Avec Soleil dedans et la tournée qui s’en suit, Arthur H met la météo de l’imaginaire au beau fixe. Navigateur jamais vraiment solitaire, le musicien garde son cap, sensualité et spiritualité sont les astres de son univers sonore. À la fois graves et sautillants, il pointe l’essentiel : la grâce au cœur de toute vie, même celle de l’autre côté de lune, même celle de la caissière du super. Pourvu qu’on sache s’arrêter un instant pour entendre le chant de la beauté…

 

soleil-dedans-entretien-arthur-h-rennesUnidivers : Arthur H, étant donné que notre magazine en ligne met en lumière la vie culturelle dans la métropole rennaise, première question : quels sont vos souvenirs de concerts dans notre bonne ville ?

Arthur H : J’ai écrit une chanson qui s’appelle La Lune. C’est à propos d’une personne qui a fait de grosses bêtises, mais qui ne se souvient plus lesquelles… En ce moment, précisément, je me sens un peu dans cet état vis-à-vis de Rennes et de votre question…

U : Alors, vous avez peut-être d’autres souvenirs, d’autres liens avec la Bretagne, musicaux ou personnels ?

Arthur H. : La Bretagne c’est le centre du monde… C’est l’endroit où il a le plus de lieux pour jouer, pour faire de la musique, des concerts. Alors parfois, quand on part en tournée, on a la sensation qu’on va jouer uniquement en Bretagne !

(rires…)

U : Oui, le poète Saint-Pol Roux disait que « Bretagne est univers »… L’enracinement est important et à la fois secondaire, la musique voyage partout, mais les paysages changent eux. Sont-ils une source d’inspiration ?

Arthur H. : Il y des différences. Lorsque vous êtes en tournée, les lieux, c’est comme un flash, un éclair de vif-argent. Alors, finalement, le vrai voyage se produit sur scène, dans la rencontre avec le public, dans le moment, l’ambiance. Ce sera particulier, unique. Lors d’un vrai voyage, lorsque tu peux te poser réellement, capter les choses qui t’environnent, oui, là il peut y avoir une inspiration, un échange différent. C’est encore une question de vibration, d’instant.

arthur h soleil dedans rennes entretienNavigateur de l’univers, soleil dehors, soleil dedans, passer le cap, hisser le foc, le courant t’emporte droit devant… (Arthur H., Navigateur solitaire)

U : Dans votre nouvel album, Soleil dedans, il y a cette chanson qui pourrait parler à beaucoup de Bretons Navigateur solitaire. Vous pensiez à quelqu’un en particulier ?

Arthur H. : Non, pas particulièrement. Je vis dans l’imaginaire. Pour moi, un commissariat est tout aussi imaginaire qu’un supermarché… Il ne faut pas vivre dans l’imaginaire des autres. Moi je préfère créer et contrôler mon imaginaire plutôt que vivre dans celui des autres.

U : La Ballade des clandestins est une autre superbe chanson. Elle illustre bien ce que vous dites à propos du titre de l’album Soleil dedans… Même au cœur des plus noires difficultés, il demeure quelque chose de solaire, lié à ce que vous mettez en avant dans votre musique, la sensualité et la spiritualité…

Arthur H. : Oui, c’est lié à cette grâce que nous avons tous quand nous sommes enfants, et qui ne peut être étouffée. Et on peut toujours la retrouver à un moment ou à un autre. Par l’imaginaire justement, l’art, la musique. La vie « réelle » accumule sur cette étincelle des couches de poussières, des tonnes de cailloux. La musique balaie la poussière, unit. Elle console et rassemble…

Arthur H Soleil Dedans, Universal, septembre 2014

Prochains concerts d’Arthur H :
18/04/15 Théâtre Cravey – La Teste de Buch (33)
26/04/15 Le Printemps de Bourges (18)
12/05/15 La Faïencerie – Boulogne Sur Mer (62)
23/05/15 La Chaux du Milieu – Corbakc (CH)
24/05/15 Festiva Papillons de Nuit – Saint Laurent de Cuves (50)
05/06/15 Festival Le Sakifo – La Réunion
09/06/15 Festival Quand je pense à Fernande / Théâtre de la Mer – Sète (34)

La culture est une guerre contre le nivellement universel que représente la mort (P. Florensky) Journaliste, essayiste, musicien, a entre autres collaboré avec Alan Stivell à l'ouvrage "Sur la route des plus belles légendes celtes" (Arthaud, 2013) thierry.jolif [@] unidivers .fr

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom