Présentation préliminaire de l’aménagement et de la décoration des églises éthiopiennes à Jérusalem au XIXe siècle 2/2 Institut national d’histoire de l’art (INHA), 1 avril 2020 09:30-1 avril 2020 12:30, Paris.

Mercredi 1 avril, 09h30 Entrée dans la limite des places disponibles

Monuments et documents de l’Afrique ancienne

Présentation préliminaire de l’aménagement et de la décoration des églises éthiopiennes à Jérusalem au xixe siècle : la création d’un art éthiopien d’Orient ?

Installés depuis le Moyen Age à Jérusalem, les religieux éthiopiens semblent mettre en place au XIXe siècle une nouvelle synthèse de l’architecture et de l’art éthiopiens. Pour exemple, alors que les deux chapelles installées dans le Saint- Sépulcre composent avec l’architecture des lieux et l’héritage copte, l’église Dabra Gannat est un édifice circulaire du dernier quart du XIXe siècle dans la droite ligne des églises éthiopiennes depuis le XVIIe siècle. De surcroît, ces deux lieux combinent images éthiopiennes et images provenant de différents milieux chrétiens dans une mise en espace originale qui empruntent, de même, à différentes traditions chrétiennes. L’aménagement et la décoration des lieux de culte éthiopiens à Jérusalem au xixe siècle seront présentés ici comme esquisse à des recherches futures.

__

Intervenante

Claire Bosc-Tiessé (INHA)

__

À propos du séminaire

Ce séminaire teste et confronte hypothèses et méthodes pour montrer comment les sciences humaines écrivent aujourd’hui le passé de l’Afrique. L’objectif est de présenter et discuter les recherches en cours sur l’Afrique ancienne, entendue dans un sens très large de la Préhistoire jusqu’au précontemporain, prenant en compte aussi bien les régions au sud du Sahara que celles du nord. Il s’agit non seulement d’établir une veille sur les tendances actuelles de la recherche mais surtout de voir comment celle-ci peut se faire en situation de pénurie documentaire dans une interdisciplinarité en acte. Ce séminaire permet aussi de mobiliser et rassembler les recherches sur l’Afrique pré-contemporaine pour créer un lieu d’échanges et dynamiser le champ.

__

Informations pratiques

1 avril 2020 – 9H30-12H30

Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari

Institut national d’histoire de l’art

6, rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne

75002 Paris

Entrée dans la limite des places disponibles

Institut national d’histoire de l’art (INHA) 2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs 75002 

mercredi 1er avril – 09h30 à 12h30

01 47 03 89 00 https://www.inha.fr/