STRATES Quartet Théâtre de Suresnes Jean Vilar Suresnes, 22 janvier 2018-23 janvier 2018, Hauts-de-Seine .

Un rituel inspiré de la culture hip hop qui rassemble toutes les expressions : danse, musique, chant… Après Z.H (Zoos humains) qui avec six danseurs mettait en lumière le mécanisme de l’imagerie coloniale et interrogeait ces périodes où l’exotisme humain s’exposait en cage, Bintou Dembélé se confronte à la mémoire. Là, c’est le corps qui est la mémoire-même de ce passé. Un passé qui l’habite au-delà de la conscience et de la connaissance. Passé fantasmé, passé silencieux, occulté par les siens, S/T/R/A/T/E/S est cette mémoire fractionnée où s’empilent les histoires de chacun. Le corps se déplace entre hier et aujourd’hui pour combler les manques. Comme une mémoire vive toujours brûlante d’actualité. Sur scène, des cercles tracés à même le sol. Rituel inspiré de la culture hip hop qui rassemble toutes les expressions. Espace de liberté et d’échange où les quatre artistes vont initier des états de corps venus du hip hop et du krump – deux danses nées de cette impérieuse rage de vie – qui revisitent cette mémoire. Rythmiques des corps et des respirations, frappes des pieds des danseuses, improvisations de jazz, de blues et polyphonies d’inspiration africaine font résonner la violence des tensions et des intentions tout en donnant naissance à des gestes d’une infinie délicatesse. Avec S/T/R/A/T/E/S, Bintou Dembélé évoque ses manques et ses ruptures avec une histoire sans transmission qui bouillonne en elle depuis longtemps. Elle l’exprime non seulement dans ce titre ainsi fractionné que dans sa performance faite de séquences qui se lient et se relient au fil du spectacle. Teaser : http://www.caspevi.com/strates/ Théâtre de Suresnes Jean Vilar 16, place Stalingrad 92150 Suresnes Suresnes Gratuit, sur inscription, dans la limite de 15 enfants longitude et latitude : 48.863358, 2.201836