Exposition Flanet, 7 août 2020-7 août 2020, Saint-Benoît-du-Sault.

Exposition Flanet 2020-08-07 10:00:00 10:00:00 – 2020-08-21 20:00:00 20:00:00
Saint-Benoît-du-Sault Indre Saint-Benoît-du-Sault Indre

4 rue Grande Salle Labonne   Saint-Benoît-du-Sault Né à Paris en 1970. Après son diplôme comme sertisseur en joaillerie et orfèvrerie, il décide en 2001 de quitter Paris, pour vivre en Creuse et devenir artiste peintre professionnel. Il se consacre alors entièrement à ses deux passions, l’observation des oiseaux et le pastel. Pendant 15 ans, il peint les oiseaux qu’il observe minutieusement dans leur environnement. Ce travail sera reconnu en 2017, pour être cité et illustré dans le catalogue de l’exposition Jean-Jacques Audubon, dessins de jeunesse au Muséum de La Rochelle. En 2016, Lionel Asselineau décide d’arrêter de peindre les oiseaux pour trouver une nouvelle expression, toujours au pastel sec, majoritairement, et choisit en même temps de prendre un pseudonyme, celui de Flanet.

Après 15 années consacrées à la peinture animalière notamment, ornithologique, travail reconnu par le Muséum National d’Histoire Naturelle, Lionel Asselineau transmet les bâtonnets à Flanet. Venez découvrir son univers du vendredi 7 au vendredi 21 août 2020, salle Labonne à Saint-Benoît du Sault.

lionel.asselineau@free.fr

Après 15 années consacrées à la peinture animalière notamment, ornithologique, travail reconnu par le Muséum National d’Histoire Naturelle, Lionel Asselineau transmet les bâtonnets à Flanet. Venez découvrir son univers du vendredi 7 au vendredi 21 août 2020, salle Labonne à Saint-Benoît du Sault.

Né à Paris en 1970. Après son diplôme comme sertisseur en joaillerie et orfèvrerie, il décide en 2001 de quitter Paris, pour vivre en Creuse et devenir artiste peintre professionnel. Il se consacre alors entièrement à ses deux passions, l’observation des oiseaux et le pastel. Pendant 15 ans, il peint les oiseaux qu’il observe minutieusement dans leur environnement. Ce travail sera reconnu en 2017, pour être cité et illustré dans le catalogue de l’exposition Jean-Jacques Audubon, dessins de jeunesse au Muséum de La Rochelle. En 2016, Lionel Asselineau décide d’arrêter de peindre les oiseaux pour trouver une nouvelle expression, toujours au pastel sec, majoritairement, et choisit en même temps de prendre un pseudonyme, celui de Flanet.

© Flanet