PERFORMANCE & RENCONTRE PSYCHANALYTIQUE | RÉALITÉS PLURIELLES, 11 janvier 2020-11 janvier 2020, Metz.

2020-01-11 15:00:00 – 2020-01-11 18:00:00
PERFORMANCE & RENCONTRE PSYCHANALYTIQUE | RÉALITÉS PLURIELLES
Metz 57000     

15h / Surfaces – Rencontre psychanalytique
Avec Michel Klein et Yves Paul, psychanalystes, membres de l’association Borromée

Nous communiquons de plus en plus par l’interface plane des écrans. Quel impact quant à notre rapport à l’autre et à la réalité ? Ceci a-t-il des conséquences sur l’architecture de la psyché ? Nous tenterons une réponse via une analyse de cas des personnages d’Amos’ World, tout en nous demandant si la psychanalyse n’est pas elle m.me sous influence dans ce monde de surfaces(s).

17h / If I had the words to tell you we wouldn’t be here now – Performance
Avec Victoria Sin, artiste, performeur.e drag et Emilie Skrijelj, accordéoniste

Comment habitons-nous notre corps individuel au sein du corps social ? En tant que personnes de couleur, queer, trans, handicap.es, comment outrepasser les obstacles ? En drag queen hypnotique, Victoria Sin traverse les récits de ces personnes marginalisées, aux expériences multi sensorielles. Dans un travail scénique total incluant texte, musique et éclairage, loin d’une seule réalité. donnée, iels nous conduisent vers des horizons spéculatifs multiples.

+33 3 87 74 20 02 http://www.fraclorraine.org/explorez/artsvisuels/782

15h / Surfaces – Rencontre psychanalytique
Avec Michel Klein et Yves Paul, psychanalystes, membres de l’association Borromée

Nous communiquons de plus en plus par l’interface plane des écrans. Quel impact quant à notre rapport à l’autre et à la réalité ? Ceci a-t-il des conséquences sur l’architecture de la psyché ? Nous tenterons une réponse via une analyse de cas des personnages d’Amos’ World, tout en nous demandant si la psychanalyse n’est pas elle m.me sous influence dans ce monde de surfaces(s).

17h / If I had the words to tell you we wouldn’t be here now – Performance
Avec Victoria Sin, artiste, performeur.e drag et Emilie Skrijelj, accordéoniste

Comment habitons-nous notre corps individuel au sein du corps social ? En tant que personnes de couleur, queer, trans, handicap.es, comment outrepasser les obstacles ? En drag queen hypnotique, Victoria Sin traverse les récits de ces personnes marginalisées, aux expériences multi sensorielles. Dans un travail scénique total incluant texte, musique et éclairage, loin d’une seule réalité. donnée, iels nous conduisent vers des horizons spéculatifs multiples.

©IvyTzai