« Moi, Nelly A. » Cri chorégraphique en hommage à Nelly Arcan Le Magasin, 20 septembre 2019-22 septembre 2019, Le Magasin.

« Moi, Nelly A. » Cri chorégraphique en hommage à Nelly Arcan du vendredi 20 septembre au dimanche 22 septembre à Le Magasin
Moi, Nelly A. ————- ### Cri chorégraphique en hommage à Nelly Arcan Pour les Journées du Matrimoine 2019, la Cie La Rêveuse propose de partir du dispositif de la performance [#Simone(s)](https://cielareveuse.wixsite.com/compagnie-la-reveuse/simone-s) et de développer toute la partie consacrée à Nelly ARCAN. À quelques jours des dix ans de sa mort, revenir sur _Putain_ et _Burqa de Chair_ en mêlant textes, corps et chant nous semblait plus que jamais nécessaire pour dire l’aliénation et l’effroi de vivre dans un corps soumis aux diktats du capitalisme. Le travail chorégraphique se concentrera sur l’enfermement de ce corps que décrit Nelly Arcan dans _Burqa de Chair ;_ _Putain_ ou encore _Folle_. Parfois un précieux allié, d’autres fois ennemi farouche. Comment comprendre ce corps que la publicité dénature ? Comment se réapproprier cet espace épidermique ? Incarner cette enveloppe ? L’éveiller et la chérir ? Comment vivre son désir ? Qu’est-ce que le(s) corps féminin(s) ? Comment la publicité, la société, la politique en ont fait tour ? Une recherche chorégraphique qui est une étape préparatoire pour un solo à venir dans lequel la danseuse éprouvera l’apnée, le poids, l’enfermement, la mutilation des objets dits « féminins » ou encore la Femme-maison de Louise Bourgeois, en échos à l’univers littéraire de Nelly Arcan, où la plasticienne évoque la sphère domestique comme une prison. Le 24 septembre 2009 à Montréal, Nelly Arcan met fin à ses jours : Une performance pour rendre hommage à la femme et la penseuse qu’était Nelly Arcan, pour faire advenir des _tendresses enfouies_ et s’inscrire dans une lutte artistique et intellectuelle de la femme : défendant son intégrité face à la violence sociétale qui lui est faite à travers le dévoiement indécent de son humanité. Prix libre. Nombre de place limité, merci de réserver.
Me dépenser, me disperser en produits de consommation, ce sera guérir de moi. (Nelly Arcan)
Le Magasin 20, rue Honoré de Balzac (passage de Rubaniers), 42000 Saint-Étienne, Auvergne-Rhône-Alpes Saint-Étienne Loire