OPERA SIGURD DE REYER Opéra National de Lorraine, 17 octobre 2019-17 octobre 2019, .

19:00:00

Opéra National de Lorraine 1 rue Sainte Catherine Nancy 54000

Opéra en version de concert Créé au Théâtre de la Monnaie,
Bruxelles, le 7 janvier 1884 Créé à Nancy le 14 octobre 1919 pour l’inauguration
du nouveau théâtre (actuel opéra) Durée 3h30 + entractes Chanté en
français, surtitré Au-delà de la belle histoire, ce sera l’occasion de
découvrir une véritable pépite musicale, très rarement donnée depuis sa création au
théâtre de la Monnaie à Bruxelles en 1884, puis ses quelque 250 représentations à
l’Opéra de Paris jusque dans les années 1930. Comme Wagner dans sa
Tétralogie, Reyer puise dans la mythologie nordique – la Chanson des Nibelungen et
les Eddas –, pour conter les aventures de Sigurd et Brunehilde. Empruntant aux mêmes
sources, les livrets comportent des similitudes mais également de profondes
disparités, notamment l’importance accordée au surnaturel. Quant à la partition,
Reyer s’inscrit dans la tradition du grand opéra français, loin de l’influence du
maître allemand. Sous la baguette énergique de Frédéric Chaslin, l’ouvrage
résonnera pour la seconde fois au cœur du Palais Hornecker, ouvrant un nouveau
siècle de créations artistiques. Livret Camille du Locle et Alfred
Blau Musique Ernest Reyer Orchestre de l’Opéra national de
Lorraine Direction musicale Frédéric Chaslin Chœur de l’Opéra national de
Lorraine Chef de choeur Merion Powell Chœur d’Angers Nantes Opéra Chef
de choeur Xavier Ribes Sigurd Peter Wedd Gunther Jean-Sébastien
Bou Hagen Jérôme Boutillier Le Grand Prêtre d’Odin Nicolas
Cavallier Brunehilde Catherine Hunold Hilda Camille Schnoor Uta
Marie-Ange Todorovitch Le Barde Eric Martin-Bonnet Rudiger Olivier
BrunelOpéra en version de concert Créé au Théâtre de la Monnaie,
Bruxelles, le 7 janvier 1884 Créé à Nancy le 14 octobre 1919 pour
l’inauguration du nouveau théâtre (actuel opéra) Durée 3h30 +
entractes Chanté en français, surtitré Au-delà de la belle
histoire, ce sera l’occasion de découvrir une véritable pépite musicale, très
rarement donnée depuis sa création au théâtre de la Monnaie à Bruxelles en 1884,
puis ses quelque 250 représentations à l’Opéra de Paris jusque dans les années
1930. Comme Wagner dans sa Tétralogie, Reyer puise dans la mythologie
nordique – la Chanson des Nibelungen et les Eddas –, pour conter les aventures
de Sigurd et Brunehilde. Empruntant aux mêmes sources, les livrets comportent
des similitudes mais également de profondes disparités, notamment l’importance
accordée au surnaturel. Quant à la partition, Reyer s’inscrit dans la tradition
du grand opéra français, loin de l’influence du maître allemand. Sous
la baguette énergique de Frédéric Chaslin, l’ouvrage résonnera pour la seconde
fois au cœur du Palais Hornecker, ouvrant un nouveau siècle de créations
artistiques. Livret Camille du Locle et Alfred Blau Musique
Ernest Reyer Orchestre de l’Opéra national de Lorraine Direction
musicale Frédéric Chaslin Chœur de l’Opéra national de Lorraine Chef de
choeur Merion Powell Chœur d’Angers Nantes Opéra Chef de choeur Xavier
Ribes Sigurd Peter Wedd Gunther Jean-Sébastien Bou Hagen
Jérôme Boutillier Le Grand Prêtre d’Odin Nicolas
Cavallier Brunehilde Catherine Hunold Hilda Camille Schnoor Uta
Marie-Ange Todorovitch Le Barde Eric Martin-Bonnet Rudiger Olivier
Brunel

2019-10-14 – 2019-10-17

 

Opéra National de Lorraine