UN SOIR CHEZ VICTOR H. 3 octobre 2017 00:00-3 octobre 2017 00:00, Paris Paris .

UN SOIR CHEZ VICTOR H. La Loge, le mardi 3 octobre à 19:00 La Loge 77 rue de Charonne – 75011 Paris Paris TARIFS : 16 euros / 12 euros / 10 euros 1852, la famille Hugo est en exil à Jersey. Dans leur maison en bord de mer « Marine Terrace », entourée de lieux mystiques, Victor Hugo s’initie au spiritisme jusqu’à en perdre un peu la raison… Mise en scène : Lucie Berelowitsch Avec : Claire Bluteau, Vincent Debost, Jonathan Genet, Thibault Lacroix &amp Jeanne Lazar Lumières : Kelig Le Bars Musique : Sylvain Jacques Administration &amp production : Agathe Perrault Diffusion : Geneviève de Vroeg-Bussière Production : Les 3 sentiers Créé dans les châteaux du Cotentin en mai 2012, avec la Scène Nationale de Cherbourg-Octeville, dans le cadre du festival hors-les-murs Toi cour moi jardin. Avec le soutien de l’ODIA, de la DRAC, de la Région Normandie &amp du Conseil départemental de la Manche. Un projet collectif de la Compagnie les 3 Sentiers autour des procès-verbaux des séances de spiritisme de la famille Hugo lors de leur exil à Jersey. __________________________________________________________________________ 1852, la famille Hugo est en exil à Jersey. Dans leur maison en bord de mer « Marine Terrace », entourée de lieux mystiques, Victor Hugo s’initie au spiritisme jusqu’à en perdre un peu la raison… Lucie Berelowitsch nous offre une vision décalée de ce monstre sacré de la littérature à travers ses séances de « tables parlantes ». C’est lorsque l’esprit de sa fille Léopoldine, noyée 10 ans plus tôt, lui apparaît lors d’une des premières séances de spiritisme, que Victor Hugo décide d’organiser pendant les deux années qui suivent des séances de spiritisme avec sa famille et ses amis. Retranscrites, le plus souvent par lui, elles rapportent les conversations avec des personnages célèbres, vivants ou morts. Avec ces esprits, ils échangent sur l’art, la mort, composent des poèmes, parlent de démocratie, de république et de religion. Les séances prennent fin quand Jules Allix, dans une crise de folie, se jette sur la famille Hugo, une arme à la main, et est interné. Deux semaines après cet épisode, la famille Hugo est expulsée par les autorités locales de Jersey et déménage à Guernesey… J’ai découvert ces séances de spiritisme lors d’un travail sur Le mystère de la rue Rousselet d’Eugène Labiche. J’ai été frappée par la teneur des dialogues, l’humour de certains, le sérieux d’autres… Aussi par ce qui s’échangeait de l’ordre de l’inconscient, et par ce que j’y découvrais de Victor Hugo. J’ai lu leur exil, la solitude et l’ennui, le sentiment de révolte contre le temps dans lequel Victor Hugo vivait, la présence permanente de la mer et du vent. Lucie Berelowitsch Durée : 1h10 UN SOIR CHEZ VICTOR H.   La Loge 77 rue de Charonne – 75011 Paris Paris