Visite guidée avec démonstration de fonctionnement Moulin de la Laurède, 22 septembre 2019 14:30-22 septembre 2019 19:00, Moulin de la Laurède.

Dimanche 22 septembre, 14h30, 15h30, 17h00, 18h00 1 € adulte, 0,50€ 6-12 ans, gratuit -6 ans

Marche jusqu’au moulin (800m) sur sentier d’interprétation. Visite guidée du moulin à eau et de ses abords avec démonstration de fonctionnement.

Ce petit moulin à eau communautaire, construit entre 1840 et 1850, en bâti traditionnel de pierre sèche et à roue d'entraînement horizontale en bois, a été restauré à l'identique par l'association. Il témoigne du savoir-faire des anciens de la vallée de la Barguillère et de leur dure vie en autarcie au milieu du XIXe siècle. Il est situé en pleine nature, au sein d'un réseau pédestre de 19km agrémenté de panonceaux botaniques et patrimoniaux. Evocation des espèces animales protégées : desman….

Moulin de la Laurède 09000 Burret 09000 Burret Ariege

dimanche 22 septembre – 14h30 à 15h30
dimanche 22 septembre – 15h30 à 17h00
dimanche 22 septembre – 17h00 à 18h00
dimanche 22 septembre – 18h00 à 19h00

05 61 73 13 85 http://moulin.laurede.free.fr/ Moulin de montagne, de petite taille (5X5m), destiné à faire de la farine, d’usage communautaire. Il a été (re)construit avant 1850 par les habitants de 5 hameaux dépendant de 2 villages réunis en « société », ancêtre des associations d’aujourd’hui. Il n’y avait pas de meunier attitré et les habitants fondateurs en avaient un droit d’usage exclusif. Il a arrêté de fonctionner en 1962 et a été remis en état de marche en octobre 2003. Situé dans un très beau cadre forestier, il n’est accessible qu’à pied au bout d’un quart d’heure de marche.

Dans la valorisation du Moulin de la Laurède, nous avons réalisé un réseau de sentiers pédestres, jalonné de divers panonceaux patrimoniaux décrivant les lieux traversés (hameaux, moulins, granges, orrys…) ou autre curiosités (marches adossés…) et de plus d’une centaines de panonceaux botaniques illustrés de photos de fleurs ou de feuilles concernant des fougères, arbres et plantes à fleurs, avec les noms en français, latin et occitan local.

Des panneaux présentent également quelques espèces remarquables comme le desman des Pyrénées et l’euprocte, vivant dans les eaux pures du Baillès.