Pour la 17e année, les visiteurs du Salon des vins et des vignerons indépendants envahissent le parc des expositions de Saint-Jacques-de-la-Lande. Les 20, 21 et 22 janvier 2017, ils seront des milliers à bouchonner les allées pour acheter, discuter ou, simplement, lever le coude. « Jamais homme noble ne hait le bon vin », disait le divin Rabelais. Les quelque 7 000 vignerons indépendants regroupés sous cette marque déposée le savent bien. Description de ce qu’ils vous ont concocté…

 

salon vignerons independantsDehors, la queue s’étire jusqu’au parking. L’entrée donne le droit à un verre et bien entendu… à la dégustation ! Pour cet événement, comme d’ailleurs pour le salon du vin et de la gastronomie, on reprend les mêmes et on recommence. D’un côté, les acheteurs, ceux qui entassent sur leur caddie des hectolitres de vin, en somme, ceux qui construisent leur cave de demain. De l’autre, ceux qui dégustent, qui testent, qui savourent. Pauvre ou moins pauvre, personne ne refuse une petite dégustation.

270 exposants et plus de 1500 vins différents, cela peut rapidement faire passer le salon directement au stade de la foire. Néanmoins, les doses sont maigres, et les crachoirs conseillés. Les organisateurs ont installé à la sortie un éthylomètre électronique. De toute façon, tester l’ensemble de la production tiendrait de l’impossible. En arrivant dans le grand hangar, comment n’être pas surpris par le nombre de stands ?

salon vignerons independantsLes salons sont organisés par les Vignerons Indépendants de France. Le principe ? L’équité. Peu importe la taille de leur domaine, ou la célébrité de leur appellation, les vignerons possèdent tous un stand identique. Et ils vous reçoivent personnellement, sans intermédiaires. De quoi voyager, assurément. Alsace, Bordeaux, Languedoc-Roussillon, Vallée du Rhône, Provence, Jura… et à chaque fois, des rencontres, des accents. Au salon, la culture est avant tout viticole, et le vigneron parle vignes, cépages, terroirs ou tanins sans la pédanterie finalement peu raffinée de l’œnologie pour les nuls.

salon vignerons independantsLe stand, à certains endroits, se changerait presque en bistrot miniature. Souvent, les vignerons ont la conversation facile, et le parler franc. Les organisateurs ont raison de dire qu’ils vous « accueilleront comme dans leurs chais ». Malgré l’aspect un peu froid du lieu, la dégustation transporte. Après tout, un verre de Graves à midi, cela reste aussi facile que délectable. Et comme dit l’un des vignerons : « De l’eau ? Attention, ça rouille ». Pour former une sorte de trinité à la française, fromagers et bouchers sont eux aussi venus. Et avec ceci ? Ce sera tout !

Tarif : 6 euros. Entrée gratuite pour les lecteurs d’Unidivers : retirez vos invitations ici

 vendredi 20 et samedi 21 de 10 h à 19 h, dimanche 22 de 10 h à 18 h – Parc Expo Hall 8

Contact : Vignerons Indépendants de France – 01 53 66 33 00

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom