Richard Louvet, c’est quoi Wunderbar ? Un quotidien photo, un photo quotidien ?

 

richard_louvet4Le Wunderbar est un projet photographique né en 2007 et qui prend vie sur un site internet dédié.

A cette époque de mon travail, ma pratique photographique était devenu secondaire et j’ai essayé de trouvé le moyen d’alimenter quotidiennement ma pratique sans avoir besoin d’un projet en cours. De la est né l’idée de la photographie quotidienne. Ce questionnement rentre également dans des questionnements plus large, notamment au travers un collectif photographique duquel je fais partie (le BIP – richard_louvet5bureau d’investigation photographique).

Né à Rennes à l’initiative de l’artiste Mathieu Tremblin et composé d’anciens potes de Rennes 2, ce collectif photographique a pour mission de travailler sur l’image quotidienne de sujet souvent à l’opposer du sensationnelle. En plus de ça, ma pratique personnelle se construit en temps réel en fonction des contextes, le Wunderbar est la l’association de ces deux questionnements.
richard_louvet

Au fil des ans, le Wunderbar est également devenu ma mémoire personnelle et je le consulte régulièrement pour me remémorer les événements passées.

richard_louvet3Il n’a pas pour vocation au départ de communiquer sur un travail et je ne cherche pas à construire un récit intelligible pour le spectateur. C’est avant tout un outil de travail perso, un carnet de note mis en ligne. La mise en ligne publique était pour moi une condition pour entériner un choix et pour me tenir à une règle relativement contraignante, poster une image tout les jours. Après deux ou trois ans, j’ai assoupli les règles pour éviter de finir par mettre une image de la veille quand richard_louvetje n’avais rien à mettre.

Aujourd’hui quand je ne peux pas ou ne veux pas mettre d’image, il y a un écran noir, tout simplement. 90% du temps il y a des photos.

   richard_louvet2

Un commentaire

  1. Les projets de photographie périodique et quotidienne surtout, fleurissent sur plusieurs médias internet dédiés à la photo. Par exemple, il y a des groupes sur flickr et j’imagine sur tumblr et d’autres. Là encore on peut trouver bien des genres, de la photographie de rue à l’autoportrait ou à des photos très mises en scène, avec ou sans retouche lourde.
    J’ai préféré, pour ma part, sagement et modestement tricher avec une photo par semaine puisée dans mes réserves, car c’est un sacré défi que de tenir 1 an à sortir une photo quotidienne intéressante. Un grand Bravo donc pour avoir soutenu pendant 2000 photos un tel intérêt dans un genre aussi exigeant que la photo mise en scène.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom