Electrique ! Vendredi 15 janvier, le Tavarn Roazhon Bar présentait en avant-première le nouvel opus de Savages : Adore Life. Transporté par le show du quatuor à la Route du Rock cet été, Unidivers s’est empressé au 9 rue de Saint-Malo. Première écoute, et premières impressions : Sombrement génial !

 

savagesC’est en collaboration avec Canal B que le Tavarn Roazhon Bar proposait à ses convives d’un soir le nouvel album de Savages, quatuor britannique dont le post-punk avait irradié le Fort-Saint-Père lors de la dernière édition du festival malouin. Humeur pluvieuse, brèves de comptoir et lumières tamisées, quelle meilleure ambiance pour se replonger dans l’univers monochromatique des néorockeuses ?

Adore life : 2016 sera sauvage ou ne sera pas 

Silence Yourself nous avait laissé le souvenir d’une musique énervée, dense, rageuse et froide à la fois. Avec Adore life, rassurez-vous, Savages, n’a rien perdu de son énergie. Mais c’est avec une surprenante maturité qu’on les redécouvre : la surtension canalisée dans des riffs plus aiguisés qu’énervés, des rythmes plus entêtants que défouloir, et une Jehnny Beth à l’emprise vocale déroutante.

savagesDès l’ouverture, c’est la confirmation. The Answer est une implacable démonstration de rock. Jamais le groupe ne flanche sous le poids de l’énergie qu’il diffuse pourtant. Pas un débord, une colère millimétrée, et pourtant The Answer sent déjà la sueur, les lives saturés, les slams, pogos et autres joyeusetés. Un morceau paré pour la scène. Comme tout l’album au demeurant. Mais la musique de Savages sait se faire plus hypnotique aussi parfois, comme sur le somptueux Adore Life, quand elle ne se charge pas d’influence blues ou trip-hop. C’est un post-punk tout en texture qui diffuse à travers les enceintes, complexe et mesuré, où la distorsion s’apprécie pour elle-même, pour le jeu qu’elle joue avec la voix de Jehnny Beth, pour la place qu’elle laisse au silence, nouvel instrument de choix, dans la langueur comme dans l’agressivité.

Sans aucune faute, la grammaire musicale de Savages s’enrichit sur ce nouvel album, confirmation et pourquoi pas consécration pour quatre filles qui ont tout pour s’imposer dans le rock ces prochaines années.

Savages Adore Life, sortie  le 22 janvier 2016 chez Matador records

Groupe féminin de post-punk basé à Londres Savages existe depuis 2011, emmené par la chanteuse Jhenny Beth (nom de scène de l’actrice Camille Berthomier), le groupe se compose aussi de Gemma Thompson (guitare), Ayse Hassan (basse) et Fay Milton (batterie). Fortement influencé par les musiques post-punk, cold-wave et gothique, le groupe revendique cependant, avec raison, une volonté dynamique d’être strictement contemporain, de secouer la scène rock, d’atteindre émotionnellement le public.

Laisser un commentaire