Chargement Évènements

Pauline Lebrun et Anna Katherina Scheidegger Le sens de la dérive MACVAL Musée d’art contemporain du Val de Marne

Pauline Lebrun et Anna Katherina Scheidegger Le sens de la dérive MACVAL Musée d’art contemporain du Val de Marne 20 mai 2017 Paris

Pauline Lebrun et Anna Katherina Scheidegger – Le sens de la dérive Les artistes Pauline Brun et Anna Katharina Scheidegger mènent des actions culturelles et artistiques pour des adolescents et de jeunes adultes. ## Dates à confirmer, merci de vérifier sur le site officiel du lieu de l’événement ! Le MAC VAL, Musée d’art contemporain du Val- de-Marne, s’associe au 40e anniversaire du Centre Pompidou par la mise en œuvre d’actions culturelles et artistiques à destination d’un public d’adolescents et de jeunes adultes, conçues et menées par les artistes Pauline Brun et Anna Katharina Scheidegger. Ces projets, en co-création avec les publics, résonnent avec les thématiques qui nourrissent la programmation artistique de l’année 2017 : la construction des récits, la fabrique de l’Histoire et de sa réparation supposée, l’exploration des questions de territoires, d’identité (nationale, culturelle, etc.), de réciprocité. ### Pauline Brun – Plasticienne, danseuse et chorégraphe Au cours d’ateliers menés tout au long de l’année 2017, Pauline Brun invite les adolescents a imaginer des usages décalés du musée et de ses alentours, à trouver des espaces a occuper, investir et infiltrer. Chacun participe a la création, a l’écriture et a la mise en œuvre de propositions artistiques collectives (entre pratique plastique et chorégraphique) jouant des marges, des a cote, du off de l’espace muséal. Les protocoles et partitions écrits ensemble sont interprétés, adaptes et actualises d’un groupe a l’autre, d’un musée à l’autre, entre le MAC VAL et le Centre Pompidou. _Projet éducatif et culturel avec les partenariats éducatifs du centre de quartier et de l’école elementaire Balzac de Vitry-sur-Seine et avec les adolescents volontaires._ ### Anna Katharina Scheidegger Plasticienne Résidence d’artiste Anna Katharina Scheidegger est invitée dans le cadre d’une résidence au MAC VAL à mener un travail sur le territoire, avec ses habitants adolescents, usagers ou non du musée, parisiens ou val-de-marnais. La résidence constitue une nouvelle étape d’un travail vidéo mené entre 2008 et 2010 avec un groupe de jeunes « traceurs » de Roubaix, pratiquant le Parkour, ou l’art du déplacement en milieu urbain. Les jeunes sont étroitement associés à ce travail et à son évolution pour réaliser une pièce vidéo et une performance qui placent la liberté du déplacement au cœur du processus. « Survol » des obstacles, des murs, non plus vus comme frontières ou limites, mais comme décors à appréhender avec le corps comme outil. _Avec les partenariats éducatifs du centre de quartier Les Portes du midi, Vitry-sur-Seine, et du réseau d’éducateurs de rue du Val-de-Marne et avec les adolescents volontaires._ du samedi 20 mai 2017 au dimanche 31 décembre 2017 à MACVAL – Musée d’art contemporain du Val-de-Marne MACVAL – Musée d’art contemporain du Val-de-Marne Place de la Libération, 94400 Vitry-sur-Seine  

Pauline Lebrun et Anna Katherina Scheidegger – Le sens de la dérive Les artistes Pauline Brun et Anna Katharina Scheidegger mènent des actions culturelles et artistiques pour des adolescents et de jeunes adultes. ## Dates à confirmer, merci de vérifier sur le site officiel du lieu de l’événement ! Le MAC VAL, Musée d’art contemporain du Val- de-Marne, s’associe au 40e anniversaire du Centre Pompidou par la mise en œuvre d’actions culturelles et artistiques à destination d’un public d’adolescents et de jeunes adultes, conçues et menées par les artistes Pauline Brun et Anna Katharina Scheidegger. Ces projets, en co-création avec les publics, résonnent avec les thématiques qui nourrissent la programmation artistique de l’année 2017 : la construction des récits, la fabrique de l’Histoire et de sa réparation supposée, l’exploration des questions de territoires, d’identité (nationale, culturelle, etc.), de réciprocité. ### Pauline Brun – Plasticienne, danseuse et chorégraphe Au cours d’ateliers menés tout au long de l’année 2017, Pauline Brun invite les adolescents a imaginer des usages décalés du musée et de ses alentours, à trouver des espaces a occuper, investir et infiltrer. Chacun participe a la création, a l’écriture et a la mise en œuvre de propositions artistiques collectives (entre pratique plastique et chorégraphique) jouant des marges, des a cote, du off de l’espace muséal. Les protocoles et partitions écrits ensemble sont interprétés, adaptes et actualises d’un groupe a l’autre, d’un musée à l’autre, entre le MAC VAL et le Centre Pompidou. _Projet éducatif et culturel avec les partenariats éducatifs du centre de quartier et de l’école elementaire Balzac de Vitry-sur-Seine et avec les adolescents volontaires._ ### Anna Katharina Scheidegger Plasticienne Résidence d’artiste Anna Katharina Scheidegger est invitée dans le cadre d’une résidence au MAC VAL à mener un travail sur le territoire, avec ses habitants adolescents, usagers ou non du musée, parisiens ou val-de-marnais. La résidence constitue une nouvelle étape d’un travail vidéo mené entre 2008 et 2010 avec un groupe de jeunes « traceurs » de Roubaix, pratiquant le Parkour, ou l’art du déplacement en milieu urbain. Les jeunes sont étroitement associés à ce travail et à son évolution pour réaliser une pièce vidéo et une performance qui placent la liberté du déplacement au cœur du processus. « Survol » des obstacles, des murs, non plus vus comme frontières ou limites, mais comme décors à appréhender avec le corps comme outil. _Avec les partenariats éducatifs du centre de quartier Les Portes du midi, Vitry-sur-Seine, et du réseau d’éducateurs de rue du Val-de-Marne et avec les adolescents volontaires._ du samedi 20 mai 2017 au dimanche 31 décembre 2017 à MACVAL – Musée d’art contemporain du Val-de-Marne MACVAL – Musée d’art contemporain du Val-de-Marne Place de la Libération, 94400 Vitry-sur-Seine  

Détails

Début :
20 mai 2017
Fin :
31 décembre 2017
Catégorie d’Évènement: