Temps fort théâtre, 26 janvier 2019 20:30-26 janvier 2019 22:30, .

TEMPS FORT THEÄTRE DU 25 AU 27 JANVIER
TROIS JOURS, TROIS PIECES, TROIS AUTEURS – Les Arlequins ont le regret de vous informer que Palace ne pourra être présenté comme annoncé dans l’Acignolais d’octobre 2018. Jean Michel Ribes, auteur de cette pièce, a réservé les droits, la mettant en scène lui-même à partir de septembre 2019….. Des difficultés auxquelles sont parfois confrontées les troupes.
Mais c’était sans compter sur la passion et la détermination des Arlequins qui, au lieu d’une pièce, proposent trois jours de théâtre riches en émotion et du rire à la clé.
Un deuxième temps fort théâtre, évènement créé par la troupe pour la première fois en novembre 2017 avec une programmation sélectionnée par les Arlequins pour le plus grand plaisir du public.
VENDREDI 25 JANVIER – 20H32 – LES AIGUILLEURS
(bien respecter cet horaire clin d’œil à la pièce)
De Brian Phelan- Mise en scène Laurent Cottin- Cie Zig Zag
Synopsis : « Albert et Alfred, deux cheminots proches de la retraite, voient leur quotidien bouleversé par l’arrivée d’un jeune apprenti. Les deux anciens vont essayer de mettre de l’huile dans les rouages de leur relation, mais le conflit de génération va tourner au vinaigre. Une comédie qui tiendra le spectateur en haleine…… jusqu’à la fin ! »
SAMEDI 26 JANVIER -20H30 – LA SALIERE
De Gérard Levoyer -Mise en scène Gérard Levoyer- Cie I have a dream
Un petit retour en arrière avec « I have a dream » qui avait su séduire le public, rappelez-vous « Soeurs ». Cette fois l’auteur, Gérard Levoyer a enfilé le costume de comédien conjointement à celui d’auteur et metteur en scène. Encore du bonheur à l’état pur avec « La salière » qui, après avoir remporté un vif succès sur Paris, vient séduire le public acignolais.
Synopsis : « Il y a des portes qu’on ne devrait jamais ouvrir, des mains que l’on ne devrait jamais serrer, des verres qu’on ne devrait jamais boire, des salières qu’on ne devrait jamais emprunter, et surtout des gens chez qui l’on ne devrait jamais être invité à prendre l’apéritif. Ça commence par des rires et des tapes dans le dos, et ça se termine par des paires de claques. Et tout ça pour quoi ? Pour une salière. Franchement… »
DIMANCHE 27 JANVIER- 14h30 – ZAÏ ZAÏ ZAÏ ZAÏ
Mise en scène François Pioc et Amandine Marcq, – Cie Légère Eclaircie
Synopsis : « C’est une histoire de poireau, de fuite en avant, de voyage en stop, de karaté, de petit indien et de chien mort. La vie d’un auteur de BD qui bascule absurdement, et l’ensemble des bouleversements qui en découlent , comme un effet papillon. Une adaptation de la BD de Fabcaro par la troupe qui transforme les planches en autant de sketches. Au-delà du comique décalé des situations imaginées par l’auteur, le spectateur est invité à réfléchir au rôle du langage et de l’image dans notre société.
Rappelons que Gérard Levoyer est le parrain de cet évènement et qu’il sera présent sur tout le temps fort. Il se fera un plaisir de retrouver les spectateurs, après les représentations, pour partager avec eux ce qui l’anime, la passion des mots et du théâtre.