lun 27 septembre 2021

SAINT-MALO. LE CIMETIÈRE DE BATEAUX DE QUELMER SE REFAIT UNE BEAUTÉ

Voilà un endroit règne une poétique nostalgie. Sur les bords de Rance, une partie des épaves du cimetière marin de Quelmer est vouée à la disparition…

Le lieu n’est pas très connu, pas même des Malouins, mais vaut le détour. Le long des bords de la Rance, à Saint-Malo (Quelmer, Rue de la Passagère 35400 Saint-Malo), les visiteurs peuvent tomber sur un lieu envoûtant : le cimetière de bateaux de Quelmer. On y trouve sur la grève une quinzaine d’épaves, témoins silencieux de l’histoire maritime locale. Abandonnés là par leurs marins qui n’avaient surement pas la force de s’en séparer malgré leur état vétuste. Ce site, très particulier, est important dans le cœur des Malouins qui se mobilisent pour créer une association destinée à préserver la zone.

Il suffit que la brume se lève sur la côte pour donner au cimetière des allures fantastiques. C’est pour cela qu’il n’y a rien d’étonnant à voir des artistes de la région investir l’endroit. Inspirés par l’image de ces bâtiments rongés par la mer, ils viennent décorés les coques des navires abandonnés. Au rythme des marées, nous découvrons des œuvres au hasard, comme par exemple la fresque « la belle endormie » du peintre Cancalais Kalvez.

Pour visiter l’anse de Quelmer et ses alentours vous pouvez emprunter le sentier de randonnée. Long de 7,5 km, il passe également par le village voisin qui abrite la maison du passeur, un autre lieu historique datant de l’époque où un bateau reliait les deux rives de la Rance.

Des visites gratuites de ce cimetière sont organisées les 18 et 19 septembre pour les Journées du Patrimoine. A ne pas manquer : la fresque de l’artiste cancalais Kalvez, La Belle Endormie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
ciel dégagé
14.9 ° C
16.2 °
14.4 °
67 %
3.1kmh
0 %
lun
14 °
mar
19 °
mer
17 °
jeu
19 °
ven
19 °
- Advertisment -

Voilà un endroit règne une poétique nostalgie. Sur les bords de Rance, une partie des épaves du cimetière marin de Quelmer est vouée à la disparition…

Le lieu n’est pas très connu, pas même des Malouins, mais vaut le détour. Le long des bords de la Rance, à Saint-Malo (Quelmer, Rue de la Passagère 35400 Saint-Malo), les visiteurs peuvent tomber sur un lieu envoûtant : le cimetière de bateaux de Quelmer. On y trouve sur la grève une quinzaine d’épaves, témoins silencieux de l’histoire maritime locale. Abandonnés là par leurs marins qui n’avaient surement pas la force de s’en séparer malgré leur état vétuste. Ce site, très particulier, est important dans le cœur des Malouins qui se mobilisent pour créer une association destinée à préserver la zone.

Il suffit que la brume se lève sur la côte pour donner au cimetière des allures fantastiques. C’est pour cela qu’il n’y a rien d’étonnant à voir des artistes de la région investir l’endroit. Inspirés par l’image de ces bâtiments rongés par la mer, ils viennent décorés les coques des navires abandonnés. Au rythme des marées, nous découvrons des œuvres au hasard, comme par exemple la fresque « la belle endormie » du peintre Cancalais Kalvez.

Pour visiter l’anse de Quelmer et ses alentours vous pouvez emprunter le sentier de randonnée. Long de 7,5 km, il passe également par le village voisin qui abrite la maison du passeur, un autre lieu historique datant de l’époque où un bateau reliait les deux rives de la Rance.

Des visites gratuites de ce cimetière sont organisées les 18 et 19 septembre pour les Journées du Patrimoine. A ne pas manquer : la fresque de l’artiste cancalais Kalvez, La Belle Endormie.