Montreuil Un féminisme décolonial de Françoise Vergès, 20 juin 2019-21 juin 2019, Café librairie Michèle Firk Montreuil.

Arpentage collectif du livre organisé avec l’association Survie (qui dénonce les interventions néocoloniales françaises en Afrique). Un féminisme décolonial de Françoise Vergès Arpentage collectif du livre organisé avec l’association Survie (qui dénonce les interventions néocoloniales françaises en Afrique). Dans le débat public être décolonial est une infamie. Dans les universités dans les partis de gauche et d’extrême gauche les syndicats les associations féministes partout on traque une  pensée décoloniale  infiltrée et funeste pour le vivre-ensemble. Dans ce livre Françoise Vergès élucide l’objet du scandale. Le féminisme décolonial révèle les impensés de la bonne conscience blanche il se situe du point de vue des femmes racisées : celles qui travailleuses domestiques nettoient le monde il dénonce un capitalisme foncièrement racial et patriarcal. Ces pages incisives proposent un autre récit du féminisme et posent toutes les questions qui fâchent : quelles alliances avec les femmes blanches ? Quelle solidarité avec les hommes racisés ? Quelles sont les première vie menacées par le capitalisme racial ? Pourquoi les néofascismes s’attaquent-ils aux femmes racisées ? Ce livre est une invitation à renouer avec la puissance utopique du féminisme c’est-à-dire avec un imaginaire à même de porter une transformation radicale de la société. [https://lafabrique.fr/un-feminisme-decolonial/](https://lafabrique.fr/un-feminisme-decolonial/) Sachez que Françoise Vergès sera à La Mutinerie le samedi 22 juin à 18h pour une rencontre autour de son ouvrage Un féminisme décolonial. (La Mutinerie 176 rue Saint-Martin 75003 Paris). — Survie est une association loi 1901 créée en 1984 qui dénonce toutes les formes d’intervention néocoloniale française en Afrique et milite pour une refonte réelle de la politique étrangère de la France en Afrique. Survie propose une analyse critique et des modalités d’actions encourageant chacun à exiger un contrôle réel sur les choix politiques faits en son nom. Elle rassemble les citoyens et citoyennes qui désirent s’informer se mobiliser et agir. Survie via ses groupes de recherche produit une analyse régulière de la politique française en Afrique et publie des brochures et des livres. Elle compte plus de 1300 adhérent-e-s et une vingtaine de groupes et relais locaux dans toute la France. [https://survie.org/](https://survie.org/)