herisson

Les hérissons sont souvent victimes des humains : écrasés ou blessés par les voitures ou le jardinage, certaines personnes ont décidé de les sauver. Isabelle et Claude, bénévoles à l’association Boules Épiques, nous explique le processus : venir en aide aux hérissons blessés puis les remettre en liberté au bout de deux semaines.

Article précédentRennes. Bois-Perrin, l’ancien site du centre hospitalier s’ouvre sur la ville
Article suivantJeanne Malivel. Un documentaire met en lumière cette pionnière de l’art moderne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici