Visite guidée du jardin et de la galerie Mercurart, 7 juin 2019-8 juin 2019, .

du vendredi 7 juin au dimanche 9 juin à Mercurart Visite guidée du jardin et de la galerie Mercurart En bordure de pinède le jardin est un espace privilégié pour la faune indigène terrestre aérienne et aquatique. Nous raconterons aux visiteurs de belles histoires à propos des animaux qui y vivent. _ La culture c’est ce qui répond à l’homme quand il se demande ce qu’il fait sur la terre. _ [Le projet de Mercurart](https://www.mercurart.com/fr/) répond en quelque sorte à cette interpellation d’André Malraux. Les engagements de Mercurart découlent de cette posture existentielle en : • Faisant partager notre propre intérêt pour [les artistes de notre territoire](https://www.mercurart.com/fr/nos-artistes/). • Nous posant en médiateurs de leurs propres quêtes. • Architecturant notre espace environnant selon nos codes dans le plus grand respect et la plus grande admiration pour nos ancêtres qui ont construit ces faysses au 19e siècle. • Agrémentant le jardin d’œuvres quelques fois monumentales dont la symbolique renvoie à un possible cheminement intérieur à s’approprier au gré de la déambulation. • Éditant des œuvres littéraires au fonds essentiellement humaniste. • Par ailleurs nous contribuons modestement à l’économie locale par la création d’emplois directs (4) et indirects. **Le projet se déploie en trois espaces : la galerie la forge et le jardin.** [**La galerie d’Arts Plastiques :**](https://www.mercurart.com/fr/decouvrir/galerie/) Elle est installée au-dessus d’une forge et s’étendra prochainement dans une ancienne magnanerie. Les œuvres exposées intéresseront incontestablement les personnes curieuses de découvrir une sélection des meilleurs plasticiens du territoire les écoles mais aussi les purs amateurs d’Arts Plastiques et les collectionneurs. À côté d’une pléiade d’artistes reconnus bien au-delà des limites de notre territoire (Dalva Duarte Josiane Poquet Werner Reinisch Alain Signori…) nous avons été rejoints en 2018 par Hervé Bernard (figuration narrative) Frédéric Mulatier (sculpture terre et osier) François Rieux (peintre expressionniste) Sylvain Ristori (installations bois) Bernadette Tintaud (photographie) et Sylvie Bayard alias Sylvestre (peinture). [**La forge de Prosper Millet :**](https://www.mercurart.com/fr/decouvrir/forge/) Représentative de la fin du 19e siècle fonctionnelle et largement utilisée pour les travaux destinés aux aménagements extérieurs et pour la réalisation des sculptures en acier elle constitue un autre point d’intérêt pour les visiteurs et donne une dimension mémorielle au lieu. [**Le jardin :**](https://www.mercurart.com/fr/decouvrir/jardin/) **Agrémenté de quelques sculptures et installations** de factures très contemporaines dues à nos artistes il s’étend sur **environ 2 hectares** en terrasses dites faysses dont la vocation était agricole jusqu’au début du 20e siècle. Livrées à elles-mêmes depuis plus de cinquante ans elles furent colonisées par les pins. Après défrichage des résineux **près de 2000 mètres de murs en pierre sèche** sur 20 niveaux ont été rebâtis. **Notre inventaire répertorie 81 familles de végétaux 288 espèces et 415 taxons.** À eux seuls l**es rosiers représentent 60 variétés** pour plus de 250 sujets à 90% remontants et odoriférants. 200 variétés de plantes vivaces sont installées en petites collections (sauges thyms lavandes romarins cistes armoises monardes menthes…) tout comme **une centaine d’essences d’arbres déclinées en collections** pour les agrumes (12) plaqueminiers (11) oliviers (14) grenadiers feijoas (7) amandiers (5)… Parmi la centaine d’arbustes on compte **une belle collection de vignes anciennes dites interdites** (Isabelle noir et rosé Concord Noah Clinton Jaquez Herbemont Cunningham Couderc 7120 Katarina dattier de Saint-Vallier…). **Le jardin est agrémenté de bassins.** Il est l’objet de **démarches expérimentales portant sur la culture et la transformation des plantes** (hélicryses) et des fruits (olives fruits rouges). **De jour comme de nuit il est un terrain d’observation attentive de la faune qui le fréquente tels que les salamandres les grenouilles rieuses les perdrix rouges les buprestes le pic-vert le renard et le blaireau par exemple. À ce jour nous avons filmé ou photographié plus de 90 sujets différents.** Nous leur accordons une attention particulière en en prenant soin. **La meilleure manière d’en prendre soin est de la laisser s’exprimer à son gré sans interférer avec des traitements chimiques** qui parce qu’ils seraient ciblés par essence ne prendraient pas en compte l’homéostasie globale du lieu. Comme le mieux est souvent l’ennemi du bien nous faisons deux exceptions. Nous utilisons bacillus thuringiensis pour la pyrale du buis et dans l’oliveraie nous associons la plantation d’inules en bonne densité à la suspension de bouteilles pièges contenant du phosphate d’ammonium pour nous prémunir des pontes de la mouche de l’olive. **Nous faisons preuve de patience. C’est ainsi que nous ne traitons pas les pucerons sur les rosiers étant persuadés qu’un équilibre naturel s’établira grâce aux coccinelles et aux chrysopes.** Dans les points d’eau **grenouilles et poissons nous débarrassent des moustiques tigres**. **L’absence de pesticides permet ainsi à des espèces fragiles comme la salamandre de prospérer** dans nos murs en pierres sèches. **L’absence de la moindre agressivité dans les lieux** permet aussi des fréquentations inhabituelles comme **ce couple de perdrix rouges qui a nidifié** sur place et dont on a pu constater que leur vie _« n’est pas un long fleuve tranquille ._ **La qualité de la relation du personnel avec le milieu** permet souvent un contact physique bienveillant autant qu’inattendu aussi bien **avec la couleuvre de Montpellier le lézard vert ou même le scorpion.** Ces catégories d’animaux **sont suivies à ce jour : les araignées (7) les mammifères (9) les insectes amphibiens (7) les reptiles (3) les gastéropodes (3) les oiseaux (11) les insectes (30) les mouches (6) les papillons (14).** Vous vous étonnez sans doute du fait que nous n’avons mentionné **ni le sanglier ni le chevreuil. Ils ont été maintenus à l’extérieur de l’espace par une clôture électrique.** La première année de plantation nous avions subi de la part des premiers un saccage en règle de la jeune plantation d’arbousiers au pied de laquelle nous avions mis de la fumure et de la part des seconds dans la deuxième partie du mois d’avril une razzia sur les jeunes pousses et les boutons des 40 premiers rosiers. Il faut dire qu’ils en sont friands si j’en crois une de mes tantes qui témoigne : _« les chevreuils s’étaient gavés de boutons de roses et de jeunes pousses de rosiers et ils étaient comme saouls faisant des sauts de cabris à ne plus en finir. _ **Pour Rendez-vous aux Jardins le thème étant la faune nous diffuserons** [**sur notre blog des images et des vidéos**](http://mercurart.blogspot.com/) **de tout ce que nous avons observé que ce soit pour ce que cela raconte pour ce que cela apprend ou simplement pour l’esthétique que cela véhicule.** Mercurart 124 route du Ranchet 07200 Mercuer Ardèche Auvergne-Rhône-Alpes Mercuer Ardèche 5€ par personne gratuit jusqu’à 14 ans pour les enfants accompagnés.