Si le mois de septembre marque la rentrée pour bon nombre de Français, notamment pour nos jeunes têtes blondes, la rentrée littéraire 2017 bat son plein depuis une quinzaine de jours. Les romans des grands auteurs français paraissent plutôt en août afin d’être dans la course des sélections des Prix Littéraires. C’est le Prix Renaudot qui ouvrira le bal avec l’annonce de sa première sélection dès le 4 septembre, suivi le lendemain par la première sélection du Goncourt.

Mais septembre réserve tout de même quelques parutions intéressantes, notamment le roman très attendu de Philippe Besson Un personnage de roman (Julliard, 7 septembre 2017). Un grand mystère plane autour de cette nouvelle parution. Philippe Besson a accompagné Emmanuel Macron lors de sa campagne présidentielle. Et ce récit promet un regard affûté sur un homme déterminé dans sa course au pouvoir, de sa mise en lumière jusqu’au premiers pas à l’Élysée… (voir ici nos critiques des précédents romans de Philippe Besson : Arrête avec tes mensonges Vivre vite Les passants de Lisbonne)

Philippe Besson Un personnage de roman
Philippe Besson Un personnage de roman

Septembre marque aussi la rentrée d’un autre romancier très attendu, l’américain Don DeLillo avec un ouvrage littéraire et philosophique, Zéro K (Actes Sud, 6 septembre 2017) auquel Unidivers avait consacré un article en avant-première. Un sexagénaire richissime fait appel au centre de recherches secret dont il est le principal actionnaire pour conserver sa femme atteinte d’une maladie incurable dans l’espoir de la ranimer quand la médecine aura fait les progrès nécessaires pour la guérir. Choisir de mourir, s’offrir une seconde vie, mais renoncer au temps présent, le père et son fils unique peuvent avoir des conceptions différentes. Don DeLillo sera à Paris du 18 au 23 septembre 2017.

Zero K DeLillo
Don De Lillo Zero K

Unidivers vous avait présenté son magnifique premier roman Anguille sous roche. Ali Zamir confirme son talent de conteur avec Mon étincelle (Le Tripode, 7 septembre 2017). Étincelle est une jeune fille qui se retrouve à bord d’un avion qui relie deux îles de son pays, les Comores. Prise dans les turbulences du vol, et tenaillée entre deux liaisons amoureuses, elle va se remémorer certaines des histoires que lui contait sa mère ; à commencer par celle, somptueuse et tragique, qui devait un jour lui donner naissance… Si l’on retrouve moins dans Mon étincelle la profondeur sensuelle et psychologique d’Anguille sous Roche, Ali Zamir réussit avec ce second roman – art brut africain mis au service d’une lecture sociologique de la société comorienne – une rare réussite : un extraordinaire Harlequin.

Ali Zamir Mon étincelle
Ali Zamir Mon étincelle

Kei Miller, auteur jamaïcain, propose un autre dépaysement insulaire avec By the rivers of Babylon (Zulma, 7 septembre 2017). Dans un quartier pauvre de Kingston, dans les années 80, alors que la menace gronde, une grand-mère raconte à sa petite fille, victime d’un sacrilège, l’ascension d’un prêcheur volant. Un roman puissant, magnifique chant de résistance et de libération.

Kei Miller By the rivers of Babylon
Kei Miller By the rivers of Babylon

Pierre Bordage, exceptionnel auteur de science-fiction (vendéen), s’essaye en cette rentrée à un nouveau genre : un grand roman réaliste sur le monde méconnu des casinos avec Tout sur le zéro (Au diable Vauvert, 7 septembre 2017). Espérons que les fans de l’auteur ne soient pas déçus par cette prise de risque !

Pierre Bordage Tout sur le zéro
Pierre Bordage Tout sur le zéro

Côté Roman noir, mon choix se porte sur Danser dans la poussière (Seuil, 21 septembre 2017) de Thomas H. Cook. L’auteur nous entraîne dans un pays fictif de l’Afrique noire avec la lutte d’une jeune femme contre les rebelles qui prennent le pouvoir. Ray Campbell, un américain en place pour le compte d’une ONG, s’éprend de cette jeune femme excentrique ; il reviendra dans ce pays des années plus tard afin de faire toute la lumière sur sa disparition… Une belle histoire rythmée dans les remous d’un pays perturbé par une crise violente.

Thomas Cook Danser dans la poussière
Thomas H. Cook Danser dans la poussière

J’espère que vous trouverez parmi ces choix de lecture de quoi agrémenter les contraintes de la reprise et je souhaite à tous une très bonne rentrée !

Lectrice boulimique et rédactrice de blog, je ne conçois pas un jour sans lecture. Au plaisir de partager mes découvertes.

2 Commentaires

  1. Que d’aventures, que de suspens, que d’évasion, que de rêves et que de déchirures ! Oui! On a quoi choisir! Merci pour toutes ces infos… Je vais me régaler!

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom