L’harmonie des sociétés humaines est fondée sur l’éthique universelle résumée dans la règle d’or « » ne fais pas à autrui ce que tu ne souhaiterais pas qu’il te soit fait » ». Le système économique qui régit notre société contemporaine globale n’est pas éthique. Notre société de surconsommation vampirise les êtres humains, uniformise les cultures et brûle la planète. La dignité humaine les équilibres sociaux et environnementaux du monde sont mis à mal à une échelle sans précédents par la logique financière.

Les causes de cette situation sont dans l’esprit des hommes, c’est-à-dire en chacun de nous et nous sommes conditionnés par ce système dominé par l’aveuglement, la peur et surtout l’avidité. Une avidité sans borne qui prend en otage le devenir de l’humanité.

Pourtant des initiatives altruistes et intelligentes sont prises de toute part : l’aspiration à un modèle de civilisation écologique et solidaire habite la société civile, les entreprises et les organisations.

Aujourd’hui, un grand nombre de personnes cherchent à agir dans les entreprises et les organisations pour transformer les tendances destructrices individuelles et collectives provoquées par la fascination du profit à court terme. Comment ces personnes peuvent-elles agir avec plus de force et d’efficacité ?

Le but de cette rencontre est de contribuer à clarifier et reconnaître les causes profondes de cette crise de civilisation, particulièrement dans sa dimension économique. Il s’agit d’envisager ensemble les remèdes applicables aux niveaux individuel et collectif, local et global.

Thèmes et programme de la rencontre

° Samedi matin : Constat, la démence du système économique

Présentation chiffrée des grands déséquilibres économiques, sociologiques et écologiques de la planète : la bulle spéculative, la pauvreté, les famines, le changement climatique, etc.

° Samedi après-midi : L’origine de la crise

La racine d’un système fondé sur la surconsommation et le profit financier est l’avidité. Quels sont les ressorts de l’avidité personnelle et collective ?

° Samedi soir : Spectacle dialogue

« Qu’avons-nous à apprendre des sociétés traditionnelles ? », chants occitans, musiques actuelles, etc.

° Dimanche matin : Le remède à la crise

Le remède à l’avidité centrée sur soi est double : la modération et l’altruisme. Quelle est la nature d’une éthique du vivant et quelles règles pour retrouver le bonheur et la plénitude dans la simplicité ?

° Dimanche après midi : Une économie saine, écologique et solidaire

Quel modèle pour une transition globale et locale ?

INTERVENANTS

Cheikh Khaled Bentounès, Denys Rinpoché, Grand Rabbin Marc Raphaël Guedj, Edgar Morin, Bernard Perret, Dominique Greiner, Laurent Muratet, etc.

Cliquez ici pour retrouver la liste des intervenants, et d’autres informations supplémentaires.

Animula blandula vagula : Âme de diaphane intimité, hôtesse et compagne de mon corps, tu verses vers des lieux délavés, escarpés et dénudés, où ne résonnent tes jeux d’esprit…

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom