Parcours commenté : « Vassivière Utopia » Centre international d’art et du paysage, 19 octobre 2019 14:00-19 octobre 2019 20:00, Beaumont-du-Lac.

Samedi 19 octobre, 14h00 Gratuit, sur inscription. Modalités de déplacement : covoiturage organisé par le Centre d’art.

Journées nationales de l’architecture

Découvrez les créations architecturales "Vassivière Utopia" 2019 !

Au programme :

14h | RDV à la librairie du Centre international d'art et du paysage, sur l'île de Vassivière, pour un départ groupé.

15h30 | RDV au lavoir de Quenouille (Peyrat-le-Château, 87) pour découvrir Moment 03, création de l'équipe d'architectes et paysagistes GAMA+BIANCHIMAJER

17h | RDV au parking de l'aire de pique-nique sur la RD342, à proximité du Centre équestre, pour découvrir Un jardin dans la forêt par les espaces verts, duo de paysagistes.

19h | RDV devant la Mairie de Faux-la-Montagne pour découvrir La Fauvette, création de l'équipe d'architectes Le bureau baroque.

Cette promenade dans le Pays de Vassivière se terminera autour d'un verre à l'Auberge de la Feuillade de Faux-la-Montagne.

Vassivière Utopia, c'est quoi ?

Depuis quelques années, le Centre international d'art et du paysage sort de l’île de Vassivière pour tenter d’insuffler de nouvelles expérimentations et des approches sensibles et proposer avec les habitant.e.s un regard autre sur le paysage, en cherchant les moyens d’articuler art et société.

Après une série d’interventions d’artistes (5 artistes, 5 communes en 2014 et 3 artistes, 3 communes en 2016) et l’exposition-parcours Transhumance dans six communes en 2017, le Centre d'art a initié en 2018 Vassivière Utopia, un programme de commandes paysagères et architecturales in situ pour l’espace public rural. Conçu comme une extension « hors les rives » du Bois de sculptures, le parcours s’enrichit chaque année de trois créations dans trois nouvelles communes jusqu’en 2020.

Pour ce faire, le Centre d'art s'appuie sur le désir de certaines collectivités locales d’expérimenter de nouvelles formes d’aménagement dans un territoire intimement lié aux utopies sociales. Il s'inscrit aussi dans le prolongement de formes radicales en architecture et d’interventions paysagères audacieuses qui marquent l’histoire du Centre d’art.

Suite à un appel à projets en direction d’architectes et de paysagistes, les équipes Atelier 1:1, Atelier Bivouac et éjo.coopérative ont travaillé en résidence sur l’île de Vassivière à la création d’interventions contextualisées. Dans le même cadre, les équipes du Bureau baroque, les espaces verts et de GAMA+BIANCHIMAJER ont conçu trois nouvelles créations lors de leur résidence sur l’île durant le printemps 2019.

Les créations Vassivière Utopia

Plate-forme, Atelier 1:1, à Eymoutiers, intervention architecturale, 2018

La Clairière, Atelier Bivouac, à Saint-Martin-Château, intervention paysagère, 2018

Voir l'eau du lac, éjo.coopérative, à Beaumont-du-Lac, intervention paysagère, 2018

La Fauvette, le Bureau baroque, à Faux-la-Montagne, intervention architecturale, 2019

Un jardin dans la forêt, les espaces verts, à Masgrangeas (Royère-de-Vassivière), intervention paysagère, 2019

Moment 03, GAMA+BIANCHIMAJER, à Quenouille (Peyrat-le-Château), intervention paysagère, 2019

Centre international d’art et du paysage Île de Vassivière, 87120 Beaumont-du-Lac 87120 Beaumont-du-Lac Haute-Vienne

samedi 19 octobre – 14h00 à 20h00

05 55 69 27 27 http://www.ciapiledevassiviere.com Le Centre international d’art et du paysage a été construit en 1991 par les architectes Aldo Rossi et Xavier Fabre. Lieu de référence pour l’art contemporain en Limousin, trois expositions sont programmées annuellement, prolongées généralement par des projections, des conférences et des débats propices au partage d’expériences. Espace de créativité
ouvert à tous, le centre d’art possède une collection de sculptures à « ciel ouvert » unique au monde. Le Bois de sculptures est ainsi composé de soixante-quatre oeuvres, implantées entre forêt, prairies et bord du lac.

Le Centre international d’art et du paysage a inauguré, en octobre 2012, un programme de résidences artistiques avec le financement de la Région Nouvelle-Aquitaine et du ministère de la Culture et de la Communication – Drac Nouvelle-Aquitaine.