Sauvons la chapelle Laennec, 5 août 2014 07:00-15 septembre 2014 23:00, Festival .

Svp lisez, signez et invitez vos contacts/ Plase read, sign and invite your friends (explanations in English can be found on this wall)

Petition : http://www.gougol.fr/f-laennec/laenec.php

Blog http://www.laennec.blogs.com/

Depuis 2006 – Le Comité Laennec-Turgot s’intéresse au devenir du site Laennec, à sa chapelle :

Lieu de sépulture – Edifice du culte – Monument Historique – Patrimoine imprescriptible et inaliénable du patrimoine national.

Le Comité Laennec-Turgot souhaite :

– L’accès du public à la chapelle, patrimoine national.

– La réhabilitation de la chapelle toujours cultuelle.

– La restauration des sépultures des hommes illustres qui ont participé à l’histoire de France : Le
Cardinal François de La Rochefoucauld, Jean-Pierre Camus, Evêque de Belley, quatre générations de Turgot dont le ministre de Louis XVI Anne Robert Jacques Turgot. Les hommes illustres – Clic

– La circulation du public depuis la cour d’honneur, rue de Sèvres, au jardin potager jouxtant le jardin Catherine Labouré, situé 29 rue de Babylone.

Pour ce faire le Comité Laennec-Turgot a créé ce site, une pétition a été initiée, elle est plus que jamais d’actualité.

Ces 13.097 signatures démontrent que le public du monde entier se préoccupe plus que jamais du devenir de cette chapelle, l’un des joyaux du patrimoine national. Le Comité a un comité de soutien composé de personnalités internationales, il s’en est créé un au Brésil également. L’OPR (l’Observatoire du Patrimoine Religieux) a rejoint le Comité Laennec-Turgot.

_________________________________________________________________________________________________________

Le Groupe KERING ex PPR (Pinault – Printemps – Redoute) louera l’ensemble du site historique, (17.200m2), chapelle inclue, au groupe Allianz Real Estate France en 2015.

____________________________________________________________________________________________

La chapelle, patrimoine national, peut passer du domaine public au domaine privé, mais son affectation est inaliénable et imprescriptible.

_________________________________

L’hospice des Incurables 1634 – 1878

1634 – L’hospice des Incurables – remarquable Hôtel Dieu – L’un des joyaux du patrimoine parisien – représentant deux croix de Jérusalem, (l’une à l’ouest et l’autre à l’est) avec la chapelle, les malades pouvaient entendre la messe ainsi de toutes parts.

Cet Hôtel Dieu est l’œuvre de Christophe Gamard.

En 1634, le Cardinal François de La Rochefoucauld, Grand Aumônier de France, président du Conseil d’Etat de Louis XIII, fonda à Paris avec un grand nombre de personnes (188 donateurs dont Madame de la Sablière) a fondé « l’Hospice des Incurables ». Il s’agissait d’un don au peuple de Paris, et en particulier aux plus démunis, pour qu’ils puissent être soignés et accompagnés humainement à l’heure des fins dernières.

Les hommes illustres qui ont participé à l’histoire de France et qui reposent dans la chapelle Laennec sont :

François – Cardinal de La Rochefoucauld – 1548 – 1645
Cardinal et homme d’état. Fondateur de l’hospice des Incurables. D’abord évêque de Clermont, ligueur mais rallié à HenriIV, puis évêque de Senlis, abbé de Sainte Geneviève, Grand Aumônier, Président du conseil du Roi. D’une grande Piété, il se consacra avec Richelieu à la réforme des ordres monastiques. A quatre vingt deux ans, il fonde l’hospice des Incurables dans la chapelle duquel reposent ses entrailles. Il est inhumé à l’abbaye de Sainte Geneviève, aujourd’hui lycée Henri IV et son cœur placé au couvent des jésuites.

Jean-Pierre Camus – Évêque de Belley – 1584 – 1652
Député du clergé aux États généraux de 1614. Ami de Saint François de Sales.Il tenta de réformer les abus du clergé et des couvents, et attaqua avec véhémence, soit en chaire, soit dans ses écrits, les désordres des moines mendiants. Il laisse de nombreux écrits.

