) Éditions : La Découverte et La Revue Dessinée. Parution le 09/11/2017. 22 €.
(11) « Nominöe le Père de la Patrie ». Éditions Soleil. Jarry et Jigourel. Parution le 22/11/2017. 14,95 €.
(12) Éditions Glénat. Parution le 01/11/2017. 14,50 €.
(13) Parution le 08/11/2017.

EnregistrerEnregistrer

Le duel Anquetil Poulidor sur les pentes du Puy-de-Dôme en 1964, les photos de Gilles Caron dans le Quartier latin en Mai 68, la peur des images des Sept boules de cristal de Hergé, les Nus bleus de Matisse sur un timbre poste, Voyage au bout de la Nuit de Céline ont façonné mon enfance et mon amour du vélo, de la peinture, de la littérature, de la BD et de la photographie. Toutes ces passions furent réunies, pendant douze années, dans le cadre d’un poste de rédacteur puis rédacteur en chef de la revue de la Fédération française de Cyclotourisme.

Un commentaire

  1. Mon choix pour cette fin d’année va vers l’album Les vieux Fourneaux Tome 4 de LUPANO /CAUUET. Bonne lecture à vous tous …

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom