Visite du village troglodytique de Perrier Grottes de Perrier – Village troglodytique, 21 septembre 2019 14:00-22 septembre 2019 18:00, Perrier.

21 et 22 septembre Entrée libre.

Découverte du village des Roches et des grottes de Perrier.

Le site des grottes de Perrier fut, très certainement, utilisé par l’homme préhistorique.

La découverte, il y a plus de 20 ans, d’outils préhistoriques sur le flanc Est du plateau de Perrier, fait remonter la présence

de l’homme dans la région à l’Homo Habilis (environ 2.6 millions d’années).

En 1403, la tour de guet, qui faisait partie du système

défensif du village, fut vendue au seigneur de Tourzel avec le four banal et les maisons attenantes. Elle est connue sous le nom de « Tour Maurifolet », patronyme de l’un des propriétaires

primitifs.

En 1789, le Bouvier des Mortiers parle dans son livre « coup d’œil sur l’Auvergne » des demeures souterraines de

Perrier, des restes d’une tour et de pans de murailles qui

formaient l’enceinte du village.

Selon l’abbé Mathieu, qui fut le curé de Perrier, 17 familles vivaient dans le Village des Roches au XIX siècle. A la veille de

la seconde guerre mondiale, il restait 5 familles et une personne seule. La dernière habitante a quitté le village vers 1945.

En avril 1997, l’Association pour la Sauvegarde du

Patrimoine de Perrier (ASPP), soutenue par la commune de

Perrier et depuis 2004 par la communauté de communes Issoire Communauté, s’est fixée comme objectifs d’entretenir, de

sauvegarder et de faire connaître ce patrimoine unique.

Grottes de Perrier – Village troglodytique Village des Roches, 63500 Perrier, Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes 63500 Perrier Puy-de-Dôme

samedi 21 septembre – 14h00 à 18h00
dimanche 22 septembre – 10h00 à 12h00
dimanche 22 septembre – 14h00 à 18h00

06 81 09 09 40 http://grottesperrier.free.fr Le village des Roches, composé d’environ 300 grottes et implanté dans un site géologique exceptionnel, représente le plus grand site troglodytique d’Auvergne. Ces grottes creusées de main d’homme ont sans doute été habitées depuis l’Antiquité voire la Préhistoire.