Quatre générations de Turgot reposent également dans la chapelle :
Antoine Turgot – 1626 -1713 et Jacques Turgot -1597-1653 Administrateurs et hommes d’état – Intendants – Bienfaiteurs de l’hospice des Incurables.

Michel Etienne Turgot – 1690 – 1751 Marquis de Soumont – administrateur et homme d’Etat. Nommé en 1729 Prévôt des Marchands de la ville de Paris par Louis XV. C’est un homme désintéressé, à qui l’on doit d de celle-ci. Son nom reste attaché au fameux plan de la ville de Paris en perspective cavalière commandé à Louis Bretez en 1734, dit « plan Turgot ».
Bienfaiteur de l’hospice des Incurables.

Anne Robert Jacques Turgot – 1727 – 1781 – Baron de l’Aune – Économiste, administrateur et homme d’état. Ministre de Louis XVI Destiné au départ à une carrière ecclésiastique, il choisit d’entrer dans la magistrature. Il est successivement substitut du procureur général, conseiller au Parlement, maître des requêtes, Intendant de la généralité de
Limoges, puis Ministre de la Marine et Contrôleur Général des Finances (1774-1776). A ce titre, il libéralise le commerce des grains et abolit la corvée et les jurandes. Homme ouvert à de nombreuses disciplines, il fait une contribution essentielle à l’économie politique en publiant plusieurs opuscules dont les très célèbres Réflexions sur la formation et la distribution des richesses (1766). Disciple de Vincent de Gournay, ami d’Adam Smith, des Encyclopédistes et des Physiocrates, il occupe néanmoins une position unique parmi les économistes de son temps et à contribué à fonder la tradition économique française. Bienfaiteur de l’hospice des Incurables.

5 juin 1903 – La Société d’Economie Politique de Paris a déposé devant un public nombreux
une plaque pour honorer le Ministre Turgot l’un des fondateurs de l’Economie moderne. Cette plaque a été remise à L’Assistance Publique.

30 juillet 1914 – Inauguration du *buste du ministre des lumières Anne-Robert-Jacques Turgot, par le vice-président de la Société d’Economie Politique, Gustave Schelle, remise de ce monument à l’Assistance publique. Monsieur Mesureur, Directeur de l’Assistance publique,
a accepté ce dépôt et en a garantie la conservation.
La Société des Amis de Turgot et la famille de Turgot souhaitent que le buste de Turgot reste à la place où il a été dressé et inauguré.
*Ce buste a été coulé en bronze, au XIXème siècle, d’après le buste de Jean-Antoine Houdon, le sculpteur des lumières.
Ce buste de Turgot n’apparaît pas sur la maquette Laennec Rive Gauche et n’a pas été présenté sur le panneau exposé rue de Sèvres.

___________________________________________________________________________

1878 – l’Hospice des Incurables est baptisé l’Hôpital Laennec
___________________________________________________________________________

René Théophile Laennec – 1781 – 1826 – L’un des grands noms de la médecine française – Médecin – chirurgien – chercheur – René Théophile est originaire de Quimper.
Son père appartient à la noblesse de robe. Il perd sa mère de tuberculose à l’âge de six ans. Il
est élevé par son oncle médecin à Nantes, son père étant incapable d’assumer l’éducation de
ses trois enfants. Il fait ses études de médecine à Paris.
Il mène des recherches, ouvre un cours de pathologie anatomique, publie de nombreux
articles. Il est nommé chef de service à l’hôpital Necker en 1816. En 1819, il publie un ouvrage sur les principes de l’auscultation, un tournant capital pour le diagnostic et la thérapie des affections des poumons et du cœur .Il est l’inventeur du stéthoscope. Dès lors, sa réputation est faite. Il est successivement nommé titulaire de la chaire de médecine au collège
de France, professeur à l’hôpital de la Charité (situé rue des Saints-Pères, à l’emplacement de
l’actuelle Université René Descartes), et entre à l’Académie de médecine. Il meurt en 1826
âgé de 45 ans, emporté par la tuberculose.

Bon nombre d’hôpitaux mais aussi d’établissements scolaires ont repris le patronyme, dans toute la France.