Chargement Évènements

Rencontre et dédicace de Loïc Demey

facebook_event_1729966173899208

Rencontre et dédicace de Loïc Demey 19 mars 2016 11:00 Rencontres Librairie Le Failler

En partenariat avec la Médiathèque de Chantepie, la librairie Le Failler a le plaisir de vous inviter à une rencontre et une dédicace de Loïc Demey le Samedi 19 Mars à 11h. L’événement se déroulera à la Médiathèque de Chantepie, à l’occasion de la sortie de son ouvrage « Je, d’un accident ou d’amour » paru aux Editions Cheyne.

L’auteur : Loïc Demey est né en 1977 à Amneville. Il enseigne l’éducation physique et sportive dans un collège mosellan depuis une dizaine d’années.

L’ouvrage : A mi-chemin de la nouvelle et de la poésie. Mi-prose, mi-vers. Seize courts chapitres et une histoire. Une histoire d’amour, le récit d’une rupture aussi, dans une langue dynamitée qui redonne, suite au travail de sape, de la saveur aux mots.
« Depuis, ma pensée se désordre. Mon langage se confusion. D’un commencement comme ça. Je voiture Adèle jusqu’à la gare de l’Est, elle se départ chez elle, distance d’ici. Bien trop lointain. Elle m’amour, je l’énormément, mais elle s’en retour. A trois centaines de kilomètres. »

En partenariat avec la Médiathèque de Chantepie, la librairie Le Failler a le plaisir de vous inviter à une rencontre et une dédicace de Loïc Demey le Samedi 19 Mars à 11h. L’événement se déroulera à la Médiathèque de Chantepie, à l’occasion de la sortie de son ouvrage « Je, d’un accident ou d’amour » paru aux Editions Cheyne.

L’auteur : Loïc Demey est né en 1977 à Amneville. Il enseigne l’éducation physique et sportive dans un collège mosellan depuis une dizaine d’années.

L’ouvrage : A mi-chemin de la nouvelle et de la poésie. Mi-prose, mi-vers. Seize courts chapitres et une histoire. Une histoire d’amour, le récit d’une rupture aussi, dans une langue dynamitée qui redonne, suite au travail de sape, de la saveur aux mots.
« Depuis, ma pensée se désordre. Mon langage se confusion. D’un commencement comme ça. Je voiture Adèle jusqu’à la gare de l’Est, elle se départ chez elle, distance d’ici. Bien trop lointain. Elle m’amour, je l’énormément, mais elle s’en retour. A trois centaines de kilomètres. »