Au TNB de Rennes, Rêve et folie de Georg Trakl et Claude Régy est donné du 18 au 25 novembre 2017.

Drogué, alcoolique, incestueux, autodestructeur, Trakl s’engage comme pharmacien militaire en 1910. Il a 23 ans. Quatre ans plus tard la guerre. Le jeune pharmacien-soldat se retrouve sur le front, dépassé par le nombre des blessés ou la gravité des blessures, cris des hommes et des chevaux ensemble, éventrés, amputés. Le poète-pharmacien meurt d’overdose de cocaïne en novembre 1914. Mort volontaire ou accidentelle, nul ne le sait. En six ans d’écriture, Trakl crée une œuvre.

Trakl et Rimbaud, même précocité du génie. « Soucieux des rythmes et des sons, dit Claude Régy, il ouvre en nous des espaces intérieurs : on entre dans un mode de perception au-delà de la pure intelligibilité. Il s’agit bien, chez Trakl, d’une organisation magique du langage. Il nous atteint au centre essentiel de notre être et de nos contradictions. »

Un comédien, seul dans l’épaisseur de l’obscure clarté, dit les mots et les silences de Trakl. Yann Boudaud, qui a déjà été l’interprète de La Barque le soir, et que Claude Régy, l’un des plus importants metteurs en scène français, a souhaité retrouver pour ce spectacle qu’il annonce comme sa dernière création.

Salle Gabily : RÊVE ET FOLIE GEORG TRAKL ET CLAUDE RÉGY SAM 18 11 20h00 LUN 20 11 20h00 MAR 21 11 20h00 MER 22 11 20h00 JEU 23 11 19h30 VEN 24 11 20h00 SAM 25 11 18h00

Texte
GEORG TRAKL
Mise en scène
CLAUDE RÉGY
Traduction de l’allemand par MARC PETIT
JEAN-CLAUDE SCHNEIDER publié dans le recueil Crépuscule et Déclin suivi de Sébastien en rêve (nrf poésie Gallimard 1990) Assistant à la mise en scène ALEXANDRE BARRY Scénographie
SALLAHDYN KHATIR
Lumière
ALEXANDRE BARRY
assisté de
PIERRE GRASSET
Son
PHILIPPE CACHIA
Décor
ATELIER DÉCOR NANTERRE-AMANDIERS
Production : Les Ateliers Contemporains. Coproduction : Théâtre Nanterre- Amandiers, CDN; Festival d’Automne
à Paris ; Théâtre National de Toulouse ; Théâtre Garonne, Toulouse ; Comédie de Reims, CDN ; Comédie de Caen, CDN ; Kunstenfestivaldesarts, Bruxelles.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom