Rennes Quelles relations entre le gameplay d’un jeu et son esthétique ?, 26 avril 2019 19:00-26 avril 2019 23:00, Since 42 .

Mon avatar est le plus beau / ce jeu est élégant — Quelles relations entre le gameplay d’un jeu et son esthétique ?

▬▬▬▬▬▬▬▬ INFOS PRATIQUES ▬▬▬▬▬▬▬▬

➭Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

📍Since 42
52 Rue Poullain Duparc – 35000 Rennes

Métro : station République
Vélo STAR : station République
Bus lignes C4 : arrêt République

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Souvent quand on parle des micro-transactions dans tel ou tel jeu, un argument revient : “c’est seulement de la cosmétique”, ce sont seulement des options d’apparence qui sont déblocables via ces paiements “in-game”, pas des pouvoirs spéciaux ni des avantages comparatifs en termes de gameplay, qui rangeraient le jeu dans la catégorie maudite des “pay-to-win” (où il suffit de “payer pour gagner”).

Pourtant, si ce n’est « que de la cosmétique », pourquoi ces micro-transactions rencontrent un tel succès ? Comment est-il possible que non seulement des jeux reposent exclusivement sur ces dernières pour générer des profits, mais encore qu’elles semblent constituer aujourd’hui un canon économique de l’industrie ?

Que signifie le cosmétique dans un jeu ? Quelle est l’importance de la direction artistique sur l’intérêt et l’envie de jouer ? Il y a encore quelques années, les nouveaux titres étaient volontiers vantés pour leurs graphismes, composante « macro-cosmétique » reposant davantage sur la simulation du réel ou visant à concurrencer le cinéma d’animation. Encore aujourd’hui, ne jouons-nous pas à un jeu vidéo « parce qu’il est beau », au moins autant que pour les mécaniques qu’il propose ?

Aujourd’hui enfin, le métier encore relativement nouveau de “narrative designer” se donne précisément pour tâche d’harmoniser le gameplay et l’esthétique d’un jeu, et s’assurer notamment que le gameplay d’un jeu raconte bien la même chose que son histoire, que ce que le gameplay d’un jeu exprime par lui même corresponde avec la narration et les choix de design décidés pour le jeu. Et inversement que l’esthétique général du jeu n’entre pas en dissonance avec le gameplay qu’il propose.

Partant de ces pistes, le prochain café-débat vous convie à explorer ensemble la notion d’esthétique et ses articulations avec le gameplay dans les jeux vidéo. C’est donc peut-être en vous plaçant dans la peau d’un narrative designer en herbe que nous vous invitons, en tout cas, à échanger collectivement autour de ces questions